Face au chef

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Face au chef

Message par Dimitri Dervich le Lun 29 Juin - 19:18

Dimitri était arrivé en Allemagne deux jours plus tôt. Il attendais, maintenant devant le bureau du chef de P.U.R.E, il était assis sur un banc dans un long couloir devant une porte massive.
Il jouait avec son épée, il pensait a sa rencontre avec le chef, il se disais qu'il n’était pas le chef pour rien, l'idée de rencontrer en face une personne qui pourrait elle la plus puissante de la race humaine.
Dans le couloir, apparut Yasashi, elle était solidement attaché et entouré de plusieurs agents la main sur leurs armes. Dimitri dégaina son Beretta et le pointa sur Yasashi. Il dit aux agents:

-C'est bon. Casser vous! Elle est dans le Q.G de la P.U.R.E, une attaque serait inutile, tout nos meilleurs agents lui tomberait dessus.

Les agents restaient en place. Dimitri se leva puis regarda les agents dans les yeux, ou plutôt dans les lunettes, leur faisant comprendre que la descendante était entre de "Bonnes main".

Les agents se retirèrent, puis, il dit à Yasashi:

-Alors, bien dormi? Dis moi, tu connais un descendant du nom de Kuro? Si, oui dis moi tout se que tu sait sur lui.
avatar
Dimitri Dervich

Masculin Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Yasashi le Lun 29 Juin - 19:57

En ouvrant les yeux, Yasashi essaya de s’étirer, comme à chacun de ses réveils. Ce petit geste, pourtant si anodin, lui fut refusé. En effet, elle était enchainée, et pas qu’un peu, dans une cellule spéciale, créée par P.U.R.E. pour retenir les descendants comme elle. Elle se redressa en soupirant, observant autour d’elle. Mais qu’est-ce qui lui avait pris, hein ? Elle avait juré de ne jamais se laisser capturer et voilà qu’elle se livrait d’elle-même ? Non mais quelle boulette ! Assise au milieu de sa cellule, elle pensa au jeune garçon qu’elle avait momentanément sauvé. Il représentait tellement d’espoirs… Mais cela valait-il vraiment la peine qu’elle brise ses promesses pour ça ? Oui, sûrement.

Elle resta ainsi, sans bouger, sans compter le temps qui passait, jusqu’à ce qu’un groupe d’agents viennent la chercher. Un groupe ? C’était presque une armée ! Elle fit un petit sourire amusé. C’était drôle, ils semblaient enfin la prendre au sérieux. D’habitude, seuls deux ou trois agents venaient essayer de la capturer, ce qui ne relevait absolument pas un défi à sa hauteur. Là, elle avouait que c’était déjà plus intéressant. Son visage impassible laissa clairement paraitre un large sourire lorsqu’elle reconnut l’attitude de certains de ceux qu’elle avait en face d’elle. Il était clair que nombre d’entre eux la détestaient cordialement et se retenaient de lui faire subir ce qu’elle avait fait à leurs collègues. Ils semblaient avoir plus peur de leur chef que d’elle. Quoi que…

Elle se laissa escorter jusqu’à un membre de P.U.R.E. qu’elle connaissait assez bien maintenant, même si ce n’était que la deuxième fois qu’elle le croisait. Le sourire qu’elle avait perdu durant le trajet regagna sa place sur ses lèvres, bien que minime. Elle fut légèrement étonnée que cet homme se pense capable de la retenir seul si elle décidait de passer à l’attaque, mais en fait, ça l’arrangeait. Elle préférait tailler une bavette avec lui plutôt que sentir les regards hostiles des autres sbires inutiles. En plus, lui il était tellement plus intéressant qu’eux, notamment à cause d’un tout petit détail : son pouvoir. Elle bailla avant de daigner lui répondre.

- Aussi bien qu’on le puisse avec ces petits bracelets tout mignons. D’ailleurs, je suis vraiment obligée de les garder ? Tant que vous en aurez pas inventé qui inhibent les pouvoirs, ils ne m’empêcheront pas de m’enfuir hein. Je pourrais les casser, mais on risquerait de prendre ça pour une attaque. Tu veux pas me les enlever ? Non, j’imagine que non, ça doit vous rassurer.

Elle passa à côté de lui, s’arrêtant assez près pour qu’il puisse entendre son murmure.

- Au fait, tu savais qu’un humain ne pouvait pas recevoir de pouvoir ? Hormis s’il y a un accident avec le pouvoir d’un autre descendant ?

Elle sourit. Continuant son chemin, elle s’arrêta devant la porte où était le chef de P.U.R.E. Elle se tenait si près de savoir pourquoi il la voulait vivante depuis toutes ces années, si près… Pourtant, elle n’était plus aussi pressée qu’un temps. Chercher à savoir l’avait lassée, mais devant la possibilité de savoir, sa curiosité se réveillait lentement. Elle fit un grand sourire à son gardien, espérant que l’info qu’elle avait lâché percuterait.

- Enfin bon ! Ce n’est pas important après tout, vu que tu ne me croirais pas ! Alors c’est ici qu’il est ton chef ? Lui qui voulait tant me voir ! C’est parti !

Elle donna un grand coup de pied dans la porte pour l’ouvrir et s’avança, entrant sans attendre l’homme qui la surveillait. Le chef de P.U.R.E. voulait la voir ? Elle était là ! Mais elle avait récupéré son air impassible. Fallait pas rêver !
avatar
Yasashi

Messages : 91

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Maitre du jeu le Lun 29 Juin - 20:30

Le jour tant attendu était enfin arrivé. Celui pour lequel le grand Chef de P.U.R.E aurait pu vendre son âme au Diable pour le voir le plus tôt possible.
Yasashi enfin capturée ? Cela méritait presque une prière. Enfin n’exagérons pas non plus.
Cette petite insolente qui se permettait de faire face à la plus grande organisation du monde entier se tenait maintenant entre ses mains. Il jubilait comme il n’avait jamais jubilé de sa vie. La rencontre imminente provoquait en lui une extrême excitation. Il ne demandait qu’à enfin la voir en chair et en os, et lui montrer avec un énorme sourire qui domine qui.

Le plus surprenant : Il avait même inviter sa fille, Ruby, pour l’occasion. Elle ne devait pas tarder à se montrer d’ailleurs. Mais ce qui était sûr, c’est qu’elle prendrait son temps comme d’habitude, pour se faire désirer. Quoique peut-être pas en fait, étant donné qu’elle et Yasashi  n’était pas les meilleures amies du monde. Sa capture doit autant la remplir d’un sentiment de victoire obligatoire qu’à son père, elle ne raterait pas ça si facilement.

En attendant sa venue et celle de la prisonnière, le Chef de P.U.R.E veillait dans son bureau, s’occupant de la paperasse. Il lisait quelques rapports alléchants qui lui arrachèrent plusieurs sourires malicieux. Les statistiques le ravirent.
Alors qu’il prit un stylo pour noter quelques informations, un gros bruit lui fit hausser un sourcil nonchalant.
Il leva les yeux vers la source du bruit. Sa porte venait de s’ouvrir en grand avec violence, laissant apparaître la silhouette de notre chère prisonnière. Un grand sourire se dessina sur ses lèvres juste avant que sa voix rauque et perçante ne transperce la pièce.

- Qui voilà. Votre arrivée n’était pas sans discrétion. Je vous reconnais bien là.

Il quitta sa chaise avec lenteur et contourna le grand bureau tout en tapotant le bout de ses doigts dessus. Son regard jugea la Cristalliste de haut en bas tandis qu’il se rapprochait d’un pas décidé.

- Ses menottes ne servent à rien j’imagine. Remarquez ce n’est pas étonnant.

Arrivé juste en face de Yasashi, ses yeux s’arrêtèrent au niveau des siens. Qu’avait-elle en tête en ce moment même ? Le Chef de P.U.R.E ne cessait de se poser la question. Peut-être un moyen de s’échapper, ou alors elle établissait un calcul pour vérifier le nombres de gardes aux alentours.
Dans tous les cas elle n’était pas dans la meilleure des postures, c’était certain.
avatar
Maitre du jeu

Masculin Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Dimitri Dervich le Lun 29 Juin - 21:28

La voix de Dimitri émergea du couloir. Tandis qu'il entrait dans le bureau, il dit:

-Tu sais chère descendante les Hommes, on créer des poignées pour  ouvrir les portes. C'est fait pour évité de casser les portes tu comprend. Poi... gnées, poignées, c'est pas dur.

Alors, qu'il se fichait allègrement de sa prisonnière, le regard de Dimitri se posa sur le chef de P.U.R.E. Il le dévisagea, le regardant son œil plongé dans celui de la descendante.

-Bonjour Boss! J'ai ramener un souvenir de mon voyage en Asie, mais je ne savais pas quoi en faire donc je vous l'offre!

Puis, il se tourna vers Yasashi en mimant l'applaudissement.

-Alors, là Bravo! T'aurais attendue 10 sec de plus, on aurait été en privé et j'aurais pu enlever tes chaines, maintenant que t'as défoncé la porte tu vas devoir les garder.  
Non, je déconne!

Il brisa la chaîne des menottes d'un grand coup d’épée, la rangea, puis se mis face au chef d'en une posture de garde à vous.

-Monsieur Boss! Agent Dervich au rapport! La descendante surnommée Yasashi à été capturer par moi même, et Niklaus Riverblack aussi... un peu.

Il regardait a présent le chef avec un un air faussement sérieux.


Dernière édition par Dimitri Dervich le Lun 29 Juin - 22:08, édité 1 fois
avatar
Dimitri Dervich

Masculin Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Ruby Tiszta le Lun 29 Juin - 22:03

En retard ! Elle était en retard !
Maudit avion, jamais à l’heure, il faudra qu’elle vire le pilote quand elle y pensera.
Quand Ruby posa ses pieds emmitouflés dans ses talons sur le sol Allemand, elle prit une énorme bouffée d’air avec un sourire satisfait. La nouvelle dont on lui avait fait part plus tôt l’avait empli de joie.
Alors comme ça Yasashi s’était laissée capturer ? Non... Il devait y avoir un truc. Soit c’est une farce mais ce serait peu probable de la part de son père, soit elle se serait laissée attraper.
C’est vrai. Malgré le dégoût qu’elle éprouvait pour la Descendante, il fallait bien admettre qu’elle était très, très forte. Ce ne sont pas quelques membres de P.U.R.E qui arriveraient à l’attraper sans quelconque ultimatum. Il faudra qu’elle se renseigne. Le mieux bien évidemment était qu’elle demande à la principale concernée n’est ce pas.

Une fois entrée dans le Q.G, elle du se retenir de ne pas sautiller gaiement. Elle avait hâte de revoir son amie de toujours. La jeune femme se contenta donc de garder son air machiavélique et de traverser les couloirs accompagnées de ses hommes.
Quelques coups de hanches bien placés plus tard, elle se retrouva dans le long couloir qui menait au bureau de son cher père.
Sans perdre un instant elle s’avanca jusqu’à l’entrée, oú la porte demeurait toujours grande ouverte. Elle n’en fut pas surprise de toute façon, c’était un coup de Yasashi pour sûr.
S’arrêtant à l’encadrement, elle prit une pose, une main sur sa hanche, lorgnant la Descendant dont le dos lui faisait face.

- Yasaaa.

Elle se rapprocha vivement, faisant cliqueter ses talons sur le sol. Contournant Yasashi pour se retrouver face à elle et à son père, Ruby posa son regard sur ce dernier avec un sourire un coin.

- Bonjour papa. Heureux j’imagine !

Elle se tourna à nouveau vers Yasashi et lui offrit son plus beau sourire.

- Allez. Comment ils ont fait ? Me dis pas qu’il t’ont battus, je te croirais pas.

Ses yeux chavirèrent vers le membre de P.U.R.E qui se tenait à leurs côtés. Son visage ne lui disait rien, mais puisqu’il se trouvait là c’est qu’il devait être impliqué.
Elle ne fit que hausser un sourcil dans sa direction sans lui adresser la parole, reportant son regard sur sa Descendante préférée en attendant une réponse.
avatar
Ruby Tiszta

Féminin Messages : 47
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Yasashi le Lun 29 Juin - 22:28

Voir le chef de P.U.R.E. en personne, juste en face d’elle. C’était vraiment une chose qu’elle aurait préféré ne jamais avoir à faire. Mais bon, maintenant qu’elle était là, autant faire comme si de rien était. En fait, elle se sentait un peu en touriste dans ce bâtiment, bien qu’infesté d’agents de cette organisation qui n’hésiterait pas à la tuer. En fait, elle se pensait vraiment capable de s’enfuir de là indemne, mais plusieurs petits détails l’en empêchaient pour le moment, donc elle restait bien sagement là. Ça devait être assez étrange à voir pour ceux qui la connaissaient assez bien.

Les paroles du chef de P.U.R.E., puis celles de son sbire lui arrachèrent un petit gloussement. Ils étaient marrants ! Mais son air impassible restait tout de même présent, bien que légèrement teinté d’un regard amusé. En fait, elle était vraiment enthousiaste par ce moment. Ça pouvait paraitre étrange, car elle était en très mauvaise posture, mais elle allait pouvoir répondre à l’interrogation qui la torturait depuis tant de temps déjà. Elle bailla et s’adressa à celui qui lui faisait face.

- Bah pourquoi chercher à être discrète quand on est attendue ? ça n’aurait aucun sens ! Tournant la tête vers son geolier, elle lâcha un petit rire. Tu sais, les poignées c’est fait pour ceux qui ont les mains libres pour l’ouvrir, or ce n’est pas trop mon cas en ce moment !

Elle sourit quand il lui brisa ses chaines. Profitant de cette légère liberté, elle s’étira, se vengeant de ne pas avoir pu le faire plus tôt. Ça faisait du bien ! En effet, elles ne servaient absolument à rien. Premièrement car son pouvoir lui permettait de les briser sans trop de difficultés, mais surtout parce que ce dernier pouvait être utilisé, même les mains liées. Donc à quoi bon ?

Elle leva les yeux au ciel, lâchant un petit soupir. Et ça se mettait tout le mérite sur le dos ! Il manquait plus que ça tiens ! Elle n’avait pas réellement été capturée vu qu’elle les avait suivis de façon particulièrement volontaire. Rhalala, ces sbires, sérieusement, ne savaient pas être fiers de choses qui le méritaient vraiment, c’en était affligeant.

- Tu sais petit sbire, vous m’avez plutôt gentiment accompagnée jusqu’ici, vous m’avez pas vraiment capturée. Une capture ça…

Elle allait poursuivre sa phrase, mais une voix l’en empêcha. Pas vraiment besoin de se retourner pour reconnaitre celle qui venait de prononcer son nom. Elle soupira. Il était évident qu’il allait appeler sa fille, qui jubilerait autant de sa capture que lui, mais elle aurait tout de même préféré que cette gamine ne la voit pas ainsi. Mais bon, elle devait être curieuse car pas du tout idiote. La cristalliste laissa à la petite le temps de s’exprimer et lâcha un sourire. Bingo ! Elle voulait comprendre. C’était drôle ça, sa rivale cherchait la même chose qu’elle. Enfin rivale était un bien grand mot. Elle doutait que Ruby puisse un jour lui faire quoi que ce soit, bien que cette petite soit particulièrement intelligente, même si tout particulièrement cinglée aussi. Elle sourit, croisant les bras sous sa poitrine pour regarder Ruby d’un air provocateur.

- Alors le papa a appelé sa petite fifille pour fêter ça ? Comme c’est meugnon ! Quelle belle scène de famille, si touchante ! Et tout ça juste pour moi ? J’en suis toute retournée, ça m’émeut ! Pour te répondre gamine, j’avais envie de visiter les charmants locaux de ton petit papa chéri, il parait qu’ils sont faits pour retenir toutes sortes de descendants, tu penses que j’arriverais à en sortir ?
avatar
Yasashi

Messages : 91

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Maitre du jeu le Mar 30 Juin - 23:33

Monsieur Tiszta regarda Dimitri de travers avant de hausser une narine de façon toute à fait hautaine. «Monsieur boss» ? Quel terme étrange. Il lui aurait bien appris comment on appelle réellement le Chef de la plus grande organisation mondiale, mais le moment était comme qui dirait, mal choisi.

- Bah pourquoi chercher à être discrète quand on est attendue ? ça n’aurait aucun sens !

Le Chef de P.U.R.E leva un sourcil, intrigué. Elle ressemblait à une comique aux premiers abords à parler avec une telle inconvenance. Cette pensée lui fit lâcher un sourire moqueur.
Elle semblait tout à fait paisible, malgré sa situation, ce qui était encore plus drôle. Il n’espérait qu’une chose en réalité, qu’elle tente de s’échapper. Quoi de mieux pour tester les centaines de nouvelles armes créées il y a peu qu’une cobaye en chair et en os ? Croyait-elle vraiment que P.U.R.E se laisserait faire contre une seule Descendante, aussi puissante soit-elle ? Non.
Le coup de la porte a du surement la mettre en confiance. « Oh, je peux défoncer la porte de l’homme le plus important de P.U.R.E d’un simple coup de pied. Le reste doit être facile alors."
Mais ce qu’il voulait par dessus tout, c’était la voir à genoux, la peur aux yeux. Evidemment ce ne sera pas chose aisée avec une telle bête, c’est difficile à dresser ces choses-là.

Ses pensées, commençant à devenir de plus en plus sadique, se firent interrompre par la voix du membre de P.U.R.E qui les accompagnait.

-Monsieur Boss! Agent Dervich au rapport! La descendante surnommée Yasashi à été capturer par moi même, et Niklaus Riverblack aussi... un peu.

Il leva le menton tout en penchant légèrement la tête sur le coté. Cet homme avait l’air tout aussi amusé par la situation que Yasashi. Son air faussement sérieux le trahissait sans problèmes. Monsieur Tiszta n’aimait pas trop ce genre de comportement, mais peu importe, il attrapait des Descendants, c’est tout ce qu’il a à faire.
Sa tête pivota vers Yasashi quand celle-ci prit la parole à son tour.

- Tu sais petit sbire, vous m’avez plutôt gentiment accompagnée jusqu’ici, vous m’avez pas vraiment capturée. Une capture ça…

Alors que le Chef de P.U.R.E écoutait attentivement la réplique de Yasashi sur les circonstances de sa capture ou peu importe ce que c’est, une familière parvint à ses oreilles, ce qui coupa en plus la parole à la Descendante.

- Yasaaa.

L’homme se pencha sur un coté pour voir apparaître la silhouette de sa fille à l’entrée. Il ne fit même pas un sourire quand il la vit.

Toujours silencieux, il resta là à écouter les deux femmes s’échanger des petites piques, en spectateur. L’une comme l’autre se montrait provocatrice, comme à leur habitude on dirait.

- ... il parait qu’ils sont faits pour retenir toutes sortes de descendants, tu penses que j’arriverais à en sortir ?
- Il n’y a qu’une seule façon de le savoir n’est ce pas.

Le chef de P.U.R.E fixa Yasashi avec un air de défi dans les yeux. Qu’elle essaye, elle ne fera que retarder l’inévitable.
avatar
Maitre du jeu

Masculin Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Dimitri Dervich le Mer 1 Juil - 0:26

- Tu sais petit sbire, vous m’avez plutôt gentiment accompagnée jusqu’ici, vous m’avez pas vraiment capturée. Une capture ça…

Avant qu'il ne puisse répondre à la descendante, une voix s’éleva dans le couloir.

- Yasaaa.

Dimitri regarda dans le long corridor et vit sortir des ombres une jeune fille.
C’était la fille du chef, elle se plaça à coté de son père, face à Yasashi, le snobant au passage.

-*Haaaa... Les gosses de nos jours...* Pensa t'il.

Mais voyant comment la jeune fille cherchait à énerver la descendante; il fut finalement amusé par cette personne qu’était Ruby.
Ce spectacle lui arracha un rire qu'il refréna discrètement. Puis il se tourna vers Yasashi d'un air irrité.

-Bon, c'est vrai que techniquement, je ne t'ai pas capturé mais plutôt épargné, sachant qu'il était stipulé de te ramener VIVANTE mais pas forcement en un seul morceau. Donc dit toi que si j'aurais voulu j'aurais pu te couper les bras, au moins t'aurait pas eu de menottes.
Et puis, si je suppose bien. Vu ce qui va t'arriver ici, tu aurais préférer que je t’exécute. Ou pire.


-Cela mis à part...

Il se tourna vers le chef de P.U.R.E, avec un sourire en coin.

-Le fait est que Yasashi est a présent devant vous. Il serait donc l'heure de la récompense! N'est ce pas Monsieur Boss? Après tu si ce n'est pas n'importe descendante. J'imagine que la récompense sera grosse, très très grosse... Alors? Qu'en est t'il? Allez vous réalisé l'un de mes souhaits? Me donner des montagnes d'or? Mais, vous pourriez aussi, me laisser choisir?

Cette dernière phrase avait amplifié son sourire, comme si cette proposition se terminerais par quelque chose de très amusant. Il attendais à présent une réponse du chef en se balança légèrement d'avant en arrière, l'air impatient.

-Ah, et n'oublier pas Niklaus, il a participé lui aussi. Et j'aurais même une info ultra-importante a vous confié après.

Il avait arrêté de se balancer et tapotait a présent sur le pommeau de son épée.
avatar
Dimitri Dervich

Masculin Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Ruby Tiszta le Mer 1 Juil - 20:59

Avec un sourire toujours aussi présent, Ruby fit entrer les paroles par une oreille pour les faire ressortir instantanément par l’autre. Ca ne répondait pas à sa question du coup elle s’en fichait bien de ce qu’elle pouvait bien deblatérer en ce moment même.
Dès qu’elle eut finit, et que son père termina sa petite répluique, la jeune femme posa son bras sur l’épaule de sa plus tendre amie, se trouvant donc très proche d’elle.

- Tu sais ma petite chérie, je suis peut-être une gamine, mais moi je suis une gamine avec une enfance et un avenir. Et je ne suis pas seule. Tiens ! Tant que j’y pense...

Elle sortir son téléphone avec nonchalance tout en appuyant sur le clavier pour composer un numéro.

- On appelle tes parents pour leur dire que t’es ici ? Histoire qu’ils s’inquiètent pas trop. T’as leur numéro ? Ce sera bête qu’ils... meeeeeurent d’inquiétude.

Un air tout à fait crédule apparut sur son visage, visiblement bien surjoué, bien assez pour qu’on réalise que c’est hyprocrite.
La voix du membre de P.U.R.E lui fit relever la tête qu’elle s’apprêtait à poser sur l’épaule de Yasashi.

- Bon, c'est vrai que techniquement, je ne t'ai pas capturé mais plutôt épargné, sachant qu'il était stipulé de te ramener VIVANTE mais pas forcement en un seul morceau. Donc dit toi que si j'aurais voulu j'aurais pu te couper les bras, au moins t'aurait pas eu de menottes.
Et puis, si je suppose bien. Vu ce qui va t'arriver ici, tu aurais préféré que je t’exécute. Ou pire.


Ruby reprit son sourire. Elle se mit à applaudir lentement, mais avec fermeté. Son regard s’adressa d’abord à Dimitri pour ensuite se tourner à nouveau vers la Descendante.

- Aaaah ! Je le savais ! T’aurais tellement pu les tuer ! Mais tu ne l’as pas fait.. Pourquoi ? Surement parce que tu es la gentille de l’histoire. Oui ca doit être ça. Ou alors...

Ses yeux s’agrandirent, de même que son sourire. L’illumination.

- Il y avait un obstacle ! C’est ça ? Quelqu’un que tu dois aimer... Ils l’ont menacé ? Ah j’imagine que oui... Les méchants font toujours du chantage sinon où serait l’injustice ?
Tout s’explique maintenant. Le jour ou tu seras capturée pour de vrai rappelle moi d’organiser un banquet.


Mais alors qu’elle s’apprêtait à continuer sa déduction, la voix de Dimitri reprit. Sa demande fit tomber le silence du coté de la hongroise. Silence qui se romput dès qu’elle s’exclafa sans vergogne. Elle s’approcha de son père tout en se tenant le ventre.

- Hahaha ! J’ai bien entendu là ! Il veut une prime ! Dis moi que j’ai bien entendu hahaha !
avatar
Ruby Tiszta

Féminin Messages : 47
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Yasashi le Mer 1 Juil - 22:52

Les paroles de Ruby n’eurent probablement pas l’effet attendu par cette dernière sur la prisonnière. Il est vrai que Yasashi n’était pas dans la tête de la fifille à son papa pour savoir ce qu’elle désirait, mais les objectifs de la petite n’étaient absolument pas dissimulés, donc ce n’était pas bien difficile. Et puis, ce n’était qu’une rencontre habituelle entre les deux chefs, non ? Elles crachaient toujours leur venin l’une sur l’autre, sans jamais vraiment arriver à quelque chose. La chef d’Alon fit un sourire à la plus jeune, daignant tout de même lui répondre.

- C’est mignon d’espérer en son avenir lorsqu’on en est si peu certain. Oui, je suis seule, mais je l’ai choisi, et moi au moins, je n’ai pas un père qui, de ce que je vois, ne m’aime même pas. Telle est la différence entre nous petite. De plus, je ne voudrais pas déranger mes parents pour si peu, tu sais, je suis une grande fille moi maintenant, je n’ai plus besoin de rapporter tout à mon papa, je sais me débrouiller toute seule.

Yasashi s’étira en souriant, entendant les paroles de son soi-disant geolier. C’était un petit comique celui-là. Ce petit sbire de P.U.R.E… Non, ce descendant pensait vraiment avoir eu la moindre chance de lui couper un bras ou autre ? C’en était presque amusant ! Oh, la cristalliste savait bien qu’elle n’était pas invincible, loin de là, mais elle avait décidé de les suivre pour éviter des complications à ce combat. Pas parce qu’elle s’était sentie en danger.

Elle écouta d’une oreille distraite le monologue de Ruby, baillant un bon coup. Elle pouvait parler, ça ne changerait rien. Elle savait que son choix était bon et elle ne le regretterait jamais. C’était comme si on demandait à un enfant s’il regrettait d’avoir mangé une gaufre. Stupide. Elle avait protégé quelqu’un qu’elle jugeait important, c’était tout. Ça ne méritait même pas d’être expliqué. Surtout qu’elle était censée être une personne insensible et patati et patata.

Les dernières paroles du sbire eurent raison de son sérieux et elle fit comme Ruby : elle éclata de rire. Entre l’histoire du banquet, le fait qu’elle soit la « gentille » de l’histoire alors que tout le monde la voyait comme la méchante, et cette idée de prime, c’était le pompon ! Et même sa situation quelque peu précaire n’avait pu l’en empêcher. Essayant de reprendre son souffle, elle répondit, dans l’ordre, à chaque phrase qui lui était adressée.

- Cher petit pion, sache que ce combat ne fut qu’une vaste blague car j’aurais très bien pu te tuer, et ce à plusieurs reprises. Ne te prends pas trop au sérieux. Ensuite, je ne préfère jamais mourir, parce que morte, je ne pourrai atteindre mes objectifs, ce qui serait, admettons-le, stupide. Quant à toi Ruby, pour te répondre, j’ai volontairement suivi ces deux boulets pour une raison qui m’est propre et que tu ne serais pas apte à comprendre, mais je ne t’en veux pas !

Elle fit un grand sourire, observant chacune des personnes présentes dans la pièce, avant de reprendre la parole.

- Et c’était quoi la nouvelle ultra-importante que tu voulais annoncer petit ? Le fait que t’es un descendant ?
avatar
Yasashi

Messages : 91

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Maitre du jeu le Ven 10 Juil - 19:08

Le Chef de P.U.R.E posa son regard sur l’agent nommé Dimitri tout en écoutant attentivement. Le sourire qu’il arborait lui fit hausser un sourcil de manière hautaine.

- Le fait est que Yasashi est a présent devant vous. Il serait donc l'heure de la récompense! N'est ce pas Monsieur Boss? Après tu si ce n'est pas n'importe descendante. J'imagine que la récompense sera grosse, très très grosse... Alors? Qu'en est t'il? Allez vous réalisé l'un de mes souhaits? Me donner des montagnes d'or? Mais, vous pourriez aussi, me laisser choisir?

Le concerné le toisa mollement de haut en bas. Une récompense ? Quelle récompense ? Il n’y en avait jamais été question à vrai dire. Espérons qu’il ne le prenne pas mal.

- Ah, et n'oublier pas Niklaus, il a participé lui aussi. Et j'aurais même une info ultra-importante a vous confié après.

L’homme releva le menton, intrigué. Il ne se souciait déjà plus de cette histoire de récompense ou même du deuxième nom de la personne qui accompagnait Dimitri. Une information ultra important ? Ah oui ?
Alors qu’il s’apprêtait à poser la question, le rire sarcastique de Ruby se moquant de l’agent devant eux le fit sourire en coin. Il se rappela à ce moment précis que sa fille et lui avait beaucoup de points communs malgré leur amour familial absent des deux cotés.

Yasashi prit les devants et s’informa elle-même auprès de Dimitri, mais d’une manière et avec un impact assez comique.

- Et c’était quoi la nouvelle ultra-importante que tu voulais annoncer petit ? Le fait que t’es un descendant ?

Un sourire carnassier mais cependant discret se dessina sur le visage du Chef de P.U.R.E.
Grande nouvelle. Non vraiment.
Mais que croyaient-ils tous ? Que P.U.R.E laisse passer des descendants dans leurs rangs sans le savoir ? Pathétique. Il n’est pas difficile de surveiller les agents, c’est à ça que servent les espions. Les descendants rejoignant l’organisation ne font que retarder leur élimination. Pour l’instant ils n’ont qu’à tuer leurs semblables et tout se passera comme prévu.

Monsieur Tiszta fit la sourde oreille en ce qui concernait la dernière phrase de Yasashi et se tourna de nouveau vers Dimitri

- Je ne voudrais pas vous froisser monsieur... Dervich c’est bien ça ? Mais je n’ai jamais évoqué la possibilité d’une quelconque récompense concernant la capture de la Descendante. Sa tête n’a pas été mise à prix à ce que je sache. Malgré tout je veux bien y réfléchir. Si vous avez une requête elle pourra peut-être, je dis bien peut-être, vous être accordée. J’aimerai cependant entendre cette «info importante» dont il est question.

L’idée de récompenser un Descendant ne l’enthousiasmait pas vraiment. Espérons que sa requête soit un ou deux jours de congés, mais sans plus.
avatar
Maitre du jeu

Masculin Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Dimitri Dervich le Ven 10 Juil - 23:49

Dimitri écoutait ce qu'il se disait suite à ses derniers mots, à propos de la récompense et de son information.

- Et c’était quoi la nouvelle ultra-importante que tu voulais annoncer petit ? Le fait que t’es un descendant ?

Dit la descendante.
Il allait répondre à la descendante lorsque le chef de P.U.R.E, lui dit.


- Je ne voudrais pas vous froisser monsieur... Dervich c’est bien ça ? Mais je n’ai jamais évoqué la possibilité d’une quelconque récompense concernant la capture de la Descendante. Sa tête n’a pas été mise à prix à ce que je sache. Malgré tout je veux bien y réfléchir. Si vous avez une requête elle pourra peut-être, je dis bien peut-être, vous être accordée. J’aimerai cependant entendre cette «info importante» dont il est question.

Suite à cela, Dimitri pris une grande inspiration, puis soupira longuement.
Il s'adressa d'abord au chef de P.U.R.E et à Yasashi.

-Alors, de un: Je ne suis pas un descendant,et la P.U.R.E est au courant puisque c'est elle qui m'a "modifié" pour que j'obtienne ce pouvoir.
De deux: j'aurais préférer vous divulguer mon information plus tard, mais peu importe.


Il se tourna brusquement vers Ruby, en la pointant du doigt.

-Bravo! Exactement, bonne réponse gamine; il y avait un obstacle.

Il haussa le ton pour pouvoir s'adresser à toute les personnes dans la pièce, et recula de quelque pas pour avoir tout le monde devant lui.

-Le fait est que si cette chère Yasashi est devant vous aujourd'hui, c'est parce que nous avons conclu un "marché". En effet, cette dernière n’était  pas seule quand nous l'avons combattu, il y avait un autre descendants avec elle. Je ne le connaissait pas, mais il semblait assez important pour être protégé, même au prix de la liberté de Yasashi. Et cette charmante dame à gentiment accepté de nous suivre, en laissant l'autre descendant tranquille, qui était protéger par l'un de ses cristal.

Il jeta un coup d’œil a la descendante, un sourire en coin.

-Une fois que je l'ai faite anesthésié, j'ai demandé à la P.U.R.E du lieu de le récupérer ou de le retrouvé le plus vite possible. Appelez les pour plus d'informations.
Ah oui, pour ma "récompense", je ne souhaite pas une prime, ni même des vacances, en fait, j'avais plus dans l'idée de vous demandez une "faveur", Mr.Boss.
Mais seulement une fois la descendantes entre de "bonnes mains".


Il marqua un silence, il regardait le chef avec un regard plus sérieux que durant l'entretien, dans l'attente d'une réponse de sa part.
avatar
Dimitri Dervich

Masculin Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Ruby Tiszta le Dim 12 Juil - 18:16

Ruby roula des yeux tout en écoutant vaguement la réponse que la Cristalliste sauvage lui adressait.

- C’est mignon d’espérer en son avenir lorsqu’on en est si peu certain. Oui, je suis seule, mais je l’ai choisi, et moi au moins, je n’ai pas un père qui, de ce que je vois, ne m’aime même pas. Telle est la différence entre nous petite. De plus, je ne voudrais pas déranger mes parents pour si peu, tu sais, je suis une grande fille moi maintenant, je n’ai plus besoin de rapporter tout à mon papa, je sais me débrouiller toute seule.

- Olala si tu le prends comme ça en plus ! Franchement ce que tu peux être soupe au lait parfois.

Elle haussa les épaules avec un sourire.

- Et c’était quoi la nouvelle ultra-importante que tu voulais annoncer petit ? Le fait que t’es un descendant ?

Yasashi s’adressait maintenant à Dimitri.
Ruby se tourna vers ledit Descendant. Son sourire se fit macabre. Elle s’imaginait tout ce qu’elle pouvait mener comme recherche avec les Descendants qui s’incrustait dans P.U.R.E. Cela ferait tellement d’expériences bonus ! Elle salivait rien que d’y penser.
Son regard eut du mal à se détacher de lui mais une fois cela fait, elle mit une main sur ses hanches tandis que l’autre remettait ses cheveux en place.

- Bon, c’est pas tout ça, mais j’ai des choses à faire dans mes labo d’Asylum moi.

Elle jeta un dernier regard à Yasashi, tout en faisant un clin d’oeil.

- J’ai hâte de te revoir. Tu me manques déjà !

Sur ces mots elle sortit sans plus un mot, ni à Dimitri, ni à son père.
avatar
Ruby Tiszta

Féminin Messages : 47
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Yasashi le Mar 14 Juil - 1:52

Un grand sourire fleurit sur les lèvres de Yasashi aux paroles de son cher détenteur. Non, sa tête n’était pas mise à prix, sinon elle ne se serait certainement pas laissée attraper, il y avait des limites. Elle voulait bien se sacrifier, mais une tête mise à prix c’était un peu trop proche de la mise à mort. Et elle n’avait pas le droit de risquer sa vie. Elle aurait surement été obligée de tuer les deux membres de P.U.R.E., même si elle aurait eu un peu de mal, ou de fuir si elle n’y était pas arrivée. Avec le gamin évidemment.

En parlant de Tenshi, le petit pion y fit référence quelques temps après. Sans même se tourner complètement vers lui, l’observant du coin de l’œil, elle écouta son monologue en soupirant. Lui ? Pas un descendant ? P.U.R.E. avait beau l’avoir modifié, un humain non porteur du gène descendant ne pouvait en aucun cas recevoir un pouvoir. Ce Dervich ayant eu l’apparition d’un pouvoir de téléportation, cela voulait donc dire qu’il était un descendant, qu’il le veuille ou non. Pour ce qui était du garçon, elle espérait que lui et son loup avaient écouté se instructions et qu’ils avaient bien rejoint le point qu’elle leur avait dit pour qu’ils soient en sécurité. Chez Alon, ils seraient hors de danger le temps de pouvoir en savoir plus sur ce monde et sur les dangers qu’ils y couraient. Ils en auraient besoin pour pouvoir survivre.

Elle lâcha un profond soupir tout en faisant un geste de la main. Un fauteuil en cristal apparut juste derrière elle et elle s’installa dessus, prenant ses aises. Elle ne craignait pas vraiment de réaction trop violente, à vrai dire, elle doutait que le chef de P.U.R.E. soit réellement en danger dans cette pièce, il devait avoir un moyen de contrer son pouvoir, il n’était pas idiot cet homme. La réponse à cette apparition de pouvoir qu’elle attendait le plus était celle du cher sbire. Même si elle n’en avait clairement pas peur.

- Répondons à ce petit chou. Premièrement, le gamin est en sécurité pour le moment. Je ne suis pas débile au point de me sacrifier pour qu’au final, vous l’attrapiez tout de même. Ensuite, pourquoi ne pas exposer ta requête devant moi ? Ça me concerne ? Tu as peur de ma réaction ?

Elle croisa les bras en souriant, très amusée par la situation.

- Troisièmement, sache qu’un humain, s’il n’est pas descendant, ne peut pas avoir de pouvoirs. Je pense que notre très cher ami ton chef doit en être parfaitement conscient. Il peut y avoir des exceptions, mais je doute que tu en fasses partie. Cependant, vu que tu sembles parfaitement sûr de ne pas être un descendant, comment peux-tu être aussi sûr du statut de descendant de chaque personne que tu exécutes pour possession de pouvoirs ? Qui te dit qu’ils n’ont pas été modifiés, comme toi ? Qui te dit par exemple, que je suis une descendante ?

Pendant que Yasashi s’installait, la petite fifille à son papa avait décidé de quitter la petite réunion. La cristalliste n’y avait pas plus prêté attention qu’aux piques qu’elle avait pu lui envoyer. Cette gamine, elle s’en tamponnait le nombril avec un pinceau d’indifférence.
avatar
Yasashi

Messages : 91

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Maitre du jeu le Jeu 27 Aoû - 15:45

Fatigué de cette conversation qui commencait à s’éterniser, le Chef de P.U.R.E retourna à son siège, laissant la prisonnière et l’agent terminé leur altercation.
Croisant ses doigts tout en posant ses coudes sur le bureau, il plissa légèrement les yeux. Ce qui eut l’effet de souligner encore plus ses traits sévères.

- Alors ? Qu’en est-il de cette information ?

L’attente commencait à se faire longue. Et la patience n’était pas la principale qualité de notre chef adoré. En espérant que ce que voulait lui dire Dimitri était interessant et meritait un tant soi peu son intention.
Il baissa soudainement les yeux pour ranger ses papiers. Qu’avait-il d’autre à faire ? Rester là à faire la plante tandis que les deux en face s’amusaient à parler, parler, et encore parler ? A quoi bon.
Sans quitter les papiers du regard, sa voix se fit dédaigneuse.

- Si la Descendante vous gêne tellement, vous n’avez qu’à gentiment la raccompagner dans sa cellule.

Il releva ensuite la tête, son regard changé pour laisser entrevoir une lassitude extrème.
avatar
Maitre du jeu

Masculin Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Dimitri Dervich le Ven 28 Aoû - 21:55

Cela faisait un bout de temps que l'entretien avec le chef de P.U.R.E et cela semblait lassé Dimitri.
Le chef lui aussi semblait être à bout de patience, il était retourné s’asseoir à son bureau. Il demanda a Dimitri:

- Alors ? Qu’en est-il de cette information ?

Dimitri répondit alors à son chef, qui ne semblait perdre son attention

-Et oui, Mr.Boss, cette chère Yasashi a protéger un descendant au prix de sa liberté. Vous ne trouver pas cela étrange?
Il est important! Cela ne fait aucun doute.
Lorsque que moi et l'agent Riverblack nous sommes battus contre lui, il utilisait des pouvoirs semblables à ceux de n'importe quel descendants, mais son pouvoir avait l'air incomplet, comme si il ne l'utilisais pas à pleine puissance. Je pense que celui-ci est directement sortie d'un portail.


Suite à ces mots, le chef ne disait et regardait des papiers. Il dit à Dimitri d'une voix dédaigneuse:

- Si la Descendante vous gêne tellement, vous n’avez qu’à gentiment la raccompagner dans sa cellule.

- Bien! répondit rapidement Dimitri en s’exécutant.

-Ça, ça veux dire que je dois faire une croix sur ma demande. Pensa t'il en arborant un regard déçu. "Dommage..."

Il poussa Yasashi en direction de la porte qu'elle avait défoncé. Une fois sortie du bureau, Dimitri qui était aux cotées de la descendante la regarda du coin de l’œil et prix la parole.  

-Tu demandais comment je pouvais être sur du statut de chaque personnes j’exécute pour possession de pouvoir. Et bien, je vais te répondre.

Il arbora alors un sourire maléfique et satisfait.

-Le fait est, que je me fiche de savoir si elles ont été modifié ou non. De la même manière, je me fiche du fait que tu sois une descendante ou non. Vois tu, je ne suis pas sur du statut exact, mais peu m'importe, toute personnes possédant des pouvoirs et qui n'est pas de la P.U.R.E, périra.
La P.U.R.E me dit d’exécuter un descendant, alors il sera exécuté (non sans souffrances bien sur).


A ces mots, il poussa légèrement la descendante pour la faire avancé dans le couloir.
avatar
Dimitri Dervich

Masculin Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Yasashi le Dim 13 Sep - 12:50

La lassitude des deux hommes de l’organisation était une chose qui amusait beaucoup Yasashi à vrai dire, d’où le sourire clairement amusé qu’elle arborait sur le visage. Oh oui ! Elle s’amusait même beaucoup ! Ah ! L’information si cruciale allait être délivrée ! Cool ! A l’explication du descendant, elle éclata de rire. Ce qu’il disait était tellement mal fondé qu’elle se pliait en deux. Il était vraiment drôle ce gamin !

- Ahahahah ! T’es un comique toi ! Ouais, c’est vrai que le petit n’utilisait pas entièrement ses pouvoirs, mais t’as vraiment cru que quelqu’un qui n’utilise pas ses pouvoirs à pleine puissance sort toujours d’un portail ? Eh bien tu n’es pas rendu ! Rien que la plupart de mes membres n’utilise jamais entièrement son pouvoir, et moi la première. Pourtant, je ne me rappelle pas venir d’un autre monde moi…

Elle prit un air pensif, faussement joué bien sûr, pour accentuer sa phrase. Le chef semblait vraiment lassé et c’était bien drôle, mais elle savait qu’elle ne devait pas pousser trop loin, car lui pourrait être une menace pour elle, contrairement à ce petit Dimitri. C’est pourquoi elle n’attendit même pas que l’autre abruti la pousse pour se diriger vers la sortie. Une fois à l’embrasure de la porte, elle fit un petit salut au chef de P.U.R.E., sans se retourner.

- Aller à plus ! On se reverra dehors vieillard !

Amusée, elle continua son chemin, avant de s’arrêter pour écouter ce cher Dimitri, créant un pilonne de cristal sur lequel elle s’accroupit, dépassant l’homme de peu, penchée vers lui. Elle souriait, trouvant visiblement ses paroles très cocasses.

- Il est mignon le petit toutou à son maimaitre ! Et si on te dit de te tirer une balle dans le crâne, tu le feras ? Espèce d’imbécile. Et après on se demande pourquoi les descendants ne vous aiment pas. Tu finiras par t’en mordre les doigts, car nombreux sont les descendants qui ne feraient qu’une bouchée de toi. Et tu as de la chance que le petit ait été là l’autre fois sinon je m’en serais chargée. Tu ne sais pas à qui tu as affaire petit descendant.

Elle reprit sa route, toujours aussi souriante et amusée. Elle connaissait maintenant le chemin entre sa cellule et le bureau par cœur, et observait chaque détail patiemment pour se préparer son plan de sortie. Chaque détail était important.

[HRP : Dimitri, c'est à toi vu qu'on est plus avec le Chef ^^]
avatar
Yasashi

Messages : 91

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Dimitri Dervich le Dim 13 Sep - 14:51

La descendante et l'agent s’étaient arrêté au milieu du couloir, elle prenait de haut Dimitri, souriante, perché sur un pilonne de cristal.
Les dernières paroles de l'agent semblait l'amuser, et elle ne tarda pas de répondre a celui-ci.

- Il est mignon le petit toutou à son maimaitre ! Et si on te dit de te tirer une balle dans le crâne, tu le feras ? Espèce d’imbécile. Et après on se demande pourquoi les descendants ne vous aiment pas. Tu finiras par t’en mordre les doigts, car nombreux sont les descendants qui ne feraient qu’une bouchée de toi. Et tu as de la chance que le petit ait été là l’autre fois sinon je m’en serais chargée. Tu ne sais pas à qui tu as affaire petit descendant.

Suite à ces mots, la descendante reprit sa route.
Dimitri la suivait, son sourire avait disparu pour laissé sur son visage une expression neutre et étrangement sérieuse. Il s'adressa a elle d'une voit presque mécanique, comme si ce n’était pas lui qui parlait .

-Premièrement, je ne suis pas un descendant, je n'ai rien a voir avec eux, je suis un humain avec certains gènes de descendant. Deuxièmement, je sais qu'il existe des descendant beaucoup plus fort que moi, ils périront aussi, mais pas de ma main, je ne suis pas l'agent le plus puissant de P.U.R.E. Et puis, si l'on me l'ordonne, j'irais les affronter. On ne devient pas plus fort en triomphant des plus faibles.
Et pour finir, si l'on me dit de me tirer une balle dans la crane, je ne le ferait pas, après tout. Si je refuse que se passera t'il? D'autres personnes essaieront de m'abattre? Et ainsi, je mourrait au combat. Que demander de plus.


Il se tue, et s’arrêta, ils étaient arriver à la cellule de Yasashi; il ouvrit la lourde porte et lui fit signe d'entrer.
avatar
Dimitri Dervich

Masculin Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Yasashi le Dim 13 Sep - 15:11

Yasashi regarda sa cellule, n’y entrant pas, assimilant les paroles de son petit geôlier. Il y tenait à sa version hein ! Elle allait devoir se répéter, encore une fois.

- Mon cher Dimitri, je crois que tu n’as pas compris ce que je te dis, et que notre cher ami le petit chef de ton organisation doit savoir aussi pertinemment que moi. Un. Humain. Ne. Peut. Pas. Avoir. De. Pouvoirs. Si tu veux tout savoir, P.U.R.E. n’est pas la seule à s’intéresser à l’origine de nos pouvoirs, Asylum le fait, tout comme Alon. Chacun des trois a dû remarquer qu’implanter un gène de descendant à un simple humain est impossible, sauf si ce dernier avait un gène lattant de descendant. Et donc, qu’il était un descendant non réveillé. C’est ainsi et c’est tout. Croire que tu n’es pas un descendant est tout simplement stupide, mais je vais laisser ton espoir te bercer. Sache juste que, si un jour vous arrivez à éradiquer les descendants, tous les membres de P.U.R.E., comme toi et ton pote de l’autre jour, y passeront aussi. Ou peut-être qu’il le fera avant, lorsqu’il sera lassé d’avoir des monstres dans son équipe.

Elle prit une petite inspiration. Elle n’aimait pas du tout ce gamin qui semblait aussi lobotomisé que les autres attardés de cette organisation et c’était ennuyant. Elle allait encore devoir le tuer un jour ou l’autre celui-là, malgré le fait qu’elle ne voulait plus tuer de membres de P.U.R.E. Elle reprit la parole, reprenant son sourire ironique.

- Après, si c’est mourir que tu veux, je peux régler ça tout de suite si tu veux.
avatar
Yasashi

Messages : 91

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Dimitri Dervich le Sam 19 Sep - 12:19

Dimitri écoutait avec intérêt les paroles de Yasashi, qui restait planté devant sa cellule. Le débat, bien qu'animé commençait à s’éterniser, et se l'agent était démanger par l'envie de repartir en mission ou en vacance.

-Ecoute... Peu m'importe si je suis un pseudo descendant ou non éveiller, je ne me considère pas comme tel, même si c'est le cas. Je me fiche également de l'origine de vos pouvoirs, j'ai été reprogrammer pour œuvrer à votre extermination, pas pour aider la recherche. Et ne t'en fait pas, vous finirez par disparaître de la surface de la Terre, et comme tu le dis, notre tour viendra; mais on verra à se moment là.
Et puis, si le chef, se lasse de monstres comme nous... qu'il vienne!


Il avait retrouver son sourire sinistre qu'il avait lors du combat contre la descendante et le gamin.
Il poussa légèrement Yasashi dans la cellule.

-Maintenant, rentre et reste sage. J'ai mieux à faire que de parler avec toi. J'ai un génocide a mené vois -tu?

Il fit signe à la descendante de rentrer dans sa cellule.
avatar
Dimitri Dervich

Masculin Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Yasashi le Dim 18 Oct - 20:20

Yasashi éclata de rire. Une bonne minute. Avant de perdre toute trace d’amusement. Ce gamin était impressionnant de stupidité, de suffisance et d’orgueil. Elle le jaugea silencieusement avant de se rapprocher, plongeant deux yeux aussi clairs qu’un cristal pur dans le regard vairon de son interlocuteur. Deux yeux absolument dénués d’expression, ceux qu’elle avait pourtant décidé d’abandonner… D’ailleurs, n’avait-elle pas les yeux brun-doré normalement ? Si, mais son pouvoir réagissait toujours à ses émotions.

- Tu ne pourras pas nous faire disparaitre de la surface de la terre. Personne ne le pourra jamais. C’est aussi idiot que dire que tu vas éliminer toutes les grenouilles de la Terre. Mais là, les grenouilles se défendent. Nous sommes autant à votre place que vous. Et nous, au moins, nous réfléchissons, ce que les membres de ton organisation stupide ne semblent plus capables de faire.

Un sourire sadique se profila sur le visage de Yasashi, ce même sourire qui la caractérisait tant auprès des membres de p.U.R.E. qu’elle avait déjà croisé. Même les deux hommes qui devaient garder sa cellule tremblèrent, essayant de le cacher. Ça ne fit qu’augmenter le sourire de la jeune femme. Elle recula dans sa cellule, ne quittant pas Dimitri des yeux.

- Tu diras à ton ami qui contrôle le feu de venir me voir, je crois que nous avons à discuter tous les deux.
avatar
Yasashi

Messages : 91

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Dimitri Dervich le Lun 19 Oct - 18:27

Yasashi avait plongé son regard dans celui de l'agent, les yeux de la descendantes avaient quelque chose de différent mais Dimitri le ne vit pas de suite, il était là, son regard dans celui de la descendante.
Cette dernière lui lança  une nouvelle pique, Dimitri ne répondit rien.
Le sourire qui se distinguait sur le visage de Yasashi, fit se détacher les yeux de Dimitri, il regarda son visage entier.
La descendante avait reculé dans sa cellule, et Dimitri se remit a la fixer, un frisson parcourue son échine.
C'était ça! Ce frisson qu'il aurait voulu sentir bien avant.
Il arbora lui aussi un sourire, mais le sien était un sourire satisfait, empli de joie.

-Finalement! Tu a peut être raison, nous ne sommes pas si différent toi et moi. Nous avons le même sourire.
Alors, je veux le revoir lorsque nous nous battrons à nouveau. D'ici la, tache de ne pas mourir, ou te faire disséquer.

Il referma la porte, lui tourna le dos et reparti dans l'ombre du couloir. Sa voix se fit tout de même retentir.

-Une dernière chose... Ne sous-estime pas les humains nous avons déjà fait disparaître des espèces de cette planète. Alors, nous pouvons surement recommencer que sois les grenouilles, ou vous!
avatar
Dimitri Dervich

Masculin Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Yasashi le Lun 19 Oct - 19:00

Le regard de la cristalliste ne quittait pas Dimitri, tel un vautour guettant sa proie. C’était ce qu’était Yasashi en ce moment, un fauve enfermé, ne demandant qu’à faire ce qu’elle savait le mieux faire : semer la mort et la souffrance. Son sourire de prédateur en était d’ailleurs assez éloquent. Il semblait content d’en être arrivé là ? S’il savait… Ils n’avaient pas du tout le même sourire, non. Un homme, soit disant reprogrammé pour détruire les descendants, ne pourrait jamais être à la hauteur de la jeune femme, qui était emplie de haine et de rage. Une véritable bombe sur le point d’exploser. Elle n’allait pas mourir, non, elle allait vivre, assez de temps pour être celle qui le tuerait. Sans le moindre remord.

Elle faillit ne pas remarquer le cristal qui se formait le long de son bras, à une vitesse folle. Mais le contact froid la ramena à la réalité. Son sourire vacilla, mais Dimitri était déjà parti. Elle regarda son bras, repensant à cette discussion qu’elle avait eue, plus tôt, avec l’un des membres de son groupe. Non, elle ne devait pas… Le cristal se résorba doucement, au grand soulagement des gardes, qui avaient déjà pointé leurs armes sur elle. Elle leur lança un regard froid, dénué d’émotions, puis s’assit, silencieuse. Elle ne devait pas laisser la place à cette haine enfouie en elle, elle devait rester lucide.
avatar
Yasashi

Messages : 91

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Léon Dorian Varia le Lun 19 Oct - 22:32

L un des gardes qui se cacher resortie apres le passage de Dimitri, il envoya son collègue aller chercher des café, ce dernier ne rechigna pas a s éloigné de yasashi, leon en possession du corps s approcha de la jeune femme.

"Bonjour yasashi, c est Léon , le fils de kuro, il a était averti de votre captivité et souhaite vous proposez de vous aidez a vous sortir de la, en échange d un coup de main plus tard."

Léon n aimer pas ca, kuro utilisé ses pion pour manipuler yasa, il voulait surement la contrôler pour avoir une force de frappe non liée a lui.

"Cela n entraînera pas de contrats mais il en profitera sûrement..."
avatar
Léon Dorian Varia

Messages : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face au chef

Message par Yasashi le Lun 19 Oct - 23:24

Yasashi releva la tête en entendant l’un des gardes partir. Elle savait parfaitement que celui qui restait avait quelque chose derrière la tête, ça aurait été trop dangereux de se retrouver seul en face d’elle sans raison. Elle croisa les bras, le regardant approcher. Ses yeux commençaient à reprendre une teinte normale, se trouvant pour le moment de couleur ambre. Elle l’écouta patiemment, haussant un sourcil. Leon ? C’était l’homme qui était avec Kuro le jour où ils s’étaient très poliment et paisiblement rencontrés, non ? Celui qui lui avait fourni tant d’informations sur le portail de Manijiru… Il semblait bien peu aimer son père. Ce qui la tracassait, c’était qu’il n’avait absolument pas la même que l’autre jour… Pouvoir de changement d’apparence ? De contrôle des autres ? C’était une chose à approfondir. Mais ce n’était pas la question actuelle. Elle se redressa en soupirant.

- Il a sérieusement essayé ? Vous direz à Kuro qu’il peut aller voir ailleurs si j’y suis. Je n’accepterai jamais son aide. Je commence à comprendre comment il fonctionne et je refuse de lui devoir quoi que ce soit. Je trouverai un moyen de sortir par moi-même. Pour le moment, j’attends quelqu’un…
avatar
Yasashi

Messages : 91

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum