Une belle soirée

 :: Notre monde :: Asie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une belle soirée

Message par Rémi Lod le Jeu 10 Nov - 23:05

C'était vraiment une belle soirée pourtant !

Koga & Rémi

"... Et c'est là qu'elle m'a laissé tomber comme une merde. Ils l'ont emmenée.
-Aouch... Dur pour toi, vieux.
-Ouais. Au moins j'ai encore mon boulot, c'est pas donné à tout le monde. "


Rémi acquiesça brièvement en finissant de polir le verre qu'il avait en main tandis que son interlocuteur prenait une autre lampée les yeux humides. Au yeux de l'agent de P.U.R.E, ce type était aussi coupable que sa descendante de copine et s'il n'avait tenu qu'à lui, les dégénérés qui osaient penser à faire une vie avec l'une de ces créatures se seraient tous retrouvés à l'asile. Enfin bon... Le jeune serveur passa de l'autre côté du bar, prêt à prendre les commandes d'un groupe de jeunes qui venait d'arriver et en profita pour tapoter le dos de son interlocuteur.

"Tu devrais y aller d'ailleurs, tes gosses vont se demander où tu es. On te revoit demain ?
-Ouais... Ouais t'as raison, Lod. A toute. Merci pour l'oreille, ça fait du bien.
-Avec plaisir. Allez, courage, t'es le meilleur."


Le type à l'imperméable gris récupéra ses affaires et quitta le bar à pas lourd avec un sourire pour le jeune français. Ce dernier lui renvoya son salut et se concentra sur le groupe où certains habitués lui adressèrent des signes amicaux.
Les hésitations, les bégaiements et les fautes de prononciation de ses clients avaient fini par ne plus le toucher le moins du monde. En bon serveur, il attendait que chacun ait fait son choix avec le sourire, en discutant gentiment avec ceux qui osaient lui adresser la parole. La nuit avait déjà commencé à tomber sur la ville, on pouvait voir les lampadaires s'allumer un par un dehors et éclairer le trottoir qui, même grâce à la lumière ainsi dispensée ne serait quand même pas sûr pour le passant esseulé...
Tout en retournant derrière son comptoir, Rémi soupira intérieurement. L'heure d'assurer la musique approchait peu à peu, mais il n'avait toujours pas trouvé de chanteur qui puisse le remplacer et son partenaire n'était pas là. Probablement plongé dans de la comptabilité, comme d'hab. Enfin bon... Les commandes furent rapidement expédiées et il les amena d'un pas joyeux à la table avant d'empocher l'argent des consommations.

"Bonne soirée à vous, profitez bien !"

Un rapide coup d'oeil à travers les grandes baies de verre du bar le firent sourire de plus belle. Le ciel était splendide, la température parfaite et un soupçon de musique oldschool filtrait à travers les discussions des clients présents ce soir. Non vraiment, quelle magnifique fin de journée...

DEV NERD GIRL


_________________
       

(j'écris en #0099ff)
avatar
Rémi Lod

Masculin Messages : 26
Age : 23
Localisation : Sur scène, pardi !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une belle soirée

Message par Koga Hayato le Ven 11 Nov - 11:58

La soirée commençait à montrer le bout de son nez, ce n'était pas un soir exceptionnel, les lumières de la ville commençait à éclairer les trottoirs alors que celle du soleil commençait doucement à s'estomper pour laisser peu à peu la place à la lumière lunaire. Koga lui se baladait dans les rues, sa capuche dressée sur sa tête, les mains dans les poches de sa veste, il observait le sol, l'air inquiet, il en avait assez de tout ceci, il en avait assez de ses accès de folies. Il faut dire, le jeune descendant n'avait pas de dons comme certains pouvaient le penser, il n'a jamais voulu faire du mal aux autres mais la vie en a décider autrement pour lui, et aujourd'hui il avait peur, peur de tuer encore et encore...pourtant, il entendait aux informations les arrestations des agents de PURE ou devrait-on plutôt parler...d'assassinat, c'était ainsi que fonctionnait le monde...les chasseurs et les gibiers...pourtant cela ne touchait pas particulièrement Koga, il ne se sentait appartenir à aucune catégorie, à aucun clan, lui tout ce qu'il voulait c'était survivre et la protéger elle...et pourtant, alors qu'il commençait à se perdre dans le fil de ses pensées il s'arrêta un instant, commençant à entendre les bruits feutrés d'une musique plus ou moins inhabituel, il leva la tête pour s'apercevoir qu'il venait de tomber sur ce qu'il semble être un bar, Koga était intrigué, peut-être cela pourrait-il lui changer les idées ? Il allait en avoir le coeur net et se mit à entrer dans le bar, jetant des regards à droite et à gauche et lâchant un petit :

-Bonsoir...

Il opina du chef et entra alors, commençant ainsi à s'asseoir au comptoir du bar sur un tabouret, quelque peu à l'écart des autres clients, se contentant d'écouter les quelques conversations qu'il y avait autour de lui, il observait les différentes boissons et cocktails et cela lui donnait vraiment soif, puis il se mit à observer le serveur qui devait sans doute être aussi le barman et lui fit signe.

- Uhm...excusez moi ? Je peut avoir une carte de vos boissons ? j'ai super soif !

Koga était néanmoins un peu anxieux, la dernière fois qu'il était entrer dans un bar il a éclater la tête du barman contre un mur et à commencer à prier le dieu melon avec un type qu'il avait rencontrer la-bas...ouais non...mauvaise idée de recommencer ici, il observait de haut en bas le serveur en écoutant puis lui demanda également.

- C'est un bar qui fait cabaret au faite ?

Koga pencha sa tête sur le côté, curieux de savoir quel était l'ambiance du bar qui semblait vraiment chaleureuse au vue des discussions et des sourires de la plupart des clients, le jeune homme avait garder sa capuche mais les oreilles de chats de cette dernière lui avait donner droit à l'attributions de quelques regards de la part des consommateurs présents, d'autres encore s'interrogeaient sur la cicatrice en forme d'éclair traversant l'oeil du jeune homme se demandant si c'était un cosplay raté d'Harry Potter.

_________________
- Personne ne me comprend...tout ce que je veut c'est être aimé...de quelqu'un...au moins une fois dans ma vie...mais il faut croire que je n'ai droit qu'à la folie...

avatar
Koga Hayato

Masculin Messages : 47
Age : 20
Localisation : Chez toi, dans ton dos.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une belle soirée

Message par Rémi Lod le Mer 16 Nov - 17:28

C'était vraiment une belle soirée pourtant !

Koga & Rémi

Les portes du bar se rouvrirent alors que Rémi préparait d’une main experte la boisson d’un des clients. Sans cesser de s’activer en écoutant les fanfaronnades d’un habitué, il jeta un coup d’œil au nouveau client.

*Jamais vu auparavant, soupira-t-il mentalement en ajoutant quelques glaçons au cocktail exotique avant de le tendre avec un sourire candide au consommateur.*

Mais la ville était pleine de monde et ça ne le surprit pas tant que ça. Comme à son habitude il s’empêcha de trop le fixer tout en essayant de grapiller une vue d’ensemble et, qui sait, déterminer si une nouvelle proie venait de se jeter dans la gueule du loup. Caché sous une capuche, ce qui lui semblait être un jeune homme solitaire  examinait les environs avec curiosité, perché sur un des tabourets du bar. De là où il se trouvait, Rémi pouvait apercevoir quelques mèches de cheveux blanches auréoler son visage. Bien que ce soit une couleur étrange, il n’était pas rare d’en croiser de bien plus inhabituelles à Hong-Kong. Le jeune serveur avait vite appris à ses dépends qu’appréhender quelqu’un uniquement à partir d’une apparence sortant un peu de l’ordinaire n’était pas une bonne idée. Ça ne lui suffisait pas comme preuve.


- Uhm...excusez moi ? Je peut avoir une carte de vos boissons ? j'ai super soif !



Il leva le nez de son ouvrage et récupéra une carte derrière lui qu’il tendit avec un sourire compréhensif au jeune type.


-Bien sûr, la voilà. N’hésitez pas à me demander pour des précisions si besoin !


C’était le co-propriétaire qui avait trouvé les noms des cocktails et, bien qu’il ait tenté d’en expliquer le contenu, c’était parfois encore un peu maladroit et… Absolument loufoque.


*En parlant de loufoque… Il a quoi à l’œil celui-là ? *


Ses soupçons de nouveau ravivés, il faillit en perdre le sourire, mais son professionnalisme et son sens logique le rattrapèrent. Sweat à oreilles de chat, cheveux blancs, tatouage bizarre sous l’œil… Ce style assez tape-à-l’œil était répandu dans le coin.

- C'est un bar qui fait cabaret au faite ?
-Absolument. Tous les soirs ou presque on y joue de la musique façon années 2000, un peu de jazz… Les gens du coin ont l’air d’apprécier, c’est le genre à redonner la pêche et à calmer les nerfs.


Il désigna la petite scène d’un geste vague de la main en venant s’accouder plus près du jeune.


-On n’a pas encore la place d’y faire danser des filles, mais qui sait, ça viendra peut-être ? ça te plairait d’y monter un soir ?


Sans qu’il y ait fait particulièrement attention, un tutoiement franc et amical venait de s’installer. Il n’était pas du genre à chercher à instaurer une distance avec sa clientèle après tout. Et puis tant qu’à faire, le serveur adressa un clin d’œil amical à son client à la mine renfrognée.


-Si tu as de la voix et du cran… On cherche des gens motivés pour chanter de temps à autres. Contre paiement, évidemment !Enfin… ça demande de connaître le répertoire mais c’est rapide, suffit de deux-trois chansons.


Maintenant qu’il s’était un peu engagé dans la conversation, il se permit un plus franc coup d’oeil au visage du jeune homme.


« Sympa ton tatouage ! Tu te l’es fait faire où ? »

DEV NERD GIRL


_________________
       

(j'écris en #0099ff)
avatar
Rémi Lod

Masculin Messages : 26
Age : 23
Localisation : Sur scène, pardi !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une belle soirée

Message par Koga Hayato le Jeu 17 Nov - 0:40

Koga écoutait son interlocteur alors qu'il observait la carte des boissons fraîchement tendue. Apparemment le jeune homme ne s'était pas tromper sur l'endroit, c'était bien un cabaret en plus d'être un bar, du jazz, oui c'était assez sympathique, Koga reconnaissait que l'endroit était plutôt cocasse et cette ambiance ne lui déplaisait pas du tout bien au contraire, il ne prêtait même pas attention aux regards que les autres lui jetait, il avait l'habitude dans tous les cas.

-On n’a pas encore la place d’y faire danser des filles, mais qui sait, ça viendra peut-être ? ça te plairait d’y monter un soir ?

Koga écarquillait les yeux, penchant la tête sur le côté, se demandant si le serveur était sérieux en disant sa ou s'il se foutait de sa gueule, sérieusement ? Il avait vraiment l'air d'avoir une tête à chanter ?

- Eyh..tu m'a pris pour Armstrong ou quoi ? Tu veut que je te sorte un saxophone du cul aussi ? J'ai pas vraiment une gueule à chanter et je sais pas chanter alors sa règle la question, en plus tu fait payer ? Pff franchement tu gagnerai plus en faisant sa gratuitement...enfin oui...enfin non...enfin oui...enfin merde ! Raaah ! T'a compris ce que je veut dire !

Koga se mit à tirer la langue, tirant sa capuche vers son visage en tirant par les oreilles de chat de cette dernière, prenant un air renfrogné puis se retrouva intrigué par sa dernière question.

« Sympa ton tatouage ! Tu te l’es fait faire où ? »

Koga avait un large sourire qui se dessinait sur son visage tandis qu'il sortait un petit couteau suisse, s'amusant avec du bout des doigts.

- Oh...ceci ? C'est une longue histoire et...je veut bien te la raconter elle est...excitante. C'était par une froide nuit, j'avais à peine 13 ans quand j'était allez voir mon père, une violente dispute à éclater, il me frappa violemment puis pris son couteau et me scarifia lentement la peau...lentement l'oeil tandis que je souffrais...tandis que je criais, tandis que je souriais déchirer par la douleur.

Koga se mit à sourire et commença à rire d'un air fou, les yeux presques révulser alors qu'il s'amusait en sortant la lame de son couteau suisse et à se l'enfoncer doucement dans le pouce.

- Il passait lentement son couteau sur mon oeil me le charcutant, et il repassa sa lame dans la blessure trois fois jusqu'à ce que l'os soit visible...à tel point que le sang recouvrait mon visage, il approchait de moi en souriant et en me disant... " pour moi tu n'est rien, même pas un fils, juste un objet dont je peut me servir à ma guise.. "

Koga se rapprochait doucement du serveur, un grand sourire de fou dessinait sur ses lèvres.

- Et tu sais ce que j'ai fait..? J'ai pris la lame et je lui ai TRANCHER LA GORGE !

Koga mettait le couteau devant la gorge du serveur tandis que les clients dans la salle regardaient prêt à crier mais Koga s'arrêta juste quelques millimètres avant et se mit à éclater de rire en reculant et en rangeant son couteau.

-HAHAHA ! Non mais vous auriez du voir vos têtes ! Je vous ai bien eu einh' ? Bah tu croit quoi , je l'ai juste fait tatoué au tatoueur qui se trouve à trois rue d'ici, quelle question.

Koga s'était de nouveau assis sur son tabouret, riant doucement, et reprenant un air plutôt normal, l'air réellement amusé, il observait de ses yeux violets sombres le serveur, un petit sourire discret en coin, sans rien ajouter de plus, baillant par la suite avant de laisser tomber sa tête sur sa main, sirotant son cocktail qu'il trouvait vraiment délicieux !

_________________
- Personne ne me comprend...tout ce que je veut c'est être aimé...de quelqu'un...au moins une fois dans ma vie...mais il faut croire que je n'ai droit qu'à la folie...

avatar
Koga Hayato

Masculin Messages : 47
Age : 20
Localisation : Chez toi, dans ton dos.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une belle soirée

Message par Rémi Lod le Mar 22 Nov - 23:09

C'était vraiment une belle soirée pourtant !

Koga & Rémi

La réponse du garçon manqua de le faire rire aux éclats.

* Il est sérieux là ?! Bon sang quelle répartie… Il manque pas de culot celui-ci… Enfin bon, on en a vu des plus moches qui savaient chanter au fond, j’aurais parié qu’il se serait montré doué. Tant pis pour sa pomme ! *


Aussi détendu qu’il pouvait l’être en face d’un inconnu toujours suspect, il se mit à préparer la commande de son client en attendant sa réponse… Qui ne se fit pas attendre.


« Oh...ceci ? C'est une longue histoire et...je veut bien te la raconter elle est...excitante.
-Merveilleux, j’adore les histoires. »



Il l’écoutait d’une oreille distraite, préparant le verre avec attention jusqu’à être arrivé au résultat escompté. Satisfait de son mélange, il le posa sur le comptoir.


« C'était par une froide nuit, j'avais à peine 13 ans quand j'était allez voir mon père, une violente dispute à éclater, il me frappa violemment puis pris son couteau et me scarifia lentement la peau...lentement l'oeil tandis que je souffrais...tandis que je criais, tandis que je souriais déchirer par la douleur. »



Son oreille ne le fit pas tout de suite tiquer, pas plus que son instinct avant qu’il ne lève les yeux sur son interlocuteur. Ce qu’il vit provoqua un long frisson glacial qui le traversa de la tête aux pieds.


* Lui il ne va pas bien… Mais alors pas bien DU TOUT ! *


D’une main discrète, il sortit son arme et la posa à côté des verres, cachée derrière le comptoir, prêt à tirer si ce taré devenait menaçant. Enfin… Tant qu’il s’en tenait à jouer avec son couteau, tout allait bien.


- Il passait lentement son couteau sur mon oeil me le charcutant, et il repassa sa lame dans la blessure trois fois jusqu'à ce que l'os soit visible...à tel point que le sang recouvrait mon visage, il approchait de moi en souriant et en me disant... " pour moi tu n'est rien, même pas un fils, juste un objet dont je peut me servir à ma guise.. "



Rémi assura sa poigne sur son GLOCK et laissa le conteur s’approcher. Il gardait un visage de cordiale compassion, teinté d’une méfiance totale que tout barman normalement constitué devrait avoir. Mais si on regardait dans le fond de ses yeux, on pouvait vaguement repérer la froideur absolue d’un chasseur en embuscade, attendant que sa proie s’approche un peu de lui. Sous ce masque d’humain effrayé, chaque parcelle de son attention était rivée sur ce visage fin qui s’approchait du sien, sur ce jeune qui avait visiblement un fusible de pété et qui venait petit à petit à son contact.


*Je suis maître de cette situation. Pas moyen qu’il en soit autrement. S’il s’imagine une seule seconde qu’un barge complètement perché comme lui peut menacer un agent de P.U.R.E. et ne pas crever en premier, il peut déjà se planter ce couteau dans l’œil jusqu’à la garde. *


- Et tu sais ce que j'ai fait..? J'ai pris la lame et je lui ai TRANCHER LA GORGE !


*On y est… Encore un peu… *


Le couteau s’arrêta à quelques millimètres de sa gorge alors qu’il grimaçait devant… Les yeux fixés sur l’arme, l’index prêt à appuyer sur la détente, le pistolet braqué à travers la cloison sur l’abdomen du nouveau venu. Il était sur le point de tirer quand le jeune s’écarta avec un grand sourire en hurlant de rire. Un instant plus tard, son arme était rangée à sa place.


-HAHAHA ! Non mais vous auriez du voir vos têtes ! Je vous ai bien eu einh' ? Bah tu croit quoi , je l'ai juste fait tatoué au tatoueur qui se trouve à trois rue d'ici, quelle question.



Faisant semblant de s’essuyer le front d’une main, Rémi rangea son pistolet de l’autre.


« Meeec ! Bon sang…
*T’imagine pas à quel point t’étais proche de te faire allumer, non non non.*
-… bien sûr que tu m’as foutu la trouille ! Tu menaces souvent les gens avec un couteau quand tu racontes des histoires ?! »



Il fit un geste à l’adresse des autres clients pour les calmer, mais en vit plusieurs prendre leurs manteaux et quitter l’établissement, abandonnant les paiements sur leurs tables.


« Je te jure, on s’y serait cru. Le pire, tu sais quoi ? Je suis sûr qu’il y a des tarés qui pourraient faire ça à leurs gosses. Quel monde de merde sérieusement… Enfin bon, le bar a l’air de t’amuser c’est déjà ça. Et ce tatoueur m’a l’air sacrément doué, peut-être que j’y passerais un de ces jours. »



La pression rendait bavard, c’est bien connu. Alors il parlait. Enfin tranquille, son client buvait paisiblement son verre.


« T’es prudent dis-donc de toujours te balader avec un couteau sur toi. Tu viens d’un quartier chaud ? T’es du coin ? Nan attends… Je suis quasiment sûr que tu n’es pas d’ici… »


Il fit mine de réfléchir.


« Japon ? »

DEV NERD GIRL


_________________
       

(j'écris en #0099ff)
avatar
Rémi Lod

Masculin Messages : 26
Age : 23
Localisation : Sur scène, pardi !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une belle soirée

Message par Koga Hayato le Mer 23 Nov - 20:52

Koga n'avait alors pas du tout remarquer ce qui pouvait lui arriver durant son action. Il était bien trop concentrer sur l'application parfaite de sa blague qui généralement faisait beaucoup flipper les gens de par son air psychopathe...même si ce n'était pas juste un air, pourtant Koga n'était pas idiot, loin de la, grâce au gamin aux cheveux noir il savait maintenant que parmi la population des gens voulaient la mort des gens comme lui, il devait ruser pour ne pas être la proie d'une meute de "hyènes", c'était lui le chasseur et non l'inverse, Koga se mit alors à sourire doucement, d'un coup il semblait être une autre personne.

- Ah non pas souvent ! Héhé je voulais juste faire une petite blague, voir si j'arrive à bien faire flipper, je voit que sa marche toujours, surtout déguiser comme sa ! T'sais c'est un peu comme quand tu te déguise en clown pour aller tuer des mamies dans le parc le soir. Cela dit...mon histoire était pas totalement fausse, mon père et ma mère étaient des enfoirés, pour eux j'existait pas alors bon...

Koga soupirait en buvant son cocktail puis il observait la salle, et les alentours, voyant qu'il a fait partir des clients il s'en voulait un peu, il trouvait ce bar sympa il voulait pas qu'il ferme...Koga voulait se racheter mais il ne savait pas trop comment, puis il s'avança un peu vers le fond de la salle avant de s'adresser de nouveau à son interlocuteur qui semblait lui avoir poser une série de petite questions, sa lui déranger pas de répondre il avait l'air sympa !

- Ouais, je suis japonais, pour te dire que je vient pas du tout d'ici et le couteau bah...question de sécurité, on vit dans un monde de fous, je sais pas si tu regarde les infos mais y a ces mecs la...les descendants je croit, ils sont surhumains et j'ai pas vraiment envie de mourir tout de suite ! Et même si contre eux sa me permettra pas de me défendre, le numéro que je vient de te faire était un genre de test, savoir si t'en était un...car si sa avait était le cas t'aurait tellement flipper que t'aurait utilisé un pouvoir machin chose ! Héhé pas con einh' ?

Koga s'avançait vers le fond et y trouva un drap blanc qui recouvrait un gros objet, Koga touchait la surface de l'objet a travers le drap et les formes qu'il sentait ne lui laissait pas planer le doute, c'était un piano...cela rappeler des choses à Koga, notamment son enfance, il était doué de cet instrument...et la une idée lui vint en tête, il s'adressa au Barman.

- Dit moi, je sais pas chanter mais...si tu veut je peut utiliser ce piano ? Je sais en jouer, j'en ai beaucoup pratiquer étant petit...je connais pas beaucoup de musique mais...je peut jouer un air que j'ai appris étant petit, mon professeur me disait que sa mettait du baume au coeur cette musique ! Sa me permettrait de me racheter pour les clients qui sont partis non ? Au fait...

Koga s'avançait vers le barman et lui tendis la main en souriant, pas de doute...il était clairement plus sociable et différent comparé à tout à l'heure !

- Je m'appelle Koga Hayato ! Enchanté de te connaitre toi et ton bar ! Et toi c'est quoi ton nom ? Et tu vient d'ou ?

_________________
- Personne ne me comprend...tout ce que je veut c'est être aimé...de quelqu'un...au moins une fois dans ma vie...mais il faut croire que je n'ai droit qu'à la folie...

avatar
Koga Hayato

Masculin Messages : 47
Age : 20
Localisation : Chez toi, dans ton dos.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une belle soirée

Message par Rémi Lod le Jeu 24 Nov - 2:10

C'était vraiment une belle soirée pourtant !

Koga & Rémi

*Déguisé en clown pour aller tuer des mamies le soir… Comme c’est intéressant, je n’y avais encore jamais pensé, ricana le barman en son fort intérieur. Ce n’est pas qu’un grain qu’il a celui-là c’est carrément tout un sac qu’il s’est tapé. Ses expressions ne me disent absolument rien qui vaillent, enfin bon. Sa « petite blague » va me coûter des clients, à défaut de lui coûter la vie.*


Son histoire de parents indignes ne l’étonnait qu’à moitié. Même si son enfance avait été heureuse, Rémi avait déjà croisé à plusieurs reprises des enfants battus et il n’en aimait sa famille que plus encore. Des souvenirs pleins de joie tentèrent de se frayer un chemin à travers son esprit mais ils se firent aspirer un par un dans la boule de haine acide et hautement corrosive que le jeune homme nourrissait depuis des années déjà à l’encontre des Descendants.
Après avoir balayé son établissement des yeux, le jeune aux cheveux blancs daigna répondre à sa question… Ou plutôt son bombardement de points d’interrogation.


- Ouais, je suis japonais, pour te dire que je vient pas du tout d'ici


Rémi en fut surpris, il avait du mal à différencier les éthnies et avait balancé le Japon au pif. Il se félicita discrètement pour ce minuscule coup de bol, aussi infime soit-il.


-Et le couteau bah...question de sécurité, on vit dans un monde de fous, je sais pas si tu regarde les infos mais y a ces mecs la...les descendants je croit, ils sont surhumains et j'ai pas vraiment envie de mourir tout de suite ! Et même si contre eux sa me permettra pas de me défendre, le numéro que je vient de te faire était un genre de test, savoir si t'en était un...car si sa avait était le cas t'aurait tellement flipper que t'aurait utilisé un pouvoir machin chose ! Héhé pas con einh' ?


*A vrai dire, j’étais à deux doigts de te faire des trous dedans avec mon petit « pouvoir » perso, mais chacun son truc hein…*


Il ne gobait pas tout à fait son charabia. La lueur dans ses yeux, les éclats de rire intempestifs, ses changements de sujet… Tout portait à croire qu’il avait affaire à un déséquilibré notoire qui n’avait pas contrôlé son comportement… Et si une « simple blague » pouvait aller loin au point qu’il menace les gens avec une arme, Rémi n’était pas pressé de voir ce qu’il pouvait faire en étant « mortellement » sérieux. Il décida de ne pas relever ses appréciations, cependant. La dernière chose qu’il voulait était de provoquer un fou. Dehors pourquoi pas, mais pas à l’intérieur de son bar.


« Ouais, j’en ai entendu parler… Qui ne l’a pas fait après le foin qu’ils ont fait aux infos ! Franchement ils me foutent la trouille ces types-là, c’était osé de ta part de risquer un coup pareil. Tu aurais pu mourir ! A ce qu’il parait certains ne se contrôlent même pas alors j’éviterais de les provoquer… Comme t’as dit nous sommes trop jeunes pour crever. Après… On a déjà pu prouver qu’ils n’étaient ni intouchables ni immortels. »


Il éclata d’un rire léger où pointait une touche d’inquiétude.


« Mais je doute qu’un serveur chanteur comme moi pourrait survivre plus d’une seconde s’il me venait à l’idée d’en provoquer un comme tu l’as fait y a même pas deux minutes. Tu vois ? Rien que ta blague a foutu la trouille aux gens ! Alors imagine un peu un type avec des super-pouvoirs se déchaîner ici… Les humains ne sont plus en sécurité nulle part… »


Pendant qu’il parlait, un élément du décor avait visiblement attiré l’attention de son interlocuteur, qui s’en approcha et le palpa un peu à la manière d’un chaton curieux.


« ça c’est le piano du bar, mais je le considère un peu comme mon gros bébé. Il nous a coûté un bras après tout… Mais quel son ! Ah et il s’appelle Billy, au fait ! »



Il accueillit la proposition du jeune avec un sourire encourageant. Les gens qui étaient là ce soir voulaient se relaxer, la réputation du bar n’était plus à faire et, même s’il ne connaissait pas l’étendue de ses capacités, Rémi ne prenait pas de risque en permettant au nouveau d’y jouer quelques morceaux. Alors si en plus il le faisait gratis en dédommagement pour la peur qu’il avait foutu aux buveurs, il avait son feu vert ! Mais avant qu’il n’ouvre la bouche pour donner sa réponse, le jeune homme lui tendit une main amicale en se présentant, tout sourire.


*Bipolaire, va.*

-Au fait...  Je m'appelle Koga Hayato ! Enchanté de te connaitre toi et ton bar ! Et toi c'est quoi ton nom ? Et tu vient d'ou ?



Le jeune serveur serra volontiers cette main offerte.


-Bien sûr que tu peux l’utiliser, Koga, il est là pour ça… Enfin… Tant que tu ne joues pas un des « morceaux proscrits » de l’établissement !"



Du doigt, il montra une charte accrochée au mur qui stipulait en lettres gracieuses « Ici sont interdits ces morceaux : « La lettre à Elise » de Beethoven, ainsi que toutes les musiques du vieux film « Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain » et le générique des « Simpsons ». »


« C’est vieux, mais on les entend tellement souvent encore aujourd’hui, c’est une catastrophe. Enfin… Tant que tu ne les joues pas, la scène est à toi ! Ah et moi c’est Lod, Rémi Lod. Le fondateur du bar n’est pas là aujourd’hui, mais il serait ravi de voir que tu l’aimes déjà ! »


*Et si tu es un Descendant, mon gars, c’est un point bonus pour moi.*


« Tu as devant toi un pur produit de l’industrie européenne, eh oui ! Je viens de loin. Le charme de l’Orient, appelle ça comme tu veux. Ça avait l’air sympa, quoi ! En tout cas, mets toi bien, Billy t’attends. »



Sur ces mots, il passa de l’autre côté du bar pour récupérer les verres vides et s’occuper du reste des clients éparpillés à travers la salle, laissant le nouveau prendre place sur l’estrade.

DEV NERD GIRL


_________________
       

(j'écris en #0099ff)
avatar
Rémi Lod

Masculin Messages : 26
Age : 23
Localisation : Sur scène, pardi !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une belle soirée

Message par Koga Hayato le Lun 19 Déc - 14:58

Koga hocha la tête aux paroles de Rémy son interlocuteur plutôt sympathique a première vue. Il s'avança vers le piano un petit sourire aux lèvres, et le regardait, ainsi que la charte qu'il lisait avec attention puis il finissait par haussait les épaules.

- Boh...de toute façon moi tu sais...je connais pas trop les classiques, j'ai pas passé ma vie sur un piano moi. Je connais juste qu'un air que j'ai joué quand j'était gosse et que j'avais encore une maison.

Il se mit à ricaner, avant de retirer sa veste, restant en t-shirt, Koga n'était pas bien musclé aux niveaux des bras, il avait cependant un corps plutôt athlétique, suite à cela il s'installa au piano et regardait les gens qui pour la plupart lui lançait des regards noirs suite à sa comédie de tout à l'heure tandis que d'autres s'attendaient à un massacre musical et s'apprêtait déjà à partir du Bar. Koga lui était un peu gêné qu'il ne pouvait s'empêcher de se frotter la tête, c'était une habitude chez lui, puis il observait les gens qui se levaient pour partir un peu dépité, et commençait alors à angoisser, sa peur commençait à revenir, sa plus grande peur, sa seule peur, sa seule et unique peur au monde... se retrouver seul, ne pas être aimé, être entièrement seul. La peur de la solitude... pendant quelques instants, de fines étincelles pouvaient être visibles autour de lui, tandis que sa cicatrice et son oeil rougissaient d'un violet luminescent, Koga essayait de se contrôler et de se calmer, il ne voulait pas détruire ce bar ou provoquer plus de dégâts...il ne voulait pas faire du mal au fond de lui, et il se mit alors à jouer...

*Calme toi...calme toi...je doit me calmer...allez on joue ! Normalement ! *

La mélodie était...douce...entrainante mais douce, elle était triste mais en même temps...joyeuse, les clients écoutaient et commençaient alors à se rasseoir, l'air attentif et le sourire aux lèvres, certains se laissaient à leurs pensées et leurs imaginaires en écoutant le morceau qui se jouaient, en entendant l'air les clients venaient au bar pour commander de quoi renflouer un peu les poches du Barman. Koga lui continuait de jouer, porter par la musique, mais il n'était pas joyeux en la jouant bien au contraire, de fines larmes coulaient le long de ses joues alors qu'il jouait les yeux fermés comme porté par son instinct, par son envie, par le son de la musique qui emplissait la pièce en plus de remplir certains coeur et par cette mélodie, l'image du jeune homme était différente aux yeux des gens qui commençaient à murmurer entre eux :

- C'est beau...je ne m'attendais pas à ce que cet étrange garçon puisse faire cela.
- C'est vrai...moi non plus mais je me méfie...regarde il pleurs...c'est un déséquilibré je pense quand même...

Koga continuait encore son jeu de musiques et de notes, il semblait savoir jouer de cet instrument même si c'était le seul air qu'il connaissait il n'était pas novice, peut-être un peu rouillé mais cela se voyait à peine, et même la musique en soi personne ne l'avait entendue jusqu'à présent mais c'était un morceau magnifique, Koga se leva ensuite ayant finit et s'inclina, la tête basse avant de retourner s'asseoir au bar.

- Voilà...j'ai finis...désolé si j'ai mis le souc...c'était sans doute de la merde désolé...

Koga n'osait même pas regarder Rémy, le poing serré, il ne voyait pas le regard des gens, il n'avait qu'en tête l'image qu'ils avaient avant qu'il joue, celle remplis de haine, cela lui rappela sa famille, de dangereux souvenirs, et sa solitude, il ne disait plus rien...reprenant sa veste et releva sa capuche sur sa tête, laissant ses cheveux cachés son visage.

_________________
- Personne ne me comprend...tout ce que je veut c'est être aimé...de quelqu'un...au moins une fois dans ma vie...mais il faut croire que je n'ai droit qu'à la folie...

avatar
Koga Hayato

Masculin Messages : 47
Age : 20
Localisation : Chez toi, dans ton dos.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une belle soirée

Message par Rémi Lod le Mer 4 Jan - 2:10

C'était vraiment une belle soirée pourtant !

Koga & Rémi

S’il n’avait pas tourné le dos au jeune garçon alors que celui-ci s’installait sur le bel instrument, Rémi aurait sans aucun doute ressenti un léger malaise. Ce n’était pas le genre de personnage que l’on pouvait penser musicien, avec son air un peu fou, sa peau encore plus blanche que ses cheveux et cette aura de malaise qui se répercutait jusque dans le public. Enfin c’était du moins ce qu’il percevait via les réactions dubitatives des gens autour de lui. Crispés, mécontents, railleurs voire quasiment insultants pour certains… Le serveur commençait à se demander s’il avait bien fait d’accepter la demande de Koga.


* Il a intérêt à assurer, celui-là. Enfin au pire je rattrape sa bêtise en prenant la suite et je le fous dehors. *



Du coin de l’œil, il le vit hésiter un moment, visiblement décontenancé par l’attention et les réactions des clients du bar. Se tenant près à l’évacuer rapidement de la minuscule scène, le jeune serveur se rapprocha stratégiquement des tables à proximité du musicien.
De plus en plus inquiet à mesure que les clients levaient leurs mains pour demander à payer leurs consommations, déçus par le jeune type devant eux qui ne se décidait pas, il était sur le point de le rejoindre quand il se mit à jouer.
Les premières notes captivèrent immédiatement son attention. D’abord parce qu’il ne connaissait pas du tout l’air (paf, un coup à son ego de pianiste), mais surtout parce qu’il était particulièrement beau. Plus rapide que ce à quoi il s’attendait, il combinait étrangement différentes émotions qui firent courir un frisson de plaisir le long du dos du français. Mais le meilleur c’est qu’il n’était pas le seul qui ait été touché par cet étrange bonhomme tout droit sorti d’un manga avec ses cheveux ébouriffés. Autour de lui les gens suspendaient leurs conversations, leurs gestes, créant un silence encore plus religieux que quand lui-même jouait. Loin de se sentir blessé par cette attention soudaine, son esprit pratique reprit le dessus et il poursuivit le tour des tables aussi discrètement que possible.
Plusieurs fois on lui posa des questions sur le pianiste qui semblait avoir effectivement réussi à se racheter aux yeux des consommateurs pour sa conduite d’un peu plus tôt. Les larmes de certains coulaient sur leurs joues avant de finir dans leurs boissons tant ils étaient captivés… Impressionnant ! Le barman retourna discrètement à son comptoir, notant au passage de nouveaux arrivants, debouts en manteau dans l’entrée, eux aussi attirés par les accords… Magiques ?
Le charme s’altéra à peine quand Koga s’arrêta de jouer et il fallut plusieurs secondes au public pour lancer des applaudissements aussi émus qu’enthousiastes auxquels ceux de Rémi s’ajoutèrent volontiers. Un sourire mi-admiratif mi-narquois sur les lèvres, ce dernier prépara un verre d’eau au musicien, probablement sec suite à son apparition sur scène. Il le posa sur le comptoir pendant que le jeune pianiste se rasseyait.


« Bravo dis donc. C’était…
- Voilà...j'ai finis...désolé si j'ai mis le souc...c'était sans doute de la merde désolé...
- Quoi ?! Mais non pas du tout ! C’était génial ! »



D’un geste de la main il désigna les gens présents dans la salle.


« Regarde l’état dans lequel tu les as mis ! Ils ne s’en remettent pas, je t’assure ! »


Ce n’est qu’après un moment que Rémi réalisa l’état dans lequel se trouvait son interlocuteur. Trop occupé par ses devoirs de serveur, il n’avait pas pris le temps de le regarder jouer.
D’un air radouci, il se rapprocha de l’endroit où Koga était assis.


« Tu as fait des merveilles, personne ici ne peux dire le contraire. Et le choix de ta musique nous a tous bluffés. »



Quelle étrange impression il avait de parler à un chaton, avec ce sweet qui couvrait à nouveau le jeune homme en face de lui.


« … ça ne va pas ? »

*Quelle question à la con. Bien sûr que ça ne va pas ! Comme s’il avait l’air d’aller bien ! *

« Ce n’est pas qu’à cause du piano, non ? Qu’est-ce qui te tracasse ? Ecoute, si ça t’embête d’en parler là, je t’offre à boire, tu m’attends ici le temps que j’aille chercher un collègue pour gérer le reste et on en discute au calme. Ce serait vraiment très con de te laisser bader comme ça après le spectacle que tu nous as offert et je vois bien que tu en as gros sur la patate. »


Il laissa s’échapper un bref éclat de rire.


« Promis ce n’est pas une demande de vieux pédophile en manque, si ça peut te rassurer. »

*Juste d’un type assez inconscient pour rester seul avec un parfait inconnu visiblement instable. Mais bon. Au pire, il est toujours temps de mettre en application les enseignements de P.U.R.E et de « protéger définitivement la population » d’une menace s’il se remet à vouloir m’égorger. *


«  Enfin, si tu préfères, il y a la loge des artistes, c'est la porte que tu vois là-bas. Mes affaires doivent y traîner encore un peu, mais tu y seras plus au calme. Deal ? »


DEV NERD GIRL


_________________
       

(j'écris en #0099ff)
avatar
Rémi Lod

Masculin Messages : 26
Age : 23
Localisation : Sur scène, pardi !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une belle soirée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Notre monde :: Asie

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum