Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Jeu 16 Avr - 4:43

C'était quelques semaines après sa rencontre avec Léon qu'elle se retrouva à prendre l'avion direction l'Asie plus précisément pour aller au Japon. Pourquoi là-bas? Tout simplement parce qu'elle y était déjà allé et qu'elle aimait bien ce pays. Elle y faisait beaucoup moins tâcher avec les sortes de vêtements qu'elle pouvait porter lorsqu'elle était à Londres. Ce n'était malheureusement pas la seule raison qui la poussait à quitter Londres pour un temps. Elle voulait également essayer d'éviter son père qui commençait à légèrement être trop sur son dos. Elle le détestait tellement qu'elle pouvait partir à l'autre bout du monde seulement pour ne plus le voir. Il avait commencé à lui reprocher de ressembler trop à sa mère qui était un monstre à ses yeux. Il lui reprochait aussi de ne pas être une gentille fille qui écoute son père gentiment. Elle en avait assez surtout qu'il osait même venir squatter chez elle pour l'énerver encore plus. La jeune femme avait vraiment du mal à ne pas seulement le tuer directement pour se venger, mais c'était une très mauvaise idée de faire ça maintenant. Ce qui avait réussi à l'achever et pousser à partir c'est lorsqu'il lui avait dit qu'elle avait eu de la chance de tenir davantage de lui et non de sa mère. Qu'elle n'avait pas reçu de pouvoir, sinon il lui aurait fait subir la même chose que sa mère. Il lui avait dit cela en pleine face. Sa haine envers son père était si forte qu'elle avait décidé de partir pour toutes ses raisons, sinon elle ne pourrait se retenir davantage de lui faire sa peau. Elle était maintenant fixée sur une chose, s'il venait à apprendre la vérité sur elle, il ne l'aimerait pas assez et elle finirait comme sa mère. Il la verrait comme un monstre aussi, sa propre fille. C'était horrible d'y penser, mais c'était la réalité et elle devait se faire une raison. Son père ne l'aimait pas vraiment, elle n'était qu'une vulgaire chose à ses yeux.

Tout ceci réussit à la rendre encore plus triste, mais elle ne versa aucune larme et ne montra sa souffrance à personne. Elle n'avait pas le droit de faire cela. Elle devait rester comme elle est maintenant, ne jamais craquer. C'était difficile, mais elle n'avait pas d'autre choix, pas le droit d'abandonner maintenant malgré toutes les difficultés. La jeune femme pensa tout de même un instant à utiliser la mini-tablette offerte par cet homme au café, Léon. Elle pouvait l'appeler si elle avait besoin de quelques choses, mais elle n'avait jamais réussi à faire le numéro pour l'appeler. Il lui avait pourtant dit qu'elle pouvait l'appeler si elle avait quoi que ce soit à lui demander, mais pourtant elle se répétait sans cesse dans sa tête les mêmes questions. Peut-être avait-il dit ça uniquement pour être gentil avec? Peut-être était-ce seulement de la pitié? Peut-être qu'elle allait le déranger? L'appeler pour seulement discuter était-ce vraiment quelque chose de nécessaire? Que pourrait-elle lui dire si elle décidait de l'appeler? Lui raconter sa vie, ces malheurs? Non, elle s'en sentait tout simplement incapable, elle n'arrivait pas à aller parler à quelqu'un. Elle garda donc tout en elle, sa tristesse, sa colère, encore une fois, elle était seule pour affronter cette épreuve. Personne pour l'appuyer. Elle ne devait pas et pouvait pas mettre quelqu'un au courant de toute sa souffrance, elle risquait de faire souffrir cette personne en retour. Elle portait la poisse, elle risquait juste de lui attirer des ennuis si elle appelait Léon maintenant.

Donc, la jeune femme se rendit au Japon en apportant tout de même la petite tablette. Elle s'était loué une chambre d'hôtel et elle s'y rendit immédiatement lorsque l'avion atterrit. Une petite chambre bien simple, même si elle ne manquait pas vraiment d'argent. Elle y déposa ces affaires et y resta enfermer pendant presque toute la journée. La jeune fille finit par sortir à l'extérieur lorsqu'il fit nuit. Ce n'était pas tellement prudent, mais elle n'avait pas peur, elle ne craignait pas les autres, surtout grâce à l'entrainement qu'elle avait reçu à P.U.R.E. et à son don qui était toujours utile en cas de problème, bien que ce dernier la vidât tranquillement de son énergie à chaque utilisation. Elle n'était pas une enfant très forte à la base, mais son pouvoir nuisait à sa santé en plus. En tout cas, elle se rendit dans un parc complètement désert, mais il était très tard. Elle n'arrivait pas à dormir de toute façon, elle repensait toujours à toutes ses idées noires. Alisha fut rapidement attiré par des bruits, quelqu'un pleurait, un enfant pleurait plus loin. Elle s'y précipita et vit un petit garçon assit sur une balançoire en larmes. Ce n'était pas un enfant ordinaire, c'était un esprit. Elle en voyait souvent d'ailleurs, c'était son don. Elle voyait plus souvent des esprits mauvais que des bons. Celui-ci ne semblait pas mauvais.

La jeune femme s'approcha doucement du petit garçon qu'elle seule pouvait voir et entendre. Il n'y avait personne dans le parc, donc elle se foutait pas mal d'avoir l'air étrange de parler à l'esprit. Une personne normale verrait uniquement une fille parler dans le vide, ce qui pouvait être assez étrange. Alisha se pencha doucement avant de parler doucement au petit bonhomme qui essuyait doucement ses petits yeux remplit de larmes.

- Pourquoi pleures-tu petit?

Dans ses sanglots le petit releva doucement la tête vers la jeune femme. Il semblait plutôt surpris qu'on lui parle maintenant, mais c'était plutôt normal. Il devait être ici depuis un moment et personne ne pouvait le voir. Il laissa ensuite échapper quelques paroles.

- Maman... P... Parti... Tout seul... J'ai peur...

Alisha resta immobile un instant avant qu'un faible sourire franchisse enfin ses lèvres. Elle n'avait plus jamais souri depuis très longtemps, mais elle voulait rassurer le petit garçon en larmes. Elle voulait lui apporter la paix dont il avait besoin.

- Ne t'inquiète pas... Ta maman va venir te chercher très bientôt... Et tu ne seras plus jamais seul...

- V... Vraiment?

La descendante hocha doucement la tête et un petit sourire apparut sur le visage du garçon. Elle se redressa ensuite en lui proposant de jouer pour l'attendre. Le petit accepta et c'est ainsi qu'elle commença à pousser la balançoire. Le petit se mit à éclater de rire en se balançant, ce petit moment réchauffa doucement le coeur de notre membre de P.U.R.E. qui n'avait pas eu de moment comme celui-ci depuis bien longtemps, même si en face d'elle se trouvait un esprit et non un être vivant. Ils s'amusèrent ainsi pendant un moment même si du point de vue d'une autre personne, Alisha est en train de pousser le vide. Puis de toute façon on irait pas tout de suite penser qu’elle est descendante, on pourrait seulement croire qu’elle a des sacrées problèmes mentaux comme la schizophrénie par exemple. Ils s'arrêtèrent et Alisha se posa sur la deuxième balançoire à côté. Le petit à ses côtés souriait à pleines dents, il n'était plus seul. Il finit par lever et se déplaça devant elle avec toujours se sourire radieux. Alisha se redressa aussi pour s’avancer vers lui. Elle posa doucement une main sur l’épaule du petit garçon, comme s’il existait vraiment avant de prendre doucement la parole. Elle lui dit tranquillement que sa mère était là et qu’il était tant pour lui de partir. Une faible lumière blanche l’entoura à se moment là et il prit la parole.

- Tu as raison ! C'est maman ! Elle vient me chercher ! Merci o-nee-san ! Je t'oublierai jamais !

La lumière se fit plus forte, Alisha lui lança un plus large sourire avant qu'il ne disparaisse complètement. Cette fois une personne normale aurait pu apercevoir une faible lumière, mais cela ne l’inquiétait pas plus que cela, elle croyait l’endroit vide. Il avait retrouvé la paix grâce à elle. Son don lui avait permit de sauver l’âme d’un petit garçon perdu et probablement mort dans les environs. Elle en était heureuse, mais… La jeune fille resta complètement immobile, alors que son sourire disparut doucement de son visage et elle baissa la tête avant de perdre doucement l’équilibre et se retrouver assise sur la balançoire à nouveau, puisque le moindre truc avec son don avait le désavantage de l’affaiblir énormément. Elle était à nouveau seule, complètement seule. Elle ne pouvait pas retrouver sa mère et elle ne viendrait pas la chercher non plus. Elle avait peur. Elle sentit une goute d'eau tomber sur ses mains posées sur ses cuisses. Des larmes coulèrent le long de ses joues, des larmes qui n'avaient jamais plus fait surface depuis la mort de sa mère. Plus rien ne pouvait les retenir, elle n'y arrivait pas. Alisha resta là, alors que la pluie vint se mêler à ses larmes. Une pluie forte et froide, mais cela n'avait pas d'importance, même si elle portait uniquement une robe encore une fois et qu’elle n’avait pas son ombrelle pour se protéger un peu. Elle avait sauver l’âme d’une personne, mais personne n’était là pour la sauver elle. Son père ne s’inquiétait pas d’elle, elle n’avait pas d’ami et elle n’osait pas du tout appeler cet homme qu’elle avait rencontrer dans ce café. Elle avait froid et ses larmes tombaient toujours. Ne faisant pas du tout attention à ce qui l’entourait la jeune femme resta immobile, frigorifiée, apeurée et seule.

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Léon Dorian Varia le Jeu 16 Avr - 14:09

Leon avait passer une mauvaise journée, et une mauvaise semaine, les mission s était enchaîner avec un rythme infernal le forcent a changer se corps 3 fois par jour, obliger d occuper des poste d interrogateur chez PURE, torturent, tuent, incapable d empêcher cela et surtout forcer par kuro a y participer. Il pensé souvent a alisha dans ces cas la, elle aussi était forcer de travailler pour PURE, il espérer qu'elle réussirai a s affranchir de son père. Il avait mener quelque recherche sur ce dernier, il n avait pas trouver grand chose, mais il était certains qu'il n aurai jamais accepter les descendant.
Leon n avait pas reçu de message d alisha, depuis leur rencontre, cela l inquiéta, il entreprit de voir ou elle était aller et ce qu'elle avait fait. L avantage avec PURE c est qu'il surveille très bien leur agent, il avait donc eux toute les info qu'il désirez, quand il vue qu'elle arriver au japon il pris ces dispositions pour se libérer le lendemain.
Le soir même alors qu'il sortait de sa dernière mission il passa près d'un parc. Il vue alisha qui pousser une balançoire vide, Leon ne savait pas ce qu'elle fessait, il pensa pendants une seconde qu'elle avait péter un câble, mais si ca avait été le cas elle l aurai surement appeller.
Il la regarda pendant quelque minutes alors qu'elle parlais seul, puis d un seul coup il aperçut une faible lumière qui disparut tout aussi vite qu'elle était venu.
Leon ne comprenez pas trop ce qui s était passé, en tout cas la scène semblais quasi paranormal, avec le temps il avait compris que tout ce qui était paranormal était descendants.
Alors qu'il réfléchissait il voyait la jeune femme pleuré, il savait pourquoi, il pleurer pour la même raison quand ses nerf lâché, mais lui il avait des gens pour le soutenir, pas son père mais les domestiques qui venez toujours le voir. Alors que la pluie commencer a tomber Leon s approcha d elle, il retira son manteau qui posa sur les épaule d Alisha.
"une jeune femme ne devrait pas sortir aussi tard surtout sans manteau sous cette pluie"

Il lui fit un tendre sourire avent de sortir un mouchoir et d essuyé ses larmes.
"tout va bien, tu n est plus seul maintenant "
avatar
Léon Dorian Varia

Messages : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Jeu 16 Avr - 19:07

Alisha ne bougeait pas toujours en pleure même si la pluie se mêlait à ses larmes. Elle avait tellement froid, mais cela ne lui importait tellement peu qu'elle restait là. Où pouvait-elle aller de toute façon? Elle n'avait personne qui l'attendait quelque part. Elle était toute seule, le seul endroit où elle pouvait se rendre était la chambre d'hôtel qui était assez loin d'ici, mais ceci ne changerait rien. Elle déprimerait juste au sec tout simplement, alors autant rester ici sous la pluie, peut-être que sa souffrance finirait par disparaître complètement? Peut-être pourrait-elle retrouver sa mère comme ce petit garçon? Peut-être qu'elle ne serait plus seule très bientôt? Ce serait mieux ainsi, un monstre tel qu'elle est devenue méritait pas de vivre. Elle tuait, massacrait des innocents sans aucun regret, puis sa mort ne serait regrettée par personne. Trop effrayer à l'idée d'avoir des amis ou même une personne qu'elle aime, elle ne pouvait pas ressentir de telle chose pour les autres, elle ne le méritait pas et elle détruirait la vie de cette personne. Ces petites mains se serrèrent doucement sur ses jambes en gardant doucement la tête baissée. Elle n'avait pas encore accompli sa vengeance, mais à quoi bon finalement? Si elle pouvait rejoindre sa mère plus vite cela était probablement mieux, bien que cette dernière risquât de lui en vouloir de s'être laissé mort aussi bêtement. Sa mère avait tout fait pour l'empêcher d'avoir des problèmes, elle l'avait protégé tout ce temps, alors se laisser mourir n'était pas ce qu'elle voudrait probablement. Les larmes redoublèrent sans qu'elle puisse faire quoi que ce soit pour les retenir. Elle était anéanti et perdu. La jeune fille ne savait plus trop quoi faire désormais.

Alisha sursauta légèrement et sortit de ses pensées lorsqu'elle sentit quelques choses être posées sur ses épaules. Elle remarqua bien vite un manteau, mais ce qui la surprit encore plus fut l'homme à ses côtés. C'était Léon, l'homme qu'elle avait rencontré au café de Londres et aussi l'homme qui lui avait remis cette tablette qu'elle n'avait pas osé utiliser pour l'appeler. Elle le regarda laissant les larmes toujours couler alors qu'il prit la parole en lui disant qu'elle ne devrait pas sortir aussi tard sans manteau sous cette pluie. Elle fut toujours aussi étonnée et elle ne comprenait pas trop pourquoi, il lui disait cela. Il s'inquiétait pour elle? Elle avait du mal à croire cela, personne ne l'avait jamais été, excepté sa mère. La jeune femme resta silencieuse sans le quitter des yeux, alors qu'il lui adressa un tendre sourire avant de sortir un mouchoir pour essuyer ses larmes. Elle le laissa faire sans rien dire toujours aussi surprise de le voir ici, elle ne s'y attendait pas du tout en fait. L'homme reprit la parole pour lui dire qu'elle n'était plus seule maintenant et un étrange sentiment l'envahit. Son coeur se réchauffa doucement, c'était la première fois qu'on lui disait cela. Elle ne pouvait en être plus heureuse. Elle n'était plus seule, même si ce moment n'était pas éternel, elle n'était pas seule en ce moment et c'était tout ce qui comptait pour l'instant.

D'ailleurs, elle se mit à réfléchir rapidement à plusieurs petits détails. Comment l'avait-il retrouvé? Cela ne devait pas être un hasard qu'il soit tombé sur elle ici. C'était même impossible qu'il la trouve comme ça, il ne pouvait pas savoir qu'elle avait quitté Londres pour venir ici. En fait si, il pouvait très bien savoir. Il semblait assez douer en informatique et elle trimballait partout la mini-tablette qui lui avait offert. Il aurait très bien pu la retracer jusqu'ici, mais elle ne comprenait pas trop pourquoi il aurait fait tout ce chemin pour venir la voir elle. Elle avait quelques choses de spéciale? C'était étrange, mais elle oublia cela, car sa simple présence réussit à lui remonter un peu le moral. Ces larmes ne coulèrent plus, mais ses yeux toujours humides montraient qu'elle était toujours triste. Une autre petite chose lui arriva, était-il là depuis longtemps? l'avait-il vu pousser la balançoire et parler toute seule? Elle fut assez effrayé sur le coup de se faire dénoncer, mais elle espérait qu'il ne soit pas comme ça, alors que son père le dégoutait et qu'il vendait des descendants pour sa survie. Tout ceci arriva dans sa tête en à peine quelques secondes, mais il y avait bien une dernière chose qui lui traversait l'esprit. Elle se retenait de faire comme lorsqu'elle était encore une petite fille, se lever et le prendre dans ses bras. Elle avait fortement envie de faire cela pour vraiment sentir la présence d'une personne, mais elle était aussi toujours aussi effrayé par le rapprochement avec une autre personne.

Pourtant, elle n'hésita pas très longtemps avant de se lever pour s'approcher de lui et passer ses bras autour de lui pour le serrer. Elle ressemblait à une jeune fille apeurée, perdue et triste, mais elle s'en foutait. Elle oublia d'ailleurs tout le reste. Sa tête posée contre lui, elle ne le lâchait pas, mais elle ne réalisait pas trop ce qu'elle faisait. Elle ne voulait plus être seule, elle voulait sentir quelqu'un près d'elle. Elle ne voulait pas qu'il parte, tant pis pour son comportement qui risquait de la gêner énormément plus tard lorsqu'elle reprendrait tous ces esprits. La jeune fille sentait ses jambes faiblir, mais elle n'avait pas envie de lâcher pour retourner s'asseoir. Elle tremblait légèrement à cause de cela et à cause du froid de la pluie. Ces larmes recommencèrent à couler doucement sur ses joues et elle parla doucement en oubliant complètement de le vouvoyer comme la dernière fois.

- Merci... Merci Léon... Je... Je ne veux plus être seule... C'est trop dur... S'il te plaît... Ne.. Ne me laisse pas...

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Léon Dorian Varia le Ven 17 Avr - 11:54

Léon fut étonné de voir alisha le serrer, il n avait pas l habitude ou plutôt il ne l avait put, il la pris lui aussi dans ses bras, ca lui avait manquer.

"bien-sûr, je ne te laisserai pas seul."

Kuro risquait de ne pas aimer le fait que Leon soit ami avec un membre de PURE mais il s en foutais royalement, kuro n en fessait toujours qu a sa tête, lui aussi il savait faire ça.

"Allons a l abris, je voudrais pas que tu attrape froid"

Léon avait plus d une planque dans le coin, ca ferrai l affaire pour l instant. Il se baissa pour soulevé alisha comme une princesse, il marcha en direction de la plaque la plus proche, une librairie fermer, la porte s ouvrit devant lui avent de se refermer apres son passage, Il posa la jeune femme sur une des chaises.

"je revient ne bouge pas"

Il partie dans l arrière boutique, il aimait bien cette plaque, il la connaissez par coeur. Il revint avec des vêtements et des serviette de bain en souriant.

"ca risque d être un peux grand mais ce sera mieux que des vêtements trempé"

Il se retourna pour laisser alisha se changer, pendant ce temps il changeât sa chemise.
avatar
Léon Dorian Varia

Messages : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Ven 17 Avr - 17:02

Alisha le tenait toujours dans ses bras, sa tête appuyer contre lui. La différence de taille était encore plus flagrante à cet instant. La jeune fille était vraiment petite contrairement à Léon, mais ceci n'était pas important pour elle, tout ce qui comptait à l'instant était le fait de sentir la présence de quelqu'un avec elle. Même si ces larmes continuaient de couler, elle se sentait bien et étrangement rassurée de savoir quelqu'un là pour elle, alors qu'elle avait toujours été seule depuis la mort de sa mère. Elle avait en quelque sorte craqué sous toute la pression de ses émotions garder au fond d'elle depuis si longtemps. Elle avait tout laissé sortir, même si elle ne le réalisait pas vraiment pour l'instant, elle était surtout à la recherche d'un réconfort à cet instant et elle était sûre de l'avoir trouvé. Elle le connaissait à peine, elle l'avait rencontré une seule fois au café et ils avaient discuté un peu, mais ce fut assez court. Pourtant, elle se sentait bien et rassuré comme ça avec lui, peut-être parce qu'elle était certaine qu'il pouvait comprendre sa douleur. Il avait vécu des évènements semblable aux siens alors c'était tout à fait possible. En tout cas, elle ne souhaitait pas qu'il parte, elle ne voulait pas être encore toute seule, sa peur des rapprochements avait même disparu à cet instant, elle avait seulement peur de se retrouver abandonner une nouvelle fois. La jeune fille resta un peu surprise lorsqu'elle sentit les bras de l'homme l'entourer aussi. Elle en était heureuse et ses larmes cessaient de tomber lorsqu'il lui dit qu'il ne la laisserait pas seule. Elle ressentit énormément de joie à cet instant, elle n'allait plus être seule maintenant. Plus jamais.

Alisha ferma doucement ses yeux sans bouger, mais elle les ouvrit à nouveau lorsqu'il reprit la parole. Il proposa d'aller à l'abri pour éviter qu'elle attrape froid. Il était probablement trop tard pour le coup, elle risquait d'être malade comme un chien le lendemain, mais avec la santé fragile qu'elle a ce n'était pas banal. Elle tombait très facilement malade, surtout qu'à cet instant, elle avait en plus utilisé son don qui pouvait la rendre encore plus banale qu'un simple coup de froid. La jeune femme hocha doucement la tête pour lui dire qu'elle était d'accord, toutes les pensées noires d'un peu plus tôt étaient parties. Elle ne souhaitait plus trop rester sous la pluie pour l'instant. Elle avait trouvé quelqu'un qui allait être là pour elle, donc elle n'était plus complètement seule. La mort pouvait attendre encore un peu, le monstre qu'elle est finirait bien par quitter ce monde un jour, mais ce n'est pas aujourd'hui. Elle fut encore plus surprise lorsqu'il la souleva pour la prendre dans ses bras. Elle rougit fortement, mais l'obscurité cachait ses joues rouges. En temps normal, elle aurait tout de suite refusé qu'on la porte, mais là elle ne bougea pas appuyant doucement sa tête contre lui, toujours légèrement tremblante. De toute façon, elle n'aurait probablement pas la force de faire un seul pas de plus. Elle était vraiment affaiblie par son pouvoir, mais elle ne le regrettait pas, car elle avait pu sauver une âme.

Elle le laissa l'amener où il voulait, elle ne savait pas trop où, mais elle lui faisait étrangement confiance. Elle referma les yeux pendant le trajet en s'empêchant de s'endormir tout de même, ce qui ne fut pas facile. Elle les rouvrit lorsqu'elle ne sentit plus la pluie lui tomber dessus. Ils étaient entré à l'intérieur. Un endroit vide en tout cas, car à cette heure il n'y a pas grand-chose d'ouvert. Elle ne fit pas trop attention dans quel genre d'endroit il l'avait conduit. Elle gardait les yeux rivés sur lui, peut-être pensait-elle qu'il allait disparaître à n'importe quel moment si elle ne le regardait plus? Léon la posa ensuite sur une chaise avant de partir en lui où il revenait et de rester là. Elle le regarda s'éloigner inquiète qu'il parte sans prévenir. Elle joignit ses petites mains pour essayer des réchauffés un peu. Alisha releva ensuite la tête lorsqu'elle le vit revenir vers elle et elle fit soulager. Elle remarqua qu'il avait ramené des vêtements et des serviettes pour se sécher. Il lui fit remarquer que les vêtements allaient peut-être, être un peu trop grand, mais c'était mieux ça que de rester trempés. Bon, il risquait d'être beaucoup trop grand pour elle, elle était vraiment petite et fine, mais ce n'était pas bien grave. L'homme se retourna ensuite pour lui laisser de l'intimité, alors qu'il changeait sa chemise. Elle rougit brusquement à nouveau avant de se lever et de lui faire dos aussi. Elle prit les vêtements avant de jeter un dernier coup d'oeil dans sa direction pour être sûr qui restait de dos avant d'enlever ses vêtements tremper et de poser délicatement le manteau de l'homme sur une autre chaise pour le laisser sécher et d'enfiler les vêtements trop grand. Elle flottait pratiquement dedans, mais au moins elle était au chaud. Elle posa ensuite ses vêtements pour aussi les laisser sécher, elle espérait juste que la pluie ne gâcherait pas toute sa petite robe qu'elle avait faite elle-même.

Bref, elle resta de dos immobile quelques minutes avant de se retourner et d'attraper une serviette pour se sécher les cheveux. Elle se posa également sur la chaise pour éviter de tomber bêtement puisque ses jambes avaient bien du mal à la supporter. Elle n'osait pas trop le regarder maintenant, elle reprenait doucement ses esprits et son comportement la gênait énormément. Elle gardait la tête baissée en repensant à ce qu'il aurait pu voir s'il était là depuis longtemps. La jeune fille hésita un petit moment avant de parler doucement et faiblement. Elle craignait maintenant un peu ce qu'il aurait pu la voir faire, peut-être la prenait-il pour une folle alors qu'il devait l'avoir vu parler toute seule, ou peut-être qu'il savait maintenant qu'elle était une descendante.

- Comment m'as-tu retrouver et comment savais-tu que j'étais dans ce parc? Tu... Tu étais là depuis longtemps? Qu'as-tu vu exactement?

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Léon Dorian Varia le Dim 19 Avr - 10:12

"je savais que tu arriver au japon ainsi que ou se trouver la chambre d hôtel".

Il se dirigea derrière le contoir et fit chauffer la théière et la cafetière.

"C est mon travail de savoir ou vont les agent de PURE. Pour le parc je passais juste devant quand je t au vue."

Il la regarda dans les yeux.

"et après j ai vue quelque chose qui semblais bizarre voir surnaturelle."

Il s approcha d elle en souriant

"mais si il y a bien une chose que j ai appris c est que tout ce qui s approche du paranormal rime avec descendant".

C était la solution la plus logique quoi que plus grand chose était logique avec les descendants.

"d ailleur je suis désoler mais je n ai que du café et du thé ici"

Il repartie derrière le contoir et se servit un café bien serré.
avatar
Léon Dorian Varia

Messages : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Dim 19 Avr - 17:57

Alisha resta assise sur sa chaise et elle releva la tête dans sa direction lorsqu'il prit la parole. Il lui expliqua qu'il savait qu'elle était venu au Japon et où elle logeait pendant son séjour. Ce n'était pas dû à un gros coup de chance alors, cela aurait été tout de même étrange de tomber sur lui comme ça. Elle savait que cela aurait été impossible de la trouver sinon. Il était doué en informatique, il ne devait avoir aucun mal à la localiser, il avait tout de même trouvé tout plein d'informations à son sujet, ce qui ne lui plaisait toujours pas trop. Elle n'aimait pas qu'on fouille sa vie privée, mais bon c'était trop tard, puis il en savait pas trop, car certaine chose était aussi cachée à P.U.R.E. pour sa propre survie. L'homme se déplaça ensuite pour aller derrière un comptoir pour faire chauffer la théière et la cafetière. Elle le regardait toujours alors qu'il continua en lui expliquant que c'était son travail de savoir où allaient les agents de l'organisation, du coup elle se demanda si ce n'était pas seulement pour la surveiller qu'il était venu et qu'il se foutait pas mal de son état. Non, sinon il n'aurait pas essayé de la consoler et serait surement partie comme il était venu. Il ne pouvait pas en avoir complètement rien à foutre avec ce qu'il avait fait. En tout cas, ce fut le hasard qui les avait réuni à nouveau. C'était étrange, mais elle n'allait pas s'en plaindre, s'il n'était pas passé, elle serait toujours là-bas sous la pluie à se laisser mourir de froid. Elle aurait encore été seule dans sa souffrance. C'était diffèrent maintenant, il était là et elle en était heureuse pour la première fois de ne pas être toute seule pour affronter les difficultés. Même si le lendemain, elle risquait de reprendre ses esprits et refuser à nouveau l'aide de quelqu'un. Pour l'instant, sa présence la réconfortait et elle ne souhaitait pas qu'il parte.

La jeune fille le regardait toujours, alors qu'il la regarda aussi droit dans les yeux pour poursuivre et répondre au reste de ses questions qui l'inquiétaient le plus. Il lui expliqua doucement qu'il avait vu quelque chose qui lui paraissait bizarre et même surnaturel. Elle se crispa légèrement, car il avait bien vu ce qu'elle était en train d'y faire. Il l'avait vu parler toute seule, même si ce n'était pas vraiment le cas puisqu'elle était en train d'aider un petit garçon invisible aux yeux de tous. Elle ne savait pas trop pourquoi elle paniquait à cet instant, Léon n'allait surement pas la dénoncer à son père ou à P.U.R.E., son propre père le répugnait en vendant d'autres descendants, alors il n'allait pas faire la même chose tout de même. Pourtant, juste le fait qu'il apprenne cela l'inquiétait, elle ne souhaitait pas finir comme sa mère ou même pire. Elle attendit patiemment qu'il poursuive. D'ailleurs, il se rapprocha d'elle en souriant ce qui eut pour effet de la calmer légèrement. Il parla à nouveau, il avait compris ce qu'elle était, elle ne pensait pas qu'elle était une vraie folle ou une schizophrène. Il avait deviné qu'elle était une descendante. La jeune fille baissa doucement la tête en serrant doucement ses petites mains ensemble. Alisha resta surprise qu'il change de sujet pour lui proposer du thé ou du café. Elle releva à nouveau la tête pour le regarder. Elle n'aimait pas vraiment le café, mais le thé oui. Une vraie Anglaise quoi. L'homme repartit ensuite derrière le comptoir pour se servir quelque chose et la jeune femme décida de lui demander maintenant.

- Je voudrais bien du Thé... Si cela ne te dérange pas...

Elle resta complètement immobile avant de pousser un faible soupir et tourner la tête sur le côté. Elle hésitait un peu à reprendre la parole pour lui expliquer son comportement au parc. Il devait tout de même se demander ce qu'elle pouvait bien y fabriquer avant qu'il ne la rejoigne. C'était assez difficile de le dire pour elle, surtout que ce n'était pas une chose qui pouvait se montrer comme certain autre pouvoir. Elle ne pouvait pas faire apparaître un esprit seulement pour lui montrer son pouvoir, elle risquait juste de diminuer son espérance de vie plus vite pour absolument rien. Alisha hésita encore un peu avant de reprendre la parole d'une voix assez hésitante.

- Tu ne te trompes pas... Je suis bien une descendante et je travail pour P.U.R.E.... Je ne dois pas être bien pour faire ça... Enfin... Pour tout te dire... J'aidais un petit garçon... Un Esprit... Pour qu'il retrouve la paix...

Elle ferma doucement les yeux, elle aidait les esprits, mais elle ne pouvait absolument rien faire pour s'aider elle-même alors que son esprit était loin d'être en paix. Tout ce qu'elle faisait en aidant les autres étaient de se tuer à petit feu, mais ça n'avait pas d'importance. Elle retourna la tête vers lui en hésitant encore un peu.

- Tu as du me prendre pour une folle... Non? Et je... Désolé de ne pas avoir appeler une seule fois... Je n'y arrivais pas...

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Léon Dorian Varia le Mar 21 Avr - 19:03

Leon prépara le thé pendant que alisha lui parlait il vit bien qu'elle était mal a l aise, il savait qu'elle ne travailler par pour PURE par plaisir, quand elle expliqua son pouvoir il ne put s empêcher de sourire. Elle voyait les esprits et lui pouvais en devenir un, le destin avait-il décider de les réunir? Leon ne croyait pas en cela, du moins plus depuis qu'il avait tout perdu, mais pour une fois depuis des année, cette idée lui traversa l esprit. Quand elle eux fini il revint avec le thé et le café.

"désolé de la qualité, mais on a pas du super matos dans les planque"

Il lui servie une tasse avent de s'assoir avec son café a coté d elle.

"je ne pense pas que tu soit folle, c est le monde dans le quel on vit qui est fou." Il bue son café tranquillement avant de reprendre.
"moi même je suis assez spécial dans mon genre, je passe mon temps a infiltré PURE, a récolter des informations. Sauf que infiltré PURE me force a participer a leur opération, les fois ou je suis un de leur plus vicieux agent je me voit obliger d agir en temps que tel."

Il fini son café puis s allongea sur la table.

"tu m as parler de ton pouvoir a moi de te montrer le mien"

Léon sortie de son corps, comme d habitude on aurai put croire qu'il avait fait une crise cardiaque, mais son corps tomber juste dans le coma, il posa sa main sur alisha.

"et voila, je peux séparer mon âme de mon corps, et aussi posséder le corps des défunt et de toute personne en état de coma"

Il se déplaça a travers la table se mettant devant alisha.

"si tu m avais appeller j aurai put venir, peux importe ou et qui t entoure, il n y a aucun obstacles pour moi"

Il revint dans son corps, décolla son visage de la table et s étira de long en large.

"le seul problème c est que mon corps a tendance a moisir sur place si on ne le surveille pas ce qui n est pas pratique"
avatar
Léon Dorian Varia

Messages : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Mer 22 Avr - 1:37

Lorsqu'elle termina ses explication sur son pouvoir et sur le pourquoi elle n'avait pas appeler même s'il lui avait proposer, Léon revint avec les thé et le café qu'il avait préparer pendant ce temps. Elle le fixait à nouveau alors qu'il prit la parole pour lui dire que la qualité n'allait pas être excellente. La jeune femme secoua doucement la tête pour lui faire comprendre que ça n'avait pas d'importance et qu'elle pouvait très bien s'en contenter. Elle n'était pas trop difficile sur les choses dans ce genre, ce n'était que du thé après tout. Tant qu'elle ne le recrachait pas tout serait bien pour elle. L'homme lui servit ensuite une tasse qu'elle prit doucement entre ses deux mains, alors qu'il prenait place à ces côté avec son café. Elle le regardait et elle nu une petite gorgée de son thé qui n'était pas particulièrement bon, mais il était tout de même buvable et cela la réchauffait un peu plus à l'intérieur. Rester sous la pluie pendant plusieurs minutes avaient réussit à la congeler et elle risquait d'être sacrément malade le lendemain, mais bon c'était rendu assez normal pour elle désormais d'être malade comme un chien. Alisha l'écouta lorsqu'il reprit la parole en le regardant légèrement surprise, elle aurait penser qu'il l'aurait prit pour une folle en la voyant parler dans le vide, mais ce n'était pas le cas et elle en étant assez heureuse. Elle se sentait vraiment moins seule à cet instant. Léon poursuivit après avoir prit une gorgée de son café, en lui expliquant qu'il était aussi spécial. C'est vrai qu'il n'avait pas particulièrement une vie normale comme elle. Infiltrer P.U.R.E. ne devait pas être une partie de plaisir et en récolter des informations. Pourtant, elle ne comprenait pas trop une chose, s'il s'infiltrait et récoltait des informations sur eux, alors P.U.R.E. devrait le voir comme une menace? D'ailleurs, elle ne comprit pas trop ce qu'il voulait dire pour sa dernière fois. Elle garda le silence en attendant une explication ce qui ne tarda pas.

L'homme termina son café avant de s'étendre sur la table, ce qu'elle ne comprit pas trop sur le coup. Voulait-il se reposer? Non, elle reçu sa réponse assez vite lorsqu'il parla pour lui dire qu'il lui montrerait le sien. Alors il avait aussi un pouvoir? Il était un descendant aussi? Elle ne savait pas trop quoi penser pour l'instant et elle hocha la tête en le regardant faire. Elle fut légèrement effrayer lorsqu'il quitta son corps, Elle le cru mort sur le coup, mais elle le vit respirer encore, donc elle se calma rapidement et lorsqu'elle l'aperçu près d'elle, elle fut complètement calme. Il avait poser sa main sur elle et elle le regardait toujours. Il lui expliqua ensuite ce qui se passait. Il avait le pouvoir de quitter son corps et d'en posséder un autre. C'était étrange tout de même, elle pouvait voir les esprits et il pouvait en devenir un. Elle était probablement l'une des rares à le voir comme ça, personne ne devait voir son âme tel qu'il est maintenant. C'était du au destin ou au pur hasard qu'ils se rencontrent, alors que leur pouvoir se complétait? Non, le hasard ne pouvait pas toujours tout expliquer. Léon se déplaça à nouveau pour se mettre devant elle, alors qu'elle le suivait toujours du regard. La jeune femme baissa légèrement la tête lorsqu'il lui expliqua aussi qu'il aurait pu venir n'importe quand si elle l'avait appeler. C'est vrai, il aurait très bien pu, mais elle s'en sentait juste incapable. Elle n'avait jamais voulu compter sur quelqu'un pour l'aider, jusqu'à maintenant ou elle avait finalement craquer. Elle avait eu peur de se rapprocher de lui, devenir ami ou plus, même si c'était peut-être stupide d'avoir peur de cela. Il voulait peut-être uniquement l'aider point. En tout cas, maintenant elle hésiterait peut-être beaucoup moins à l'appeler au moindre petit problème, même si au fond elle resterait toujours très craintive.

L'homme regagna son corps avant de se retirer de la table et de s'étirer. Son pouvoir avait un assez grand désavantage, son véritable corps était complètement inerte et vulnérable à tout ce qui l'entoure et s'il le quittait trop longtemps, il pouvait très bien se retrouver avec des problèmes physiques à cause qu'il ne fait aucun mouvement, comme toute personne dans le coma. Il ne devait pas le quitter pendant des semaines et des moins, ça serait probablement trop. Le sien elle, lui causait de grave problème de santé, comme si elle offrait une partie de son énergie vitale à chaque esprit qu'elle sauvait ou qu'elle invoquait. Elle finirait par en mourir un jour si elle en abusait et pourtant ceci ne l'inquiétait pas plus que cela et ne s'empêchait pas de l'utiliser lorsque cela était nécessaire.

- Tu dois toujours laisser ton corps sous surveillance si tu ne veux pas qu'il lui arrive quelque chose... Ce n'est pas pratique parfois c'est sûr... Enfin, je dois dire que mon pouvoir à des effets négatifs peut-être aussi pire... Me prendre ma vie tranquillement c'est plutôt un gros problème aussi... Bref, ça n'a pas d'importance...

Alisha baissa à nouveau légèrement la tête en hésitant un peu et réfléchir à ce qu'elle voulait lui dire et demander. Elle voulait aussi faire oublier ce qu'elle venait de dire sur  sa propre vie qui n'a aucune importance. Elle souhaitait lui demander s'il était un descendant comme elle, il ne pouvait pas avoir un pouvoir autrement, non? Peut-être que si en fait, elle n'en savait rien. Elle poussa un faible soupir avant de prendre la parole à nouveau.

- Sinon... Tu... Tu es donc un descendant comme moi?

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Léon Dorian Varia le Mer 22 Avr - 9:01

Leon sembla se figer, le pouvoir d alisha la vidait de sa vie ? Dans ce cas la elle devait arrêter de l utilisé! Leon n avait jamais mit sa vie en danger a cause de son pouvoir, ou du moins rien qui n était pas réparable, mais contrairement a elle il avait eux kuro pour le remettre sur pied. Et puis elle ne voudrais surement pas arrêter, si elle peux aider les esprits a passer de l autre coté, meme au détriment de sa vie elle n hésiterait pas...
Cela attristée Leon, mais maintenant au moindre problème elle pourrai conter sur lui.
Quand elle lui posa la question sur le fait d être un descendant, il perdit un peux son sourire, se rappellent pourquoi il avait voulût le pouvoir.

"Je suis née d un père descendant et d une mère humaine, par chance je n était pas descendant."

Il regardât son alliance avent de reprendre.

"un jour... J ai eux besoin de force, d un pouvoir puissant qui m aurai permit de sauver ceux que j aimer... J ai demander a mon père de me donner ce pouvoir, malheureusement le temps que je les retrouve j avais déjà perdu ce que j'aimer..."

Leon était revenue a son état habituelle, sombre, déprimer et froids, il avait encore laisser ses souvenir, ses regret prendre le dessus c était toujours comme ca, la peur et la haine prenez toujours le dessus, sans qu'il le veule, ses ténèbres le rattraper, le coupant du monde, le laissent seul...
Mais cette fois il ne se sentait pas seul, il avait quelqu'un qui le comprenez, quelqun qui lui donner le sourire. Il ferma les yeux et sortie de son état dépressif en un soupire.

"Pour ta santé nous avons d excellent médecin et des descendant guérisseur, et au pire des cas... Je pourrai faire appelle a ses services..."

Kuro.... Bien qu'il soit l ennemie de Leon, il était aussi son plus puissant allié, Leon réussirai a négocier un contrat pour aider Alisha.

"De meme si tu veux quitter PURE, on peux faire ca, et te trouver une occasions de te venger."

Avec ou sans kuro il pouvais le faire, il avait gagner en puissance chez PURE a force de passer de corps en corps, il se devait de devenir plus influent pour vaincre kuro.
avatar
Léon Dorian Varia

Messages : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Mer 22 Avr - 18:18

Alisha ne bougea pas attendant une réponse de la part de Léon, mais elle regretta aussitôt la question qu'elle venait de lui poser. Il avait perdu son sourire, elle ne souhaitait pas qu'il le perde, c'était une petite chose qui avait réussi à lui réchauffer le coeur un peu plus tôt. Elle ne comprenait pas trop pourquoi d'ailleurs, elle espérait que ce ne soit pas le fait qu'il n'était pas heureux d'être un descendant. C'était forcément autre chose, d'ailleurs si son père vendait les descendants à P.U.R.E., il avait déjà vendu sa famille, donc si Léon était vraiment comme elle, alors il l'aurait probablement vendu comme les autres? C'est ce qu'elle pensait en tout cas, elle ne voyait pas d'autre explication à son pouvoir. Comment avait-il bien pu avoir son pouvoir sinon? Elle ne chercha pas plus longtemps le laissant parler pour lui expliquer. Alors il était comme elle, un père humain et une mère descendante, mais contrairement à lui, elle était devenue descendante comme sa mère. Elle entendit en silence pour connaître la suite, car ceci n'expliquait en aucun cas la présence de se pouvoir. La jeune femme le vit ensuite baisser les yeux vers l'alliance à son doigt, elle se sentit encore plus mal lorsqu'il poursuivit. Il avait eu besoin de force pour pouvoir sauver les personnes qu'il aime. Probablement sa femme et son enfant dont il lui avait déjà parler auparavant. C'était son père qui lui avait permis d'acquérir se pouvoir, elle connaissait un peu cet homme. Elle connaissait un peu ses capacités et il devait être en mesure d'offrir ceci à son fils, mais à quel prix? Elle ne savait pas, puis ceci n'avait pas porter ces fruits puisqu'il était arrivé beaucoup trop tard.

Alisha le regardait, alors qu'il semblait beaucoup plus sombre cette fois. Elle sentit son coeur se serrer en voyant cela. C'était de sa faute, elle lui avait rappelé des mauvais souvenirs avec cette question qu'elle aurait très bien pu éviter de poser, mais c'était plus fort qu'elle. Elle n'ignorait pas mal ce qui pouvait blesser les autres et pouvait être vraiment indélicate avec ses paroles. Elle regrettait ses mots, elle devait faire plus attention lorsqu'elle parlait et posait des questions. Elle ne voulait pas le faire sombrer dans la dépression. Elle était assez doué pour ça d'ailleurs, c'est pourquoi elle dit qu'elle porte autant la poisse. Elle attire le malheur sur les autres, même si elle ne le souhaitait pas. Ceci renforçait toujours sa décision de ne jamais se rapprocher de quelqu'un. La jeune femme était hésitante, elle ignorait si elle devait parler maintenant ou attendre que sa tristesse passe. Elle ignorait quoi faire pour lui remonter le moral, elle n'était pas doué pour ça, elle n'avait pas d'ami, donc elle n'avait jamais eu la chance de se pratiquer pour ça. Puis, elle ignorait s'il la voyait comme une amie, ou une simple connaissance qu'il veut aider. Elle ne s'imaginait pas qu'il pourrait seulement se sentir bien grâce à sa présence, comme elle qui s'est sentie tout de suite mieux lorsqu'il était arrivé. Elle était certaine qu'elle n'aurait jamais cet effet sur quelqu'un. En tout cas, elle décida de ne rien dire pour l'instant, alors qu'il semblait retrouver son état presque normal en soupirant.

L'homme changea de sujet tout à coup. probablement pour essayer de ne plus y penser. Elle fut assez surprise qu'il souhaite l'aider pour son problème de santé. Il lui expliqua qu'il pourrait faire appel à un guérisseur ou bien à quelqu'un d'autre. Elle comprit immédiatement à qui il faisait référence. Son père. Faire appel à cet homme qu'il semblait tellement détester. La jeune femme baissa doucement la tête, alors qu'il lui proposait aussi de quitter P.U.R.E si elle le voulait. Il pourrait s'arranger avec lui. C'est vrai qu'elle souhaitait quitter cette organisation ou de retrouver toutes ses forces, mais il y avait quelque chose qui l'empêchait d'accepter cette offre. Elle ne voulait pas le forcer à lui demander quelque chose à cette personne qu'il n'aimait pas, surtout qu'elle fût sûre que son père allait profiter de cela pour l'utiliser d'une façon ou d'une autre. Elle préférait autant rester malade, mourir et dans P.U.R.E plutôt que de le forcer à faire une chose pareil pour elle. Elle ne pouvait pas et devait pas, même si beaucoup de ses problèmes disparaîtrait. Sa vie n'était pas si importante que ça, elle ne devait pas faire perdre la vie de Léon ou son temps. Il ne devait pas se préoccuper autant de sa vie insignifiante. Alisha ferma les yeux en secouant doucement la tête.

- Non... C'est très gentil, mais... Je ne peux pas accepter cela... Je... Je ne peux pas te demander de faire appel à ton père... Même si c'est pour sauver ma vie... Je suis persuadé qu'il te demandera quelque chose en retour... Je ne peux pas te faire ça... Tu as bien d'autre chose à faire avant de t'occuper d'une personne insignifiante comme moi...

La jeune femme ouvrit doucement les yeux avant de poser sa tasse de thé sur la table et de se lever tranquillement pour faire quelques pas dans la pièce en lui faisant dos. Elle gardait ces deux mains jointes ensemble, alors qu'elle s'approcha d'une fenêtre pour observer à l'extérieur la pluie toujours aussi forte tomber.

- J'ai encore des choses à faire chez P.U.R.E.... Je ne peux pas partir maintenant... Puis... Même si... Même si j'y laisse la vie, ça n'a aucune importance... Tuer par mon pouvoir ou tuer comme ma mère... Je ne manquerai à personne et personne ne me regrettera... Au moins, j'aurais pu être utile en sauvant des âmes perdues...

Alisha reste immobile pendant quelques secondes et silencieuse. Elle venait de démontrer parfaitement que sa vie n'avait aucune importance à ses yeux, qu'elle pouvait très bien se laisser mourir. La jeune femme était brisée à l'intérieur et elle était sûre que rien ne pouvait la sauver elle. Ce n'était plus qu'une coquille vide, perdu et anéantit à jamais. La jeune femme se tourna à nouveau vers lui laissant le premier sourire depuis si longtemps apparaître sur son visage, pourtant ce dernier semblait si faux et si triste. Cela montrait aussi qu'elle était détruite intérieurement, qu'elle n'était plus rien. Elle reprit la parole, démontrant une nouvelle fois qu'elle avait bien du mal à se laisser aider par quelqu'un.

- Je te remercie de bien vouloir m'aider, mais... Je suis déjà morte... Alors... Ne t'inquiète pas pour moi... Je me débrouillerai...

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Léon Dorian Varia le Jeu 23 Avr - 19:19

"Alisha..."
Leon ne savait put quoi dire, il avait réussi a éviter d en arriver a point ou elle en était grace a ceux qui s était occuper de lui, elle n avait personne... Personne pour la soutenir ou l aider.
Leon ne savait pas pourquoi cela lui fessait aussi mal de la voir ainsi, si il n était pas autemp attaché a son passé il aurai compris ce qu'il ressentait.

"Si tu disparaît tu me manquera, je ne peux pas te laisser sombrer comme ca.
Qui aidera les âmes si tu meurt?
Pense-tu que c est la seul solution, nous ne somme pas forcer de demander quoi que ce soit a kuro, on saura se débrouiller...
Je t ai promis que je ne te laisserai put seul."

Leon n avait pas l habitude de dire des chose comme ca, il sentais sa peur revenir, la peur de perdre encore une fois un être chère...

"moi aussi je ne veux plus être seul..."

C est la 1er fois depuis qu'il avait tout perdu qu'il prononcer ces mots, il n avait jamais eux quelqu'un avec qui il s était sentie autans en confiance, la seul autre personne avec qui il aurai put dire cela n était plus de ce monde.

"Et je ne veux plus perdre quelqu'un de chère a mes yeux..."
avatar
Léon Dorian Varia

Messages : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Sam 25 Avr - 2:32

Le sourire de la jeune femme disparut doucement de son visage. Ce sourire complètement faux et triste qui montrait à quel point elle souffrait et à quel point la joie l'avait quitté. Elle n'arrivait plus à afficher un véritable sourire sincère, le dernier remontait à si loin qu'elle ne se rappelait même plus quand elle avait souri la dernière fois. C'était à sa mère en tout cas, mais pas dans les derniers jours avant sa mort. Elle n'avait plus souri, car les disputes entre son père et sa mère étaient devenues si violentes qu'elle n'avait plus réussi à laisser un sourire apparaître. Puis, le jour de sa mort était arrivé, les ténèbres l'avaient entièrement envahi, elle ne voyait plus que le noir. La joie l'avait complètement abandonné, sauf pendant un instant tout à l'heure lorsqu'elle avait vu Léon arriver près d'elle. Le sentiment de bien-être était revenue en elle, le bonheur de ne plus être seul. Alors pourquoi n'arrivait-elle pas à afficher un véritable sourire? Même au petit enfant esprit qu'elle avait aidé tout à l'heure, cela n'était pas un vrai, ce n'était qu'une façade pour réconforter l'esprit. Elle n'y arrivait vraiment plus. Peut-être parce qu'elle se sentait toujours aussi seule? Les paroles de l'homme l'avaient réconforté, mais était-ce vrai? Allait-il rester avec elle maintenant? Il n'allait pas l'abandonner comme la font sa mère et son père?  Pensait-il vraiment tout ce qu'il avait dit? Qu'était-elle pour lui d'ailleurs? Ils ne se connaissaient que depuis très peu, à peine deux jours. Alors était-elle vraiment importante à ses yeux? Où était-ce seulement un moyen de la réconforter sans vraiment penser ses mots? Elle avait si peur, si peur d'être toute seule à nouveau, mais aussi si peur de se rapprocher de quelqu'un et de le voir partir ou mourir. La mort était si imprévisible, il pouvait partir n'importe quand et son coeur déjà en morceaux ne tiendrait pas le coup une seconde fois. Sa mère l'avait abandonné, elle ne la voyait plus et pourtant elle pouvait voir les esprits, pourquoi? Pouvait-elle se faire des amis ou même un amoureux en sachant qu'elle pourrait en souffrir encore plus que d'être seule?

Alisha baissa tranquillement la tête pour ne plus le regarder. Perdue, elle ne savait plus quoi penser ou quoi faire. Elle voulait de l'aide, mais ne pouvait pas se résoudre à en demander. Elle ne voulait plus être seule, mais maintenant elle se sentait mal d'avoir demandé de ne pas la laisser lorsqu'il était dehors. Elle n'avait pas le droit de demander une telle chose. Il avait surement mieux à faire que rester avec une fille comme elle, puis il pouvait très bien souffrir lui aussi. Son passé l'avait marqué c'était évident, alors elle n'avait pas le droit de se rapprocher de lui, elle risquait de lui faire du mal, puisqu'elle savait quand continuant dans cette voix, elle disparaîtrait. La voix de Léon la réveilla doucement et elle l'écouta attentivement. Alors elle allait lui manquer? C'était vrai? Elle avait du mal à y croire. Pourquoi se préoccuper d'elle? Elle ne comprenait pas, les âmes ne pourraient trouver le repos certes, elle était un monstre. Les monstres ne mérites-t-il pas de mourir? C'était ce qu'elle pensait, sa mort ne pouvait qu'être bénéfique, surtout après les odieux crimes qu'elle avait commis envers ses semblables. Il lui avait promis, mais encore une fois, elle n'avait pas le droit de lui demander de rester avec elle. C'était tout simplement égoïste de faire cela. La jeune femme ferma les yeux, ne sachant quoi répondre ou dire. Toute son hésitation disparut d'un seul coup et elle releva la tête vers lui, alors qu'il lui révéla ne plus vouloir être seul aussi. Elle était surprise, lui aussi était vraiment seule? Il était vraiment comme elle? Plonger dans les ténèbres? Il n'avait plus de famille, seulement un père horrible, tout comme elle. Elle réalisa finalement qu'il devait être terriblement blessé aussi et très seul. Elle se sentit encore plus mal, puisqu'elle se lamentait, mais il n'avait pas eu une vie facile et qu'il était prisonnier de cette vie tout comme elle.

Son coeur se serra doucement lorsqu'il reprit la parole. Elle avait du mal à comprendre. Elle était chère à ses yeux? Cela l'étonna énormément et elle figea sur place. Alors, elle représentait quelques choses aux yeux de quelqu'un. Elle n'était pas rien. Les mots n'arrivèrent pas à franchir ses lèvres. Il ne voulait pas la perdre? Personne ne lui avait jamais dit cela. Le coeur serré et remplit de bonheur la jeune femme s'approcha tranquillement de l'homme pour être en face de lui. Ce lien qui les unissait l'effrayait qu'elle se serait empresser de détruire autrefois, pourtant après avoir entendu ses paroles, elle ne pouvait pas, elle ne voulait pas. Ce lien, elle allait faire en sorte de le garder, de le conserver pour que jamais il ne soit brisé, même si elle n'était pas très douée pour cela. Elle devait le faire pour s'en sortir, mais aussi pour lui. Elle refusait de briser une personne comme Léon. Plus jamais ils ne seraient seuls désormais. Plutôt hésitante et mal à l'aise, elle prit doucement l'une des mains de l'homme pour la serrer doucement entre les siennes sans le quitter des yeux.

- Je... Je suis vraiment chère à tes yeux?

Demanda-t-elle d'une voix douce pour en quelque sorte confirmer en serrant toujours sa main. Son coeur était toujours serré et elle sentait des larmes lui monter aux yeux, bien qu'elles les retiennent pour les empêcher de sortir, mais on pouvait apercevoir ses yeux humides. C'était le bonheur qui l'envahissait à nouveau, comme un peu avant, mais cette fois elle avait pleinement conscience de ses gestes. Elle n'arriverait donc probablement pas à le reprendre dans ses bras, même si elle en avait envie. C'est en rougissant légèrement, car elle n'était pas tellement habituée à ça qu'elle continua.

- Alors... Je te promet que... Je... Je ne disparaîtrai pas... Pour toi... Pour que tu ne sois plus jamais seul... Nous trouverons un moyen de régler ensemble nos problèmes... Pour... Pour être heureux à nouveau...

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Léon Dorian Varia le Dim 3 Mai - 13:08

léon était heurreux, il avait quelqu'un sur qui conté, quelqu'un qui le rendrait heurreux, il en oublia presque kuro pendant quelque minutes.

"Merci Alisha, nous allons faire de notre mieux"

Léon avait lui même du mal a ne pas pleuré, les yeux humide il la pris dans ses bras, le temps pour lui semblais s’être arrêter, il profiter de ce moment, de cette chaleur qui lui avait tant manquer.
Il se remémoré encore les souvenir de son passé, les moment de joie et d'amour qu'il avait eux, *c'est la dernière fois* pensa-t-il, la dernière fois qu'il se rappellerait de son passé, maintenant qu'il n'était plus seul, il n'aurai put a se replonger dedans pour fuir.

ce moment de bonheur fut interomput par la sonnerie de son portable, cette sonnerie insuportable qui lui indiquer que kuro avait besoin de lui, il soupira.

"C'est kuro, je doit répondre"

il lacha la jeunne fille l'air un peux triste de devoir prendre l'appelle.

"Oui? qu'est ce tu veux?"

Kuro lui dit qu'il avait suivit son petit jeux par les camera de sécuriter de la ville, et de la planque, il lui demanda de ramener la jeunne fille dans leur deumeur, il voulait la rencontrer.

".... tsss si c'est un ordre..... mais fait attention a ce que tu ferra!"

il raccrocha et jeta le téléphone sur la caméra la plus proche, il soupira avent de regarder Alisha.

"Kuro nous as suivit avec les camera, il veux te rencontrer... je ne pense pas qu'il te ferra quoi que ce soit, mais il va surement essayer de te proposer un contrat... refuse-le quoi qu'il en coute"
avatar
Léon Dorian Varia

Messages : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Dim 3 Mai - 17:44

Alisha hocha doucement la tête lorsqu'il lui répondit. Elle était heureuse, elle n'était plus seule désormais et elle ne le serait plus jamais. Elle pouvait compter sur quelqu'un, mais il y avait aussi quelqu'un qui pouvait compter sur elle. Cela n'était jamais arriver, quelqu'un qui souhaitait ne pas la perdre, sauf sa mère. Elle ne devait jamais perdre Léon où elle serait complètement briser. Elle ne devait pas laisser la malchance qui l'entourait lui prendre ce qui lui était cher. Malgré sa peur, elle allait avancer avec lui. La jeune fille resta terriblement surprise en s'apercevant que l'homme était ému et sur le bord des larmes lui aussi. Il était vraiment sincère avec elle. Elle le laissa s'approcher pour être à nouveau dans ses bras, elle l'entoura aussi de ses bras en rougissant légèrement. La jeune femme ferma doucement les yeux en posant sa tête contre lui pour profiter de ce moment qui était si magique pour elle. Elle ne voulait plus partir, elle voulait rester ici avec lui et que le temps s'arrête. Elle était si bien, cette chaleur humaine qui lui avait tant manqué pendant toutes ces années, elle l'avait retrouvé aujourd'hui et elle voulait que ça ne se termine jamais. Elle devait arrêter d'avoir peur, elle devait continuer de vivre et d'avancer pour lui, ne plus jamais revenir en arrière. Ne plus se laisser abattre par son passé. Elle n'était plus seule. Rien n'aurait pu la faire lâcher prise ou la faire quitter ce petit bonheur qu'elle vivait avec lui, mais la sonnerie du téléphone de Léon se fit entendre les ramenant un peu à la réalité. Elle leva doucement la tête vers lui pour le regarder, alors qu'il soupirait tout en lui disant que c'était son père qui appelait et qu'il n'avait pas le choix de répondre. Alisha fut assez déçu, mais n'insista pas et recula un peu lorsqu'il la lâcha. Elle aurait tant voulu que ça ne s'arrête pas, mais la réalité devait bien les rattraper un jour. Ils avaient encore des choses à faire, le bonheur devrait attendre un peu. La jeune femme le laissa répondre et écouta en silence, bien qu'elle ne pût entendre ce que disait Kuro à l'autre bout du fil.

Elle comprit tout de même que cela semblait déplaire à Léon vu la réponse qui fut assez sèche. Elle ne comprenait toujours pas de quoi il voulait parler, mais elle espérait qu'il n'allait pas partir comme la dernière fois au restaurant. Elle attendit donc légèrement inquiète d'être laissé toute seule ici. Lorsqu'il raccrocha, la jeune femme eut un léger mouvement de recul lorsqu'il lança son téléphone contre une caméra de surveillance proche d'eux. Elle était assez étonné, bien qu'elle ne comprît toujours pas la raison de ce geste. Elle le laissa s'expliquer ensuite. La jeune femme se figea doucement en sachant maintenant qu'il les avait vu et entendu discuter. Elle était plutôt effrayée, même si Léon lui avait dit qu'il ne pensait pas qu'il lui ferait quelque chose, mais sa nature méfiante était bien là et elle avait assez peur. Elle ne connaissait pas cet homme, elle en avait seulement entendu parler et pas vraiment en bien. Il avait probablement entendu qu'elle était une descendante, il l'avait peut-être même vu se changer ce pervers ! En tout cas, si elle refusait un contrat pouvait-il lui faire des menaces de la dénoncer? Pouvait-il faire cela à son fils? Probablement que si, il lui avait déjà fait avec sa famille. Elle n'aimait pas du tout cela, mais avait-elle vraiment le choix? Puis, s'il lui proposait quelque chose de bien? Comme ramener sa mère à la vie? Bon d'un côté, elle ne croyait pas qu'il soit capable d'aller jusque-là, car sinon Léon aurait très bien pu passer un contrat pour faire revenir sa famille. Il pouvait très bien lui proposer de la guérir, bien qu'elle n'accorde pas vraiment d'attention à cela. Elle était perdue et apeurée, mais elle n'avait pas le choix, peu importe ce qu'il lui demanderait, elle devait refuser malgré tout et cela même s'il la menaçait. Elle devait faire confiance à Léon qui pouvait l'aider. Alisha était resté silencieuse pendant plusieurs minutes en joignant ses mains ensemble légèrement nerveuses.

- D'accord...  J'irai le rencontrer... De toute façon, je ne crois pas vraiment avoir le choix... Et je... Je refuserai les contrats qu'il me propose... Je ne tiens pas à me retrouver prisonnière d'un contrat...

Malgré ces derniers mots, elle ignorait ce qu'elle dirait si on lui proposait un contrat qui pouvait lui apporter de gros avantages. Elle voulait uniquement rassurer Léon. Elle releva la tête vers lui avant de regarder en direction de la caméra qu'il venait de frapper avec son téléphone. Elle n'arrêtait vraiment pas de se faire espionner, d'abord par des informations de P.U.R.E. et maintenant par des caméras, elle devait vraiment faire plus attention à ce qu'elle dévoilait, tout cela pouvait très mal se terminer. Alisha poussa un faible soupir pour essayer de retrouver son calme avant de regarder Léon.

- Nous devons y allez quand? Il n'a pas l'air d'être le genre d'homme à attendre patiemment lorsqu'il demande quelque chose non?

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Léon Dorian Varia le Lun 4 Mai - 23:23

Léon admiré le courage d'alisha, mais face a kuro il faillait bien plus que cela, ça l’inquiéter, il savait tout ce que pouvais faire kuro et a quel point il savait se montrer persuasif, kuro risquer d'exploré chaque faille qu'il trouverait chez alisha, sachent a quel point elle était fragile.

"Je prendrais bien un malin plaisir a le faire attendre, mais lui donnerais plus de temps de réflexion et c'est loin d’être une chose a notre avantage."

Avent même qu'il n'ai put se diriger vers la sortie, il entendue un voiture s’arrêter devant la planque. deux homme en costume entrèrent, il s'inclinèrent devant léon puis l'un d'eux lui confiât les clef de la voiture, léon soupira alors que les hommes reparti.

"Effectivement aujourd'hui il est bien moins patient que d'habitude... allons-y"

Dehors la voiture était la, une BMW noir au vitre teinté, accompagner par ses 4 petites sœurs et par 6 policier en moto, comme a son habitude il n'y avait pas était de mains morte avec la sécurité, il avait de la chance d’être la en pleine nuit, il pouvais échapper au voyage en hélicoptère. il pris place avec Alisha dans la voiture et partie avec tout ce petit convoie.
avatar
Léon Dorian Varia

Messages : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Mer 6 Mai - 17:36

Alisha attendit tranquillement une réponse de la part de Léon, elle n'avait pas particulièrement envie de partir maintenant, puisqu'elle aurait voulu profiter de ce moment encore un peu qui avait été si agréable en sa compagnie. Elle avait envie de le reprendre dans son bras pour que le temps semble s'arrêter à nouveau, mais ce n'était pas le moment, puis le père de Léon ne semblait pas être le genre patient. Il ne risquait donc pas d'attendre le matin pour les voir. Elle était loin d'être rassurée d'ailleurs, elle ne le montrait pas à l'homme en face d'elle, mais elle était vraiment nerveuse et effrayer de le rencontrer. Elle avait si peur qu'il utilise son passé ou des menaces contre elle, mais elle n'avait pas le choix de si rendre. Il pouvait lui arriver bien pire si elle refusait d'aller le voir maintenant. Puis, elle ne voulait pas fuir, c'était lâche et elle n'est pas comme ça. Elle affronterait n'importe quoi malgré une peur énorme. Ces faiblesses ne devaient pas prendre le dessus, elle devait être forte pour sa mère qui avait sacrifié sa vie et aussi pour Léon qui lui avait démontré qu'elle était chère pour lui. Elle allait affronter Kuro en face sans fuir et sans montrer de peur devant lui. En tout cas, Léon prit la parole pour lui dire qu'il aimerait bien le faire attendre, mais que ça lui laisserait plus de temps pour réfléchir à ce qu'il pourrait faire lors de leur arriver. C'est vrai que ce ne serait pas à leur avantage de le laisser penser à ce qu'il pourrait faire, surtout que cela risquait de la concerner. Il pouvait très bien essayer de trouver les failles chez elle et elle en avait énormément. Elle était plutôt douée pour cacher que cela pouvait l'affecter, mais ce soir elle se sentait tellement fatiguer de tout retenir en elle, qu'elle ignorait si elle pourrait tout contenir devant cet homme.

Bref, ils n'eurent même pas le temps de bouger que des voitures s'arrêtèrent devant le repère. La jeune femme se retourna rapidement dans cette direction pour voir deux hommes entrer. Ils étaient plutôt bien habillés et ils s'inclinèrent devant Léon avant de lui remettre des clés probablement pour la voiture à l'extérieur avant de repartir comme ils étaient venu. Alisha tourna la tête vers l'homme à ses côtés qui lui confirma que Kuro était très loin d'être patient aujourd'hui. Elle poussa un soupir en réalisant qu'elle ne pourrait pas vraiment dormir un peu avant de partir. Du moins, sauf peut-être un peu dans le véhicule, bien qu'elle ignorait s'ils étaient loin de la demeure de Kuro. Elle n'allait surement pas pouvoir fermer l'oeil un peu avant de le rencontrer, alors qu'elle est terriblement épuisée par son pouvoir et sa journée en général. Elle venait tout de même d'arriver ici après des heures de vol, c'était aussi très épuisant. Enfin tant pis pour elle, elle devait faire avec.

La jeune femme suivit Léon à l'extérieur pour se retrouver face à un véhicule qui était accompagné de pleins d'autres comme escorte. Il y allait fort tout de même pour les faire venir, il voulait vraiment s'assurer qu'ils allaient venir pour envoyer autant de monde. La jeune femme prit place au côté de Léon dans la voiture toujours aussi nerveuse bien qu'elle essayât de le cacher le plus possible. Ils démarrèrent ensuite pour aller à la demeure de son père. La jeune femme regardait tranquillement par la fenêtre pour voir le paysage défiler, ces yeux se fermèrent doucement, mais pas complètement alors qu'elle appuyait sa tête contre la vitre. Elle devait rester calme et profiter un peu pour se reposer. Alisha n'ouvrit pas une seule fois la bouche pour parler, elle resta complètement silencieuse le temps du trajet jusqu'à la demeure, fixant le paysage défiler, perdue dans ses pensées Elle devait être prête à tout là-bas, elle ne devait pas se faire avoir, même si ça ne serait pas facile.

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Léon Dorian Varia le Mer 6 Mai - 23:36

Leon roula assez vite, sans pour autant dépasse les limitation de vitesse, il arriva assez vite au manoir, apres avoir passer le poste de garde de l entrer du domaine,il calma le rythme de la voiture.

"quoi qu'il arrive, ne signe pas de contrat, il te piègera... J en suis sur"

Il avança vers le deuxième poste de sécurités qu'il passe, puis il se gara devant la bâtisse elle meme.

"je ne sais pas ce qu'il te veux, mais il y a un piège, il y en a toujours un... Ses pouvoirs sont quasiment sans limite..."

Il sortie de la voiture, une dizaine de domestique l attendait en souriant, l un d eux s avança pour s adresser a leon qui avait retrouver une léger sourire.

"bon retour parmi nous maitre Léon, votre père veux s entretenir avec mademoiselle Lloyd seul a seul, je vais l accompagner a son Bureau."

Leon acquiesçât avent de se retourner vers Alisha.

"Il n est pas si terrible qu'il n en a l air, c est juste qu'il essayer d utilisé tout les moyens possible de gagner en puissance, quitte a manipuler les gens, tout se passera bien ne t inquiète pas trop."

Leon lui sourit, avent de repartir ranger la voiture, le majordome accompagna la jeune fille dans la demeure, en chemin il lui adressa la parole.

"Maitre Léon voue une grand haine a maitre Kuro, c est comprensible, mais kuro n est pas si mauvais que ce que dit Léon."

Il s arrêta devant une porte noir au rebord bordeaux.

"c est ici, je vous laisse vous annoncer, n oublier pas se frapper avent d entrer"

Il s inclina avent de repartir en laissent Alisha
avatar
Léon Dorian Varia

Messages : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Sam 9 Mai - 6:01

Alisha resta silencieuse même lorsqu'ils arrivèrent près de la demeure, Léon c'était plutôt dépêcher d'arriver sans pour autant dépasser les limitations de vitesse. Ils s'arrêtèrent au premier poste de gardes, Kuro ne négligeait pas la sécurité ça c'était une évidence. Elle était toujours assez nerveuse, c'était plutôt étrange d'être dans cet état, alors qu'elle ne s'était jamais senti intimider par qui que ce soit auparavant, même les gens riches qu'elle avait déjà rencontrés lorsqu'elle était enfant. Donc pourquoi c'était différent avec cet homme? Probablement parce qu'il savait qu'elle est une descendante et qu'il pouvait lui proposer n'importe quoi seulement pour l'atteindre et la manipuler. Elle n'aimait pas du tout cela, mais que pouvait-elle faire? Elle ne pouvait plus partir maintenant, puis elle ne l'aurait surement pas pu de toute façon. La jeune fille tourna la tête vers Léon à ses côtés qui lui répéta à nouveau de ne pas signer de contrat avec lui, il pouvait la piéger. Elle hocha doucement la tête avant de regarder devant elle, en étant toujours très peu rassurée et s'il lui proposait quelque chose de vraiment bien? Pourrait-elle simplement résister? En serait-elle vraiment capable? Elle n'en savait rien, elle réussirait probablement sans problème dans un jour meilleur, mais là, elle était fatiguée et tous les évènements de la journée l'avaient peu à peu brisé, donc elle ne savait pas comment elle pouvait réagir. L'homme roula jusqu'au deuxième poste de garde avant de continuer jusqu'à la demeure et s'arrêter devant. Elle l'observa un moment avant de regarder Léon qui reprit la parole pour lui dire qu'il y avait forcément un piège et qu'elle devait faire attention.

La jeune femme ne trouva rien à dire et quitta la voiture lorsque Léon sortie et le suivit dans le plus grand des silences. Des domestiques les attendaient devant la demeure, elle remarqua un sourire sur le visage de Léon à cet instant. Il devait apprécier ces personnes s'il leur adressait un sourire ainsi. L'un d'eux s'avança vers eux et parla. Ce qu'il dit ne la rassura pas du tout, car Kuro souhaitait lui parler seul à seul, elle avait cru que Léon viendrait avec elle pour la soutenir, mais ce n'était pas le cas, elle allait devoir se débrouiller toute seule même dans son état plutôt lamentable. Elle était encore plus effrayée à cet instant, bien qu'elle tentât de se calmer le plus possible. Alisha espérait tout de même qu'il décide de l'accompagner pour qu'elle ne se retrouve pas complètement seule, mais malheureusement ce ne fut pas le cas. L'homme se tourna vers elle pour lui dire de ne pas trop s'inquiéter que tout se passerait bien et qu'il n'était pas si terrible que ça. Elle baissa doucement la tête en hochant simplement la tête en étant très peu convaincu. Cet homme avait déjà vendu des descendants pour sa survie, il pouvait faire la même chose avec elle, comme il l'avait fait avec la famille de Léon. Cela ne semblait pas trop le déranger de faire du mal à son fils, donc elle ne pouvait s'imaginer qu'il soit par si pire que ça. Elle vous une haine profonde à l'encontre de son propre père pour avoir vendu des descendants, donc ça ne serait pas différent pour Kuro. Bon, elle n'était certes pas mieux, puisqu'elle était prête à tuer des descendants pour accomplir ses plans.

Bref, Léon repartit à la voiture la laissant seule avec le majordome qui l'accompagna dans la demeure. Elle ne dit pas un seul mot, contrairement au domestique devant elle. Il lui expliqua que le père de Léon n'était pas aussi mauvais que Léon le disait. Elle haussa légèrement un sourcil en ne comprenant pas trop pourquoi il lui disait cela, mais son avis sur cet homme était fait. Il était mauvais, un monstre tout comme son propre père et elle-même. Ils arrivèrent ensuite devant une grande porte, le majordome la laissa en lui disant de bien frapper avant d'entrer. Alisha resta immobile à le regarder s'éloigner avant de fixer la porte. Elle était nerveuse d'entrer, mais elle n'avait plus le choix. Elle poussa un faible soupir avant de reprendre son courage et de reprendre ce regard complètement inexpressif qui était apparaissait toujours sur son visage en temps normal. Elle s'approcha ensuite de la porte pour toquer à la porte doucement. Elle attendit quelques instants une réponse l'invitant à entrer pour ensuite ouvrir la porte et pénétrer dans la pièce pour affronter Kuro.

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Kuro Kontrakt le Mer 20 Mai - 8:25

Kuro attendait, il avait vue leur rencontre et leur retrouvaille, il ne quitte jamais Leon des yeux, il est trop important.

Lorsqu'il entendue la jeune femme frapper il lui demanda d entrer. Lorsqu'elle entra il l analysa, bien qu'il ai lut son dossier et étudiez sa vie, il la trouvait différente de l idée qu'il s en était faite.

"bienvenue mademoiselle Lloyd, je suis kuro kontrakt, mais appeller moi kuro."

Il se leva de son bureau pour faire une reverence.

"vous avez entendue parler de moi je pense, et vous vous demander surement jusqu' ou vont mes pouvoir... Je vous répondrait que vous rêve les plus fou sont ma seul limite, vous voulez la tete de votre père? Je peux l avoir, vous souhaiter écraser Pure? Je peux le faire, vous voulait revoir votre mère?"

Kuro s arrêtera pour voir le visage de la jeune fille avec son sourire démoniaque

"Je peux faire ça aussi, mes pouvoir n ont pas de limite a part mes précédent contrat biensur."

Maintenant il attendait les réponse de la jeune femme, ce test était nécessaire a ses yeux pour protéger son fils, meme si elle n avait aucune chance de résister il devait le faire.
avatar
Kuro Kontrakt

Messages : 115

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Jeu 21 Mai - 22:30

Alisha était entré dans la pièce, elle se trouvait désormais en face de cet homme, cet homme qui pouvait lui offrir n'importe quoi. Retrouver sa mère? Tuer son père? Il y avait bien des choses qu'elle pourrait demander, mais elle devait rester forte, pour Léon qui lui avait demandé de ne pas conclure de pacte avec son père. À cet instant, la jeune Anglaise semblait sûre d'elle, affichant un regard neutre sans le quitter des yeux, alors qu'il semblait l'analyser, mais en réalité, elle était terriblement nerveuse et ignorait complètement comment réagir face à certaines choses qu'il pourrait lui dire. Elle devait néanmoins rester calme pour éviter de lui montrer ce qu'elle ressentait réellement et qu'il puisse utiliser ceci contre elle. La jeune femme resta donc complètement immobile et silencieuse le laissant prendre la parole en premier. Elle en profita aussi pour l'observer attentivement. Elle ne pouvait pas nier que Léon tienne certains traits physiques de son père, mais elle trouvait qu'il semblait assez "malsain" à première vue. Elle n'aimait pas trop cela, mais elle devait l'affronter sans broncher. D'ailleurs, ce dernier prit la parole en lui souhaitant la bienvenue et en se présentant et en lui demandant de l'appeler par son prénom. L'homme se redressa ensuite pour faire une révérence où elle resta complètement de marbre. C'est ensuite qu'il entra dans le vif du sujet. Il commença directement en lui parlant de son pouvoir. Certes, elle était curieuse de savoir comme il l'avait dit jusqu'où il était capable d'aller avec ce dernier, mais avait-elle vraiment envie d'essayer vraiment pour le savoir? Il lui dit également qu'il avait la possibilité de tuer son père, d'écraser P.U.R.E et il termina en lui posant une simple question qui la fit se crisper légèrement. Ce qui n'arrangeait pas les choses c'est ce regard qu'il afficha à cet instant, ce qui le rendait encore plus malsain ou plutôt démoniaque. Elle n'aimait pas trop cela, bien qu'elle pût avoir un regard semblable parfois durant ses missions.

Bref, l'homme poursuivit en lui expliquant qu'il pouvait lui ramener sa mère. Alisha avait du mal à croire ce qu'il lui disait. Il pouvait ramener les morts à la vie? C'était possible. La jeune femme baissa doucement la tête serrant doucement les poings. Pouvait-elle vraiment demander une chose pareil, alors qu'elle avait promis à Léon de ne pas passer de contrat? Puis était-il vraiment sincère? Léon aurait pu demander la même chose avec sa famille, alors pouvait-il vraiment faire une telle chose? Elle était particulièrement hésitante, elle voulait tant revoir sa mère, la serrer dans ses bras. Le reste semblait si insignifiant si sa mère revenait auprès d'elle. Son père, P.U.R.E, tout ça était bien loin pour l'instant, elle pensait uniquement à sa mère qu'elle pouvait très bien retrouver aujourd'hui même grâce à cet homme en face d'elle, mais à quel prix? Elle deviendrait le larbin de cette ordure? Elle ne supportait pas d'être le larbin de P.U.R.E, alors pouvait elle vraiment conclure un marché avec lui ce qui la priverait probablement de liberté aussi? Comment sa mère le prendrait si elle faisait ça? Elle qui a toujours voulu son bien en la gardant éloigner de P.U.R.E, elle risquait d'avoir honte si elle vendait son âme comme ça même si cela la ramenait à la vie. Elle avait donné sa vie pour la protéger, alors était-ce bien de faire cela? Alisha était perdu, mais si c'était le seul problème qui était dans son esprit, car elle pensait également à autre chose. Si elle acceptait, alors elle aurait menti et trahit sa promesse de ne pas faire de contrat, mais aussi de se montrer forte. Léon pouvait très bien la détester pour avoir fait cela. Elle pouvait très bien le perdre et se retrouver seule avec une mère qui risque de lui en vouloir. C'était la seule personne avec qui elle avait réussi à créer un lien, pouvait-elle le détruire comme ça?

Elle était si effrayé. Que voudrait sa mère? Que voudrait Léon? Qu'est-ce qu'elle voudrait elle? La jeune femme ferma les yeux en gardant toujours le silence. Elle voulait le retour de sa mère, mais lui reviendrait-elle comme avant? Plus jamais ne serait pareil. Non, elle n'avait pas le droit. Elle avait Léon maintenant qui lui avait promis de ne jamais l'abandonner, c'est ce que sa mère avait toujours voulu pour elle, qu'elle ne soit plus seule, qu'elle trouve une autre personne sur qui compter et cette personne elle pouvait la perdre à cause de ce désir égoïste de ramener sa mère qui ne lui pardonnerait pas d'avoir abandonné cette personne. Serrant plus fort les poings, elle prit une décision à cet instant et elle releva la tête encore plus déterminé qu'avant pour le regarder.

- Je refuse... Peu importe ce que vous me proposer, jamais je vous demanderais votre aide... Il est vrai que je souhaite voir mon père mort ou retrouver ma mère, mais... Je sais une chose, elle ne souhaiterait pas que je passe un contrat qui me ferait devenir le larbin d'un être ignoble comme vous…

C'était un terrible déchirement, elle refusait peut-être l'unique occasion qu'elle aurait de retrouver sa mère, mais elle devait faire cela. Elle était déterminée, mais elle risquait de s'effondrer plus tard, pourtant elle ne remettrait pas sa décision en cause. Elle avait fait un choix, elle devait maintenant le maintenir peu importent les conséquences que ceci aurait plus tard.

- Je ferai les choses à ma manière sans votre aide… Et... J’ai… J’ai promis à Léon… J’ai promis d’être forte ! Alors je... Je ne vous laisserai pas m’avoir avec vos contrats !

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Kuro Kontrakt le Ven 22 Mai - 8:35

Kuro écouta la jeune fille jusqu'au bout forcent son sourire maléfique, il fut légèrement soulager qu'elle passe le test sans encombre, c est fatiguent de ramener les gens a la vie.

"Excellent Lloyd vraiment excellent, mais il nous faut forcement passer un contrat."

La porte se verrouilla toute seul.

"Je ne peux laisser mon Léon avec des gens qui on travailler chez Pure et en qui je n ai pas confiance, et en ce monde je n ai confiance qu en mes contrats."

Il sortie un dossier de son tiroir

"ceci son mes conditions habituelle, celle qui apparaisse dans n importe quel contrat, c est du basique dans le genre "je ne chercherais pas a tuer kuro et inversement", "je ne vendrais pas d information compromettant" tout ca tout ca quoi."

Il retourna le dossier vers alisha et posa un stylo a coter.

"Je ne peux te laisser sortir sans que tu ai signer ca, sinon je devrait de faire partir sur le champ et interdire a leon de te revoir. Mais prend ton temps pour lire le document, je ne suis pas pressé j ai toute la journée, si tu as des question je peux y répondre."

Kuro avait relâcher son coter démoniaque, plus besoin de pression puisqu'il avait gagner.
Et puis ce contrat n était rien du tout, juste un banal contrat de discrétion, moins sérieux que celui que Pure et "Alys" fessait signer.
avatar
Kuro Kontrakt

Messages : 115

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Alisha Lloyd le Ven 22 Mai - 21:58

Alisha était toujours aussi déterminée, mais son courage allait tenir combien de temps avant qu'elle ne s'effondre? Elle ne devait pas devant cet homme ou même devant Léon, elle devrait attendre une fois à rentrer à l'hôtel. D'ailleurs était-elle très loin de ce dernier? Elle ne connaissait pas la ville du tout, elle risquait de s'y perdre si elle partait toute seule, bon Léon n'allait certainement pas la laisser partir en pleine nuit comme ça, il risquait de la raccompagner, du moins elle l'espérait, car elle ne se sentait pas capable de marcher des heures surtout si la pluie n'avait pas cessé de tomber. Bref, pour l'instant elle devait rester concentrée sur la situation actuelle. La jeune femme ne devait pas signer de contrat avec cet homme peu importe ce qu'il pourrait lui proposer. Le père de Léon reprit ensuite la parole lorsqu'elle termina de parler en lui expliquant qu'elle devait forcément passer un contrat avec lui. Elle leva légèrement un sourcil sans trop comprendre, elle venait de refuser et il insistait. La jeune femme resta surprise en attendant la porte se verrouiller derrière elle, elle jeta un rapide coup d'oeil dans sa direction pour remarquer qu'ils étaient toujours seuls, mais que la porte s'était bien verrouillé, soit une commande permettait à Kuro de la verrouiller à distance ou quelqu'un l'avait verrouillé de l'extérieur. Elle était moins rassurée maintenant, puisqu'il pouvait très bien la forcer à la faire signer quelque chose. La jeune femme se retourna vers lui avec le même regard neutre pour éviter de lui montrer son inquiétude qui la gagnait de plus en plus. Après les paroles de l'homme, Alisha serra doucement les poings légèrement énervés. Elle n'aimait pas du tout la tournure des évènements. Il voulait lui faire signer en la menaçant de l'empêcher de revoir Léon, l'unique personne qui l'avait accepté et aidé. Si cela arrivait, elle serait à nouveau toute seule, elle ne voulait pas.

Kuro sortit ensuite un dossier du tiroir en reprenant la parole pour lui expliquer les conditions. Était-ce vraiment un contrat tout simple? Pouvait-elle croire cet homme qui devait s'amuser à jouer avec les autres? Bon si c'était uniquement ça, ce ne serait pas trop un problème, de toute façon elle ne comptait pas aller parler de cela à quelqu'un ou même essayer de le tuer, elle laisserait ça à Léon qui le détestait. L'homme posa le dossier vers elle avec un stylo à côté de ce dernier en lui disant que si elle ne signait pas cela, il serait forcé de la faire partir et interdire Léon de la revoir. Elle sentit son coeur se serrer en entendant ses paroles. Il pouvait vraiment forcer Léon à ne plus la voir? Léon allait vraiment suivre les ordres de cette ordure? Elle ne devait pas sous-estimer cet homme qui semblait capable de beaucoup de choses. Léon était sous contrat avec lui, alors il allait peut-être devoir l'écouter malgré tout. La jeune femme baissa doucement la tête, triste de cette triste vérité. Peut-être qu'elle serait à nouveau toute seule? Si elle ne signait pas, c'était fini que pourrait-elle faire de plus? Hésitante, elle releva la tête pour s'approcher légèrement et prendre le dossier entre ses petites mains et l'ouvrir et lire la contenue. Ce contrat semblait assez ordinaire finalement, mais elle n'aimait pas trop ça, car les ordures dans son genre ont tendance à mettre des petits caractères à peines visibles pour piéger la personne qui doit signer. Elle termina rapidement la lecture avant de le reposer, mais elle ne prit pas immédiatement le stylo, elle leva la tête vers l'homme pour lui poser des petites questions qui ne la rassuraient pas trop.

- Avec ce contrat je n’aurai pas à travailler pour vous? Vous n’aurez pas un quelconque contrôle sur moi comme vous semblez l'avoir avec les autres personnes qui passent des contrats? Et je pourrai toujours voir votre fils sans problème?

_________________
"Even a small star shines in the darkness."

"Don’t depend on others. Walk on your own two legs."
avatar
Alisha Lloyd

Féminin Messages : 67
Age : 24
Localisation : Ici et là...

Voir le profil de l'utilisateur http://last-light.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Kolyn Izaan le Ven 22 Mai - 22:51

Kolyn était allongé dans le jardin du manoir de Kuro, silencieux, caché dans l’ombre que formait l’imposante bâtisse. Enfin caché… Il savait parfaitement que les hommes du descendant étaient au courant de sa présence, mais Kuro avait dû leur dire qu’il pouvait entrer et sortir comme il le voulait, car personne ne lui avait barré la route. En fait, il s’était installé là il y a peu, après avoir suivi les péripéties de Leon et Alisha. Sa rencontre avec le jeune homme dans le bureau de son père avait éveillé chez l’enfant une curiosité peu commune. Il avait voulu comprendre.
Leon était un jeune homme qui semblait censé et réfléchi, mais surtout fondamentalement gentil, presque l’opposé de son père sur ce point-là. Quoi que… Enfin, le jugement de Kolyn sur le descendant de Lala n’était actuellement pas la question. Son fils était plutôt l’objet de l’attention du jeune garçon. Kolyn savait que Leon n’était pas techniquement parlant un descendant et que ce n’était que plus tard qu’il avait obtenu ses pouvoirs, et ça le fascinait. Même si la raison pour laquelle il les avait eu était la cause de toute cette haine qui bouillait en lui. Ça, l’enfant pouvait le comprendre. Cette haine, il l’avait ressentie quelques années auparavant…

Il avait donc envoyé une de ses ombres pour suivre les faits et gestes de Leon. Pas pour l’espionner, ou pour donner des informations à quiconque, juste pour en savoir plus sur lui. C’est ainsi qu’il put, indirectement, faire la connaissance d’Alisha Lloyd. Apparemment, ce n’était pas la première fois qu’ils se croisaient car ils ne se parlaient pas comme des inconnus. Il avait écouté leur discussion sans vraiment s’y intéresser, restant non loin d’eux pour rester en contact avec son ombre. En fait, il n’aurait même pas eu besoin de l’ombre pour les suivre, la nuit étant déjà tombée. Les ombres et les ténèbres étant son domaine, il aurait pu les suivre sans aucun problèmes, mais l’ombre faisait ça très bien également. Autant se reposer un peu sur l’utilisation de ses pouvoirs.

Entendre que Kuro voulait voir Alisha, Kolyn ne savait pas vraiment comment il devait le prendre. De ce qu’il avait vu, cette jeune femme semblait assez fragile, et c’était une proie tellement facile pour Kuro. En soi, il n’avait rien contre le pouvoir du descendant, mais il doutait que Leon soit ravi d’un éventuel contrat entre son père et sa nouvelle amie. Autant dire qu’il préfèrerait lui éviter ce qu’il a pu vivre. Il garda le silence et laissa son ombre à leur poursuite tandis qu’il rentrait aussi vite que le lui permettaient ses jambes d’enfant. Il s’installa ensuite à l’ombre, tranquillement, pour écouter la discussion entre Kuro et Alisha. Très vite, la tournure que prirent les évènements ne lui plut guère. Il détestait voir Kuro ainsi, ça ne faisait que confirmer les dires de son fils, ainsi que la première impression qu’il avait eu de l’homme. Il avait une certaine affinité avec un rapace ou un vautour qui attaquerait un animal blessé pour se nourrir. Ce n’étaient pas des méthodes que l’enfant appréciait. Aux dernières paroles de la jeune femme, il envoya son ombre.

Une silhouette sombre se forma petit à petit dans un coin sombre de la pièce, silencieuse. Elle observa les environs de ses yeux vides et noirs, avant que son regard ne se fixe sur Alisha, devenant d’un bleu azur sombre profond. L’ombre semblait l’analyser en silence, avant de perdre la couleur de ses yeux pendant qu’ils se tournaient vers Kuro. L’ombre ouvrit la bouche et une voix résonnante se fit entendre.

- Mon Maitre vous signale qu’il est heureux d’apprendre que vous n’avez confiance en personne dans ce monde, juste en vos contrats. Ça lui montre que vous tenez à lui seulement pour vos projets et non pour ce qu’il est. Ceci dit, cela lui importe peu en ce moment.

La silhouette se tourna vers Alisha, les yeux redevenant bleus.

- Mademoiselle Lloyd, je vous présente mes excuses.

La silhouette s’inclina légèrement devant Alisha, n’ajoutant rien.
avatar
Kolyn Izaan
Admin

Masculin Messages : 285
Age : 13
Localisation : Derrière toi, je te surveille : D

Voir le profil de l'utilisateur http://lesdescendants.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans toutes les larmes s’attarde un espoir... [ Léon Dorian Varia]

Message par Kuro Kontrakt le Lun 25 Mai - 18:28

Kuro souriait, elle n était pas trop farouche tout conte fait, il allait répondre a sa question quand il sentie l ombre se former.
Apres l avoir écouter il lui répondit d abord.
"mes projets depasse de loin le cadre de moi vous eux, je voit plus grand que ca et je vous fait confiance, sinon vous auriez eux le droit a ce contrat, mais je ne suis meme pas sur que ce soit une bonne idée... Vous savez les gens m ont toujour déçu, il vive égoïstement sans pensé au autre. Alors je m assure que personne ne puisse me trahir."

Il se leva et allât se chercher une bierre dans le minibar a coté de son bureau.

"et mademoiselle Lloyd je vous confirme qu'il n y a pas de piège dans ce contrat, il s agit juste de vous empêcher de partager la moindre info sur moi, et elle garanti votre liberté."
Il se rassie.

"je ne suis pas aussi terrible que ce que l on dit, mais j aimerais que vous confirmier autours de vous que je suis un terrible monstre sans Coeur, je tiens a cette réputation."

Il sourit tranquillement, un sourire trop normal pour quelqu'un comme lui.
avatar
Kuro Kontrakt

Messages : 115

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum