L'assassin Soviétique : Vlad Tepes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'assassin Soviétique : Vlad Tepes

Message par Invité le Sam 29 Aoû - 22:23

"Tch … J’suis vraiment pas assez payé pour ce putain de boulot …"

Nom : Tepes
Prénom : Vlad
Âge : 29 ans
Nationalité : Roumain (de Transylvanie)
Affiliation : Descendant
Arme : Il à toujours avec lui plusieurs paquets de cartes, des cure-dents, une corde à piano, un stylo et une boite d’allumettes avec une pin-up dessus.

Pouvoir : Vlad Tepes, dit "L’Empaleur", démultiplie le tranchant et le pouvoir perforant des objets qu’il touche. Cependant les armes à feu s’enrayent dans ses mains et les lames y perdent tout tranchant. Il utilise donc des objets courants pour se battre. Après son entrainement il peut aussi améliorer le tranchant de ses bras et le perforant de ses doigts, grâce à cela il créa un art martial qui lui est propre.

Apparence :
Très grand et svelte, il a un beau visage fin, des yeux doux aux pupilles rouges et de longs cheveux noirs tenus en une queue de cheval. Il s’habille toujours très chic mais dans des couleurs sombres et avec une touche de rouge.

Caractère :
Extraverti et imbu de sa personne Vlad est une plaie à côtoyer. En dehors des missions, il passe son temps à faire la fête et vit à deux cents à l’heure. Il drague toutes les femmes qu’il croise et consomme à en perdre la raison. Cependant son éducation et son entrainement font qu’il conserve toujours des manières distinguées et un ton hautin. Il adore les défis : ils lui permettent de se mettre en avant et flattent son orgueil, il déteste perdre mais cela ne lui arrive que très rarement.

Histoire :
Son talent a été repéré très tôt pas une branche survivante du KGB, à onze ans on l’enleva à sa famille pour en faire un assassin pour le parti. Vlad Tepes n’est qu’un nom d’emprunt, sa véritable identité ayant été effacée. Dès le début on l’envoyait en mission avec un professeur pour le guider, Dès des quatorze ans il partait seul et remplissait brillamment ses missions.
La fermeture définitive du KGB vers ses dix-huit ans le laissa au chômage environ quinze minutes, la mafia connaissant son efficacité commença à faire régulièrement appel à ses services. Jouissant d’un train de vie fastueux il mettra tout en œuvre pour le conserver.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum