Tu veux te battre avec un arc-en-ciel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tu veux te battre avec un arc-en-ciel ?

Message par Jill Abberline le Lun 1 Fév - 13:29






Tu veux te battre avec un arc-en-ciel ?

feat Dimitri Dervich


L'inconnu aux yeux vairons

    Assise derrière le comptoir, je regardais les rares clients présents dans la salle d'un air agacé. Aucun d'entre eux n'avait pu m'aider à retrouver la trace de P.U.R.E., et ça m'énervait au plus haut point. Pourtant j'avais tout essayé comme moyen de persuasion, mais soit ils n'étaient au courant de rien, soit ils avaient beaucoup trop peur de l'organisation pour me fournir la moindre information. Je poussais un soupire contrarié. Il était hors de question que je poireaute une journée de plus dans ce restaurant minable, il fallait que je bouge. J'avais gagné un peu d'argent déjà, ça faisait un mois que je bossais ici. Au début je m'étais dit qu'il y aurait du passage, vu que c'était au bord d'une nationale, même si c'était un beau milieu d'une étendue déserte. Mais le restaurant était si miteux que peu de gens s'y arrêtaient. Il était temps pour moi de mettre les voiles.

    Le patron me lança un regard noir m'indiquant qu'il fallait que je me remette au boulot. Pfff, quelle barbe … La vie de serveuse, c'était pas pour moi. La prochaine fois je choisirais un truc moins chiant, parce que là c'est pas possible. Et pour couronner le tout, il faisait vraiment pas beau. Bon en même temps c'était logique, parce que j'étais pas de bonne humeur, mais ça faisait chier quand même. Un nouveau client entra dans la salle et se mit devant le comptoir. Il avait une allure bizarre celui là, avec son grand manteau et son visage fermé. Et puis, il avait pas du tout la tête du routier de base. Je haussais les épaules et m'approchais de lui avec un sourire forcé sur les lèvres.

- Bonjour m'sieur. Alors, qu'est ce que je vous sers ?

     J'essayais depuis longtemps de cacher mon accent polonais, mais malgré tous mes efforts il en restait de légères traces. Dommage. L'inconnu leva alors les yeux vers moi et me donna sa commande. J'avoue, j'ai à peine écouté ce qu'il m'a dit, parce que ses yeux étaient trop perturbants. Il en avait un vert, et un marron. J'avais jamais vu ça. Heureusement qu'il y avait des gens chelou comme lui dans la vie, ça égayait ma journée. En plus, avec son écharpe rouge remontée sur sa bouche, il avait l'air d'un des cosplayeurs qu'on pouvait voir au Japon. J'esquissais un sourire amusé. Au même moment, un rayon de soleil perça à travers les nuages, illuminant la moitié du parking à l'extérieur. Et j'avais une furieuse envie de prendre ma pause, là maintenant.

     Je servi un café au client (je savais même pas ce qu'il avait commandé mais bon, ils demandent tous un café alors ça devait faire l'affaire), je fis signe au patron que je prenais ma pause et je sorti dehors par la porte située sur le côté du restaurant. Sous un vieux parasol traînaient sur le sable deux chaises en plastiques qui avaient déjà vécu un bon nombre d'années, vu leur tronche. J'en pris une et la déplaça au soleil, puis je m'affalai dessus et allumai une cigarette. Ah, qu'est ce que ça peut faire du bien de se détendre de temps en temps … Mais étrangement, j'avais l'impression d'être observée. Je tournai la tête et découvris le client qui était lui aussi sorti, sa tasse de café à la main. Il me fixait, le visage toujours aussi fermé. Je soupirai : il pouvait pas me foutre la paix deux minutes nan ? Le rayon de soleil disparu, et les nuages s'assombrirent aussitôt. Je souris hypocritement, me levai puis dit d'un ton un brin agacé :

- J'peux vous aider m'sieur ? Vous cherchez quelque chose ?

    Je m'approchai de quelques pas en disant cela, attendant sa réponse avec une irrésistible envie de lui foutre mon poing dans la gueule juste pour m'avoir dérangé.

©codée par Jill Abberline
avatar
Jill Abberline

Féminin Messages : 10

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux te battre avec un arc-en-ciel ?

Message par Dimitri Dervich le Lun 1 Fév - 19:15

Dimitri avait été envoyé en mission par P.U.R.E aux état unis pour enquêter sur de soi disant activités anormales, cette fois, bien qu'il ne disait jamais non à un bon massacre de descendants, il se serait bien gardé d'accepter celle ci.
Depuis des jours, l'agent errait dans des étendues désertiques, en effet, hélicoptère de P.U.R.E l'avait dépose au centre de la zone où avait été repérer les activités suspectes, évidemment le manque de précision des informations qu'on lui avait fournit avait portées leurs fruits: trois jours de recherche sous le soleil et dans le sable pour rien.
Désabusé et avec l'envie de couper la langue à l'abrutie du réseau d'information qui l'avait envoyer ici, il s'était dirigé vers la route la plus proche que lui indiquait son GPS afin de rallié la prochaine ville.

Quelques plus tard, alors qu'il se trouvait non loin de la nationale, il tomba sur un bâtiment que son GPS n'avait pas repéré, c’était une sorte de resto-route, Dimitri bien qu'il trouvait l'endroit miteux, était rappeler par ses instincts, en effet, depuis trois jour à se traîner dans le désert, il estima que recharger ses batteries était plus que nécessaire; il entra donc calmement dans le restaurant, et pris place au comptoir.
Une serveuse au cheveux multicolore, s'approcha de lui et lui dit.

- Bonjour m'sieur. Alors, qu'est ce que je vous sers ?

- Pfff... peu importe, ce que tu veux tant que c'est sucré et frais.

La serveuse le dévisageait bizarrement, elle émit un sourire amuser, et posa un café sous le nez de Dimitri, avant de sortir par la porte de derrière.
"Elle se fout de moi là? Elle est sourde ou stupide?" se dit il.
Dimitri interpella le patron du restaurant, qui était au comptoir.

-Hey! J'avais pas commander ça!

Le patron du bar se tourna vers Dimitri, sans plus se presser que ça, il lui répondit avec énervement.

-Pas mon problème! Démerde toi avec elle, cette fille me cause bien assez de problème pour que je m'en occupe.

Dimitri se sentait à deux doigt de massacrer tout le bar, mais se dit que si il rentrait avec la mort de civiles sur les bras, il allait encore se faire engueuler par ses supérieurs, il ramassa donc son café, et sortie par la porte qu'avait emprunter la serveuse, l'ouvrant d'un coup de pied.
La serveuse était en train de prendre le soleil, alors qu'il s'était rapprocher d'elle, la serveuse c’était retourner avec un air légèrement agacé sur le visage.

- J'peux vous aider m'sieur ? Vous cherchez quelque chose ?

-Oui, je te cherche toi. J'avais demandé un truc sucré et frais, le café c'est amer et chaud.

Il lui tendait la tasse de café pour qu'elle l'a reprenne.
avatar
Dimitri Dervich

Masculin Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux te battre avec un arc-en-ciel ?

Message par Jill Abberline le Mar 23 Fév - 19:59






Tu veux te battre avec un arc-en-ciel ?

feat Dimitri Dervich


Si tu me cherche, tu vas me trouver ...


Les lèvres légèrement pincées, je lui jetai un regard noir, l'air de dire ''tu peux pas attendre deux minutes nan ?''. Bon ok, c'était totalement de ma faute, mais à ce moment là mon taux de patience pouvait être estimé à ... zéro. En plus, il se permettait de me tutoyer comme ça, sans demander mon avis, et c'était clairement le genre de trucs qui m'insupportait. Autant dire que j'étais pas vraiment d'humeur à aller lui changer sa boisson. Je poussai un soupire lasse, et lui répondit d'un ton énervé :

- Attend, t'es sérieux ? C'est bon ça arrive de se tromper, pas la peine d'en faire tout un plat … Tu peux bien le boire, ça va pas te tuer.

Je jetai ensuite un coup d'oeil sur la tasse qu'il me tendait, mais ne fis aucun mouvement pour la récupérer. Déjà parce que j'étais en pause, et qu'ensuite j'étais pas une bonniche. Je sentais la colère monter en moi petit à petit : l'accumulation de toute cette frustration pendant un mois avait pas un bon effet sur mon mental. Déjà autour de moi les nuages devenaient de plus en plus noirs, annonciateurs d'un orage à venir. Ça sentait pas bon, surtout pour lui, alors il valait mieux qu'il dégage. J'ajoutai donc :

- Alors maintenant, tu ferais mieux de me foutre la paix le temps de ma pause avant que je m'énerve, je suis pas vraiment d'humeur à jouer le ''gentil toutou'', si tu vois ce que je veux dire. Donc si tu veux ton truc, soit t'attend, soit tu vas voir ailleurs si j'y suis, ''capish'' ?

J'y étais allée fort, beaucoup trop d'ailleurs, et j'aurai sûrement été renvoyée  pour ça si j'avais pas démissionné avant. Parce que, comme disait le patron, ''le client est roi''. Mais il m'avait tellement saoulé que je m'en fichais royalement. J'attendais donc qu'il tourne les talons et retourne bien gentiment dans le restaurant en croisant les bras, le regard toujours aussi noir.

©codée par Jill Abberline
avatar
Jill Abberline

Féminin Messages : 10

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux te battre avec un arc-en-ciel ?

Message par Dimitri Dervich le Mer 24 Fév - 12:17

La serveuse semblait excéder par la demande de Dimitri, ce dernier était tout aussi énervé d'ailleurs, elle l'avait envoyer paître sans qu'il puisse placer un mot.
Il arborait un regard meurtrier, faisant craquer ses doigts, pour une fois il ne souriait pas, et ce alors qu'il s'imaginait déjà réduire cette impertinente à l’état de molécule.
Dans un mouvement brusque, il envoya la tasse se briser sur le sol aride avant de retourner vers le bar en dégainant son épée sous le ciel qui s’était noirci annonçant un orage.

-Semaine de merde! Pays de merde! Temps de merde! Informateur de merde! Comment je suis senser faire mon putain de taf si je suis entourer de blaireaux, qui m'envoie dans un pays de bouseux, et tout ça...
pour que dalle!!!


Il regarda la serveuse du coin de l’œil, s'adressant à elle.

-Donc non, ça va pas me tuer, ça va tuer l’intégralité des bouseux de ce bled paumé, toi comprise.

Dimitri défonça la porte d'un coup de pied, avant de pénétrer dans le restoroute, une fois à l’intérieur, il se dirigea vers le barman et le décapita d'un coup sec, le silence se fit dans le bar, la plupart des personnes sortirent des pistolets et autre fusil.
"'tain, c'est bien les riquains ça!" ce dit il, "même les civils sont aussi armé que moi."
Il sortie un de ses Berretta, puis, tira sur l'un des clients , tous ouvrirent le feu sur l'agent, ce dernier téléporta dans leur dos fauchant le flanc de deux autres clients, enchaînant avec un tir dans la tete d'un troisième, puis profita de son effet de surprise pour fendre le crane d'un autre d'un grand coup d'épée.
Ceux qui restait criait en essayant de l'abattre, une seconde téléportation permit à l'agent d’exécuter le reste des clients armés à grand renfort de coup d'épée et de tir au pistolet; une fois les principales menaces hors d’état de nuire, les quelques client qui restait, deux pour être exact, tentèrent de prendre la fuite, l'un par la porte principale, celui-ci se fit descendre d'une balle dans le crane, l'autre avait fuit par la porte de derrière.
Dimitri se dirigea vers la porte par laquelle le dernier survivant était partie mais fit une petite halte au bar, il se procura une canette de soda qui traînait dans le frigo, il l'ouvrit, puis sortie dehors; le survivant n’était pas très loin, il n'avait pas l'air très endurant, l'agent stoppa sa progression d'une balle dans le dos, il rangea son Berretta, et se dirigea vers sa proie qui gisait au sol, il se stoppa net balayant du regard la zone pour voir si la serveuse était toujours là.
avatar
Dimitri Dervich

Masculin Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux te battre avec un arc-en-ciel ?

Message par Jill Abberline le Ven 26 Fév - 15:48






Tu veux te battre avec un arc-en-ciel ?

feat Dimitri Dervich


Qui sème le vent ...

    Je sursautai lorsqu'il jeta sa tasse sur le sol, surprise de sa réaction. C'était quoi, ce type ? Il aurait mieux fait de retourner gentiment dans le bar, parce que là il allait en baver. J'ouvris la bouche et commençai :

- Non mais ça va p...

    Mais je fus coupée dans mon élan en voyant le mec dégainée une épée de son long manteau. Une épée ? Sérieusement ? Il croyait quoi ? Qu'il allait m'embrocher comme un morceau de viande, comme au Moyen-Age ? Désolée pour toi, coco, ça risquait d'être plus compliquée que tu ne le pensait. Le client parti alors dans un délire que je comprenais pas trop, il parlait de son boulot, un truc comme ça. Puis il me regarda, et dit :

-Donc non, ça va pas me tuer, ça va tuer l’intégralité des bouseux de ce bled paumé, toi comprise.

    Je blêmis légèrement, sans avoir le temps de lui répondre quoi que ce soit. Pétrifiée, je vis avec horreur le type massacrer un à un les premiers clients, totalement figée et incapable d'esquisser le moindre geste. Même si tous ces gens m'énervaient, ils ne méritaient pas de mourir comme ça. Surtout pas à cause … de moi ? Un étrange sentiment de culpabilité m’envahit, que je chassai aussitôt. Non, c'était pas de ma faute s'ils allaient tous crever, c'était celle de ce taré ! Et j'avais intérêt à me barrer vite fais si je voulais pas finir comme eux. En plus, c'était un descendant apparemment, parce qu'il arrivait à se téléporter. Et ça, ça risquait de poser problème. S'ajoutait à cela les deux flingues qu'il avait sorti de sa ceinture, ça faisait beaucoup pour un psychopathe enragé. Mieux valait ne pas traîner.

   Ayant retrouvé l'usage de mes jambes, je me précipitais donc vers la première voiture à ma portée. Fuir semblait être la meilleure solution, mais pas à pied. S'il ne l'avait pas tué tout de suite, c'était sûrement parce qu'il avait d'autres projets en tête. Comme ces tueurs en série qui s'amusent avec leurs proies avant de les massacrer. Et j'avais pas vraiment envie de tester. Si je fuyais à pied ou avec mon petit vélo, il me rattraperait, on voyait des kilomètres à la ronde, d'ici. La voiture restait donc ma seule issue de secours. J'essayai donc plusieurs voitures, essayant d'en trouver une qui n'était pas verrouillée. Bingo ! Au bout de la troisième tentative, la portière s'ouvrit et je pris place dans la petite voiture grise. Ces Américains étaient vraiment des abrutis. Deuxième étape, démarrer la voiture. Je fouillai rapidement l'habitacle des yeux, mais il n'y avait aucune trace des clés de contact. Tant pis, il fallait improviser. Je me penchai sous le volant, à la recherche des câbles d'alimentation. Ils faisaient tout le temps ça dans les films, ça devait pas être bien compliqué ! Ah … Réflexion faite, c'était compliqué. Je me pris deux ou trois légères décharges, avant d'abandonner. Pourquoi quand je voulais faire un truc, ça marchait jamais …

    Je relevais la tête, juste à temps pour voir le type sortir du restaurant. Je m’aplatis contre le siège, espérant qu'il ne m'avait pas vue. Mais j'allais pas rester coincée comme ça éternellement, il finirai par me trouver … Il me fallait un second plan, et je crois que je n'avais pas d'autre choix que de l'affronter. Au moins assez longtemps pour réussir à m'enfuir. Mais bon, j'allais pas non plus sortir de là comme une fleur en attendant gentiment qu'il me tire une balle dans la cervelle. Nan, il fallait que je l'empêche de me viser. J'entrouvris légèrement la portière, en faisant le moins de bruit possible, puis je me concentrai. Le vent commença à souffler, de plus en plus fort. Je pouvais le sentir, c'était comme s'il faisait partie de moi. Les bourrasques que je créais commencèrent à soulever une fine pellicule de sable, puis de plus en plus, jusqu'à ce que la visibilité sur le parking soit réduite. Je sorti alors de la voiture. Il était presque impossible qu'il réussisse à me viser avec ses flingues vu tout le sable et l'air qui lui rentreraient instantanément dans les yeux. C'était biologique.

- Tu veux te battre ? Moi aussi, j'ai mes armes … Alors approche, si tu y arrives bien sûr.

En disant ces mots, je lançais vers lui une bourrasque légèrement plus forte, destinée à le déséquilibrer.


©codée par Jill Abberline
avatar
Jill Abberline

Féminin Messages : 10

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux te battre avec un arc-en-ciel ?

Message par Dimitri Dervich le Sam 27 Fév - 15:36

Alors que Dimitri cherchait la serveuse du regard, une tempête de sable fin se leva soudainement, par reflex il mit son bras devant ses yeux, une bourrasque de vent plus violente le déséquilibrage légèrement, une voix reteint a travers la tempête Dimitri reconnu celle de la serveuse.

- Tu veux te battre ? Moi aussi, j'ai mes armes … Alors approche, si tu y arrives bien sûr.

-Tiens alors comme ça on s'est pas enfuit... Et en plus, on est une descendante, si c'est pas magnifique...
Et pour répondre à ta question, oui je veux me battre.

Dimitri rengaina son pistolet, puis se tourna dans la direction d'ou venait la voix de la serveuse, Dimitri s'élança dans cette direction à travers les vents, lorsqu'il arriva vers une distance qu'il estima correct, il se téléporta assénant un coup d'épée dans le même mouvement.
*clong*
"Comment ça "clong"?"
Dimitri avait toucher une voiture, son arme avait entailler le coffre du véhicule, il avait atterrit entre deux voiture, néanmoins malgré le fait que sa position est changer et qu'il soit à couvert, il n'avait toujours pas de vision correct des alentours, néanmoins, il distinguait maintenant la silhouette de la descendante, l'environnement semblait favoriser le combat rapprocher, il se téléporta une nouvelle fois derrière elle, Dimitri tenta de la balayer afin de la mettre à terre.
avatar
Dimitri Dervich

Masculin Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux te battre avec un arc-en-ciel ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum