Aël Ariou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aël Ariou

Message par Aël Ariou le Mar 30 Juin - 16:03



Aël Ariou



Nom : Ariou
Prénom : Aël
Âge : 17 ans
Nationalité : Française
Groupe : Autre
Arme : Aucune

Points forts : Aucun
Points faibles : elle est empathique, muette, faible et ne peut quasiment rien faire toute seule.

Pouvoir

Aël possède deux pouvoirs. Premièrement, elle est télépathe et entend donc les pensées des autres. Elle a beaucoup de mal à ne pas les entendre et ça lui donne un mal de crâne pas possible. Elle peut également parler dans la tête des gens, ce qui l’arrange bien étant donné qu’elle est muette. Mais ça, vous ne le verrez pas vu qu’elle bouge les lèvres en même temps pour que vous ne le remarquiez pas.
Elle est également empathique. C’est-à-dire qu’elle ressent les émotions des autres. Comme avec sa télépathie, elle essaye de se couper de ce pouvoir pour pouvoir vivre tranquillement, mais elle y arrive rarement.





Caractère

Aël est une jeune fille gentille. Elle ne hausse jamais le ton ni ne s’énerve. Il est vraiment, mais vraiment vraiment, difficile de se la mettre à dos. En fait c’est normal, puisqu’elle dort tout le temps. Que ce soit en cours, dehors, pendant les repas… Elle n’arrive pas à rester plus d’une heure éveillée. Cependant, les temps où elle ne somnole pas, même si elle a l’air complètement endormie, elle reste timide et sauvage, semblant éviter d’approcher les autres. Ce que l’on peut comprendre lorsqu’on connait son pouvoir… Sinon, il y a « l’autre »…
Annonçons-le clairement, Aël est schizophrène. « l’autre » est donc sa deuxième personnalité. Contrairement à la première qui ne pense qu’à dormir, celle-ci est plutôt à vouloir se battre tout le temps. Elle est très provocatrice et cherchera toujours la petite bête pour énerver la personne en face d’elle. « Tout faire pour pouvoir se battre » est sa devise et sa ligne de vie. Elle déteste perdre et ne sera donc pas toujours fair-play si ça peut lui apporter la victoire. Elle alterne souvent entre honnêteté et mensonge, ce qui la rend difficile à croire.
Résultat des courses, vu que la première personnalité est celle qui est là le plus souvent, évitez de la réveiller brusquement si vous ne voulez pas vous retrouver face à « l’autre »…



 Physique

Jeune demoiselle de 17 ans, rien dans son physique ne laisse deviner son âge. Plutôt petite et frêle, elle ne mesure qu’1m51 pour 40 kilos. Son visage enfantin et timide, de même que son corps, ne lui donneraient qu’un âge de 14 ou 15 ans. De longs cheveux blancs encadrent un visage à la peau pâle, rehaussé par deux yeux dorés, tirant légèrement vers le rouge.



Histoire

Un beau matin de printemps, une famille était réunie à l’hôpital. Une femme, son mari et leur fille de dix ans allaient voir naitre un nouveau membre de la famille. Cet heureux évènement était attendu depuis neuf longs mois et il allait enfin arriver ! La fille ainée fut autorisée à rester dans un coin de la pièce car ils ne voulaient pas laisser une gamine de dix ans courir partout dans les couloirs de ce petit hôpital de Bretagne. Sa petite sœur naquit sans trop de problèmes, tout petit être qui fut bien vite enlevé des bras de sa mère pour être mis sous couveuse. L’enfant était trop petite et ne pleurait même pas. La famille attendit patiemment, inquiets, le moment où ils purent enfin la prendre dans leurs bras. Même la grande sœur eut ce privilège, bien que sous l’étroite surveillance de ses parents ! Le verdict ne mit pas longtemps à tomber : la fillette était albinos. Ne se fiant pas à cette information déroutante, sa famille choisit de l’aimer telle qu’elle était.

Aël grandit doucement, trop doucement, sous le regard bienveillant de ses parents et de sa sœur. Toujours plus petite que la moyenne, elle sortait peu de chez elle, apprenant à marcher, sous l’aile de sa grande sœur. Elle ne put pas apprendre à parler car elle se révéla être muette, mais elle apprit le langage des signes, en même temps que toute sa famille. Elle n’était qu’une enfant malade mais elle était heureuse de sa vie avec sa famille. Tout le monde était heureux, jusqu’à ce jour, l’année où elle allait atteindre ses cinq ans… Elle allait traverser la rue lorsqu’un motard déboula et la renversa de plein fouet, la faisant voltiger plusieurs mètres plus loin. Dans le coma, elle fut emmenée à l’hôpital, le même que celui où elle avait vu le jour. Les médecins n’étaient pas très optimistes… Le seul moyen de sauver cette enfant était de trouver du sang compatible au sien, mais il semblait rejeter tous ceux qu’on essayait de lui donner. Celui de son père, celui de sa mère… Malgré son jeune âge, sa sœur se proposa pour voir si son sang était compatible. Ils n’auraient normalement pas décemment pu utiliser ce sang, mais il représentait le seul espoir de cette petite gamine fragile de quatre ans. Ils firent donc la transfusion. Le corps d’Aël accepta le sang de sa sœur sans problèmes et la vie put continuer tranquillement, comme s’il ne s’était rien passé. Enfin presque…

La petite semblait de plus en plus proche de sa sœur aînée, de la connaitre de mieux en mieux, de tout savoir sur elle. Elle pouvait en effet dire, sans erreur, ce à quoi pensait sa sœur, ce qu’elle ressentait, et ce à chaque instant. Ce don commença ensuite à se globaliser, fonctionnant sur ses parents, puis sur tous ceux qu’elle croisait… Plus son don s’étendait, plus elle avait mal au crâne. Tant de pensées, tant de sentiments complètement contradictoires, tant de choses étrangères qu’elle aurait préféré ne jamais connaitre… Tout cela s’infiltrait dans son esprit sans la moindre pudeur, laissant sur son passage une souffrance de plus en plus grande chez la petite. Elle qui n’était jusqu’alors qu’une petite humaine malade était devenue une descendante en recevant le sang de sa sœur. Elle tenta donc de dompter ce nouveau don en grandissant.

Un nouvel évènement, deux ans plus tard, eut raison de sa motivation à contrôler son pouvoir. Du haut de ses sept années, elle ne comprit pas directement ce qu’il s’était passé, mais avec du recul, et l’explication des adultes qui l’adoptèrent ensuite, elle peut maintenant reconstituer ce puzzle dans son esprit. A cette époque, elle était recueillie chez des voisins de l’école après celle-ci, le temps que ses parents viennent la chercher une fois le travail fini. Pourtant, un soir, elle attendit sans que personne ne vienne la chercher. C’était étrange parce que d’ordinaire, lorsque ses parents ne pouvaient pas la récupérer, c’était sa sœur qui venait la chercher. Inquiets, ceux qui l’hébergeaient la laissèrent dormir chez eux, espérant que ses parents viennent le lendemain. Toujours rien… Le mari partit donc voir ce qu’il se passait et apprit le terrible sort de la famille : d’après la police, les deux parents avaient été tués et la sœur avait disparu. L’enfant de sept ans était donc la dernière présente de cette famille. Hébergée chez ceux chez qui elle était, elle fut adoptée et devint Aël Ariou. Sa tristesse et sa souffrance ne firent qu’accentuer son don, donc elle commença à éviter les gens. Et c’est ainsi qu’elle vécut sa vie jusqu’à maintenant, espérant tout de même pouvoir un jour revoir sa grande sœur chérie.
PS : La soeur d'Aël est Yasashi

Fiche de Amylith sur Libre Graph

avatar
Aël Ariou

Féminin Messages : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aël Ariou

Message par Kolyn Izaan le Mar 30 Juin - 23:57











Bienvenue !



Tu es officiellement accepté sur Les Descendants !
Bienvenue chez nous !
N'hésite pas à recenser ton avatar ICI, à faire une demande de RP Ici ! Et à créer ta fiche de gestion de personnage Ici ! si tu en as envie !
Bon RP et surtout : Amuse-toi bien !

(c) Fiche par Calys de L.Graph'




avatar
Kolyn Izaan
Admin

Masculin Messages : 285
Age : 13
Localisation : Derrière toi, je te surveille : D

Voir le profil de l'utilisateur http://lesdescendants.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum